Happy hours ­ : Les Français et l’apéro 2.0

9 juillet 2018 - Par Pierre-Alain Belpaire

Si en France l’apéritif est devenu une véritable tradition, historique, voire vénérable, les happy hours sont bien plus récents. Ces périodes durant lesquelles un produit est mis en avant dans un établissement grâce à un prix avantageux séduisent les Français qui, selon une étude menée par CHD Experts, dépensent entre 10 et 15 euros durant ces heures joyeuses (soit 16 à 23 dollars).

Si la bière récolte toujours son petit succès, l’étude note que la vague « mixologie » a atteint les côtes européennes. « Les cocktails premium à base de whisky et à base de rhum sont particulièrement appréciés. Le rhum est en effet très apprécié par les barmen car il se marie avec de nombreux ingrédients et est plébiscité par la clientèle. Le mojito classique, mais aussi le mojito revisité sont toujours très en vogue : le mojito est le cocktail le plus consommé par les Français. Poussé par la restauration italienne en France, mais également par l’effet de cette mixologie, le Spritz est également devenu une référence dans de nombreux points de vente. »

Les responsables de l’étude soulignent que l’apéritif n’est pas que liquide et peut devenir une excellente occasion pour les professionnels de la restauration qui souhaitent vendre de la nourriture en dehors des heures traditionnelles. « L’apéritif est aujourd’hui relancé par les restaurants, les bars à vins et cavistes, via les planches et la finger food. La pratique est suivie par une multitude d’indépendants qui voient une opportunité de chiffre d’affaires additionnel. L’offre apéritif + finger food devient même un concept à part entière. »

(D’après communiqué)

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2018
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.