France : le doggy-bag maintenant encouragé par les restaurateurs

22 janvier 2016 - Par Florence Lamontagne

Depuis le 1er janvier 2016, le doggy bag est fortement recommandé dans les restaurants de France. En effet, les restaurateurs sont invités à offrir à leur clientèle d’apporter le reste de leur repas, le tout afin de lutter contre le gaspillage alimentaire. Par le fait même, les restaurateurs pourront réduire leurs biodéchets, soient les déchets liés à la préparation des plats, les restes des plats servis ou les aliments périmés.

Ainsi, L’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih) a signé officiellement un partenariat avec la société française TakeAway, dans le but de généraliser la pratique du doggy bag en France, où cette pratique est considérée comme étant un peu gênante.

« Le gaspillage, c’est l’affaire de tous : du producteur au consommateur en passant par nos restaurateurs », souligne Roland Héguy, le président confédéral de l’Umih, dans un communiqué. « Si le cuisinier ne produit pas pour générer du gaspillage, le doggy bag est un moyen de réduire le gaspillage alimentaire auprès de nos clients. »

Lancée en 2014 en Rhône-Alpes, la société TakeAway propose une boîte de carton à emporter, mais également un sac pour les clients n’ayant pas terminé leur bouteille de vin. « Cet accord nous permettra de proposer notre solution à quelque 40 000 restaurants et 10 000 hôtels affiliés à l’Umih », se réjouit Nicolas Duval, PDG de la jeune entreprise.

Pour l’article original du Figaro

Pour suivre TakeAway :

Photos : page Facebook de TakeAway

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.