Hausse du salaire minimum : « Un grand défi », selon l’ARQ

 
19 décembre 2019

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, annonçait ce mercredi la hausse du taux du salaire minimum régulier à 13,10 $/h et de celui au pourboire à 10,45 $/h, à compter du 1er mai 2020. Selon l’Association Restauration Québec (ARQ), cette augmentation causera assurément une grande pression sur les salaires versés dans l’industrie de la restauration.

Pour les gestionnaires de ce secteur d’activité, la hausse constante des coûts de main-d’œuvre demeurerait un défi de tous les instants. Dans ce contexte, l’ARQ remet particulièrement en question la légitimité d’augmenter de 4 % le taux des salariés au pourboire compte tenu du fait qu’une grande majorité de ces derniers, une fois les pourboires comptabilisés, reçoivent une rémunération qui tourne en moyenne autour de 26 $/h.

« L’iniquité salariale est bien présente entre le personnel de cuisine et celui en salle et permettre aux employeurs de la restauration qui le veulent de mettre en place dans leur établissement une politique de partage des pourboires qui inclurait les cuisinières et les cuisiniers, est aujourd’hui une nécessité », mentionne dans un communiqué la présidente du conseil d’administration de l’ARQ, Claudine Roy.

(Avec communiqué)

Pour suivre l’ARQ :

Mots-clés: Québec (province)
Rémunération / Salaires
Professions / Emplois
Restauration

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).