Gestion des risques en hôtellerie : Le Québec, « un endroit sécuritaire »

 
31 mai 2017 | Par Sébastien Gagné

Le rendez-vous avait été fixé voici déjà plusieurs semaines mais on n’aurait – malheureusement – pu viser plus juste pour inviter un spécialiste international de la sécurité à l’ITHQ. Les tragiques événements récents de Manchester en toile de fond ont en effet rendu la conférence de Stefan Vito Hiller « Currents trends in risk mitigation », présentée jeudi dernier, encore plus crédible et ancrée dans le présent.

Hôtelier converti, le conférencier a abandonné son emploi pour vivre pleinement sa passion de la sécurité et de la gestion des risques. Sa compagnie, Sky Touch Global Hotel Security Consulting, basée en Australie, se spécialise dans la certification des établissements hôteliers en matière de gestion des risques.

Aux yeux de cet expert, le risque zéro n’existera jamais. Les meilleures initiatives en matière de gestion des risques deviennent rapidement des défis pour les terroristes. Les catastrophes naturelles sont elles aussi inévitables. Mais si certains spécialistes estiment vivre dans un monde incertain, Stefan Vito Hiller pense exactement l’inverse : « Nous vivons dans un monde très certain ! J’ai la certitude qu’il y aura encore des événements tragiques dans les mois et les années qui viennent ! »

Les hôteliers doivent prendre le temps nécessaire à la formation des agents de sécurité en service à la clientèle mais ils doivent aussi accepter de laisser aux spécialistes le soin de nous protéger. Au fil de ses voyages, le professionnel de la sécurité confie d’ailleurs avoir observé des situations particulièrement ridicules. Et de mentionner le cas de cet hôtelier qui avait fait l’acquisition d’une porte munie d’un détecteur de métal mais celle-ci n’était pas sous tension et quiconque le souhaitait pouvait facilement la contourner !

En parcourant le Québec, l’Australien dit avoir découvert « un endroit sécuritaire » et invite d’ailleurs les acteurs du tourisme à utiliser cet aspect comme argument de vente à l’international. Selon lui, le Canada serait un des seuls pays à afficher un drapeau vert en matière de sécurité. « Les organisateurs de réunions considèrent maintenant ce critère dans le choix de la ville hôte. » Et à ceux qui craignent que la recherche de sécurité n’implique de trop lourdes dépenses, Stefan Vito Hiller réplique qu’ils devraient plutôt les considérer comme des investissements.

Pour de plus amples informations : skytouchconsulting.com.au

Lors de la conférence de Stefan Vito Hiller, l’ITHQ a par ailleurs annoncé que son hôtel s’était vu remettre la certification Sky Touch, une première en Amérique. Quant au professeur Jean-Thomas Henderson, il est désormais en mesure d’inscrire, de visiter et de certifier les hôtels de la province.

(Crédit photo : ITHQ et pixabay)

Mots-clés: Québec (province)
Tourisme
Formation
Hôtellerie

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).