brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

LE COMMERCE DE L’ALIMENTATION ET DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Évaluation formative / 20 septembre 2021

 
20 septembre 2021 | Par Christian Latour, Mérici Collégial Privé

ÉVALUATION FORMATIVE

Partie 1

1. Identifiez les 2 principales activités économiques (et existentiels) des individus ?

Réponse 1 :

Réponse 2 :

2. La roue de la vie tourne dans un mouvement incessant, tout au long de la vie des individus. Identifiez les 6 réalités fondamentales de votre roue de la vie ?

Réalité no 1 :

Réalité no 2 :

Réalité no 3 :

Réalité no 4 :

Réalité no 5 :

Réalité no 6 :

3. Vrai ou faux... Faire le commerce de la la restauration alimentaire consiste contre l’échange d’une rémunération (les prix de vente) à restaurer les gens : quand ils ont besoins d’être restaurés, là où ils ont besoin d’être restaurés, en utilisant pour le faire de façon efficace et efficiente les ressources appropriées ?

Réponse :

4. Vrai ou faux... Les entreprises de restauration alimentaire sont des entités économiques qui doivent produire de la valeur pour l’ensemble des partenaires et parties prenantes à l’affaire ?

Réponse :

5. Vrai ou faux... Les entreprises de restauration alimentaire sont des systèmes complexes constitués d’un ensemble de composantes intereliées et interdépendantes qui existent au sein de système encore plus complexes ?

Réponse :

6. Expliquez de la façon la plus simple possible la loi de Gall ?

Réponse :

7. Vrai ou faux... Les entreprises de restauration alimentaire sont le résultats visible des modèles d’affaires qui (formulé ou non) sont le mis en œuvre par des individus (compétents ou non) qui se sont donné comme mission de restaurer les gens ?

Réponse :

8. Vrai ou faux... Les entreprises de restauration alimentaire sont des entités économiques, des systèmes complexes, des modèles économiques comprenant 9 composantes clés ?

Réponse :

9. Identifez les 9 parties constituantes du modèle économiques des entreprises de restauration alimentaire ?

Réponse 1 :

Réponse 2 :

Réponse 3 :

Réponse 4 :

Réponse 5 :

Réponse 6 :

Réponse 7 :

Réponse 8 :

Réponse 9 :

10. Vrai ou faux... Les entreprises de restauration alimentaire sont le résultats combiné de 9 champs d’activités clés indispensable pour faire le commerce de la restauration alimentaire ?

Réponse :

11. Identifiez les 9 champs d’activités clés qui composent le système d’activités des entreprises de restauration alimentaire ?

Réponse 1 :

Réponse 2 :

Réponse 3 :

Réponse 4 :

Réponse 5 :

Réponse 6 :

Réponse 7 :

Réponse 8 :

Réponse 9 ;

12. Vrai ou faux... Pour faire le commerce de la restauration alimentaire, les entreprises de restauration alimentaire doivent utiliser 10 catégories de ressources clés ?

Réponse :

13. Identifiez les 10 catégories de ressources clés que vous devez apprendre à gérer efficacement pour réussir dans le commerce de la restauration alimentaire ?

Réponse 1 :

Réponse 2 :

Réponse 3 :

Réponse 4 :

Réponse 5 :

Réponse 6 :

Réponse 7 :

Réponse 8 :

Réponse 9 :

Réponse 10 :

LA PROPOSITION DE VALEUR CLIENT

Une entreprise prospère est une entreprise qui a trouvé un moyen d’offrir de la valeur à ses clients cibles, c’est-à-dire un moyen de les aider à satisfaire un besoin non satisfait ou mal satisfait.

Une fois le besoin compris dans toutes ses dimensions, incluant le processus global à mettre en œuvre pour y répondre, vous pouvez alors concevoir une offre appropriée, en d’autres mots une proposition de valeur client (PVC) appropriée.

Plus le besoin est important pour le consommateur et moins celui-ci est satisfait par les solutions existantes chargées d’y répondre ; plus votre solution est supérieure aux alternatives existantes... alors plus votre proposition a effectivement de la valeur pour les consommateurs.

14. Vrai ou faux... La composante (visible) la plus importante pour les clients d’une entreprise de restauration alimentaire est de loin sa proposition de valeur ?

Réponse :

15. Vrai ou faux… La proposition de valeur c’est ce que les clients voient du modèle d’affaires d’une entreprise de restauration alimentaire ?

Réponse :

16. Identifiez les 20 éléments génériques interreliés sur lesquelles vous devez intervenir pour créer à partir de votre positionnement stratégique une proposition de valeur client (PVC) qui a réellement de la valeur pour vos clients cibles ?

1 :

2 :

3 :

4 :

5 :

6 :

7 :

8 ;

9 ;

10 :

11 :

12 :

13 :

14 :

15 :

16 ;

17 :

18 ;

19 :

20 ;

17. Vrai ou faux... Le modèle d’affaires d’une entreprise de restauration alimentaire comprend toujours un modèle de revenus dont le but ultime est d’assurer la pérennité de l’entreprise ?

Réponse :

18. Identifiez les 3 éléments constitutifs de base à partir desquelles une entreprise de restauration alimentaire va être en mesure de construire son modèle de revenus ?

Élément no 1 :

Élément no 2 :

Élément no 3 :

19. Vrai ou faux... Le modèle d’affaires d’une entreprise de restauration alimentaire comprend toujours un modèle de coûts dont la seule justification valable est d’être au service du modèle de revenus de l’entreprise ?

Réponse :

20. Identifiez les 10 parties constituantes du modèle de coûts des entreprises de restauration alimentaire ?

Constituantes no 1 :

Constituantes no 2 :

Constituantes no 3 :

Constituantes no 4 :

Constituantes no 5 :

Constituantes no 6 :

Constituantes no 7 :

Constituantes no 8 :

Constituantes no 9 :

Constituantes no 10 :

21. Vrai ou faux... Il faut reconnaître que pour une entreprise de restauration alimentaire, le droit d’exister est un privilège renouvelable, mais non immuable. Ce privilège est directement lié à la capacité de l’entreprise à réaliser des bénéfice (B), ces derniers constituent, dans notre système économique, une preuve à la fois de l’utilité et de la légitimité de l’entreprise. Une entreprise qui après un certain temps, s’avère incapable de produire des bénéfices (B) est une entreprise inutile ?

Réponse :

22. Vrai ou faux... Chaque entreprise de restauration alimentaire est unique et elle est confrontée à un ensemble de variables internes et externes qui lui sont propre ?

Réponse :

23. Vrai ou faux... Les entreprises de restauration alimentaire ont toujours des histoires singulières qui leur confèrent à chacune des personnalités uniques ?

Réponse :

24. Vrai ou faux... Les entreprises de restauration alimentaire sont des entités complexes qui existent au sein de système encore plus complexes - les marchés, les secteurs d’activités, les environnements rapprochés, l’environnement global ?

Réponse :

25. Vrai ou faux... Chaque entreprise tout au long de son cycle de vie, bénéficie d’un modèle économique et d’Une structure économique qui lui est propre. Ces deux éléments contribuent, avec un certain nombre d’autres facteurs déterminants, à donner à chaque entreprise une personnalité économique distincte ?

Réponse :

Résultat prévisionnel

26 (a). Compléter la formule économique suivante :

B =

Résultat historique

26 (b). Compléter la formule économique suivante :

B =

27. Identifiez les 5 parties constituantes des structures économiques des entreprises de restauration alimentaire ?

Constituante no 1 :

Constituante no 2 :

Constituante no 3 :

Constituante no 4 :

Constituante no 5 :

28. La structure économique des entreprises de restauration alimentaire est impacté tout au long de sa vie par 3 catégories d’activités économiques. Identifiez ces 3 catégories d’activités économiques ?

Catégorie d’activité no 1 :

Catégorie d’activité no 2 :

Catégorie d’activité no 3 :

29. Vrai ou faux... C’est toujours grâce à leur trésoreries que les entreprises de restauration alimentaire sont en mesure d’assurer autant leur croissance que leur pérennité ?

Réponse :

30. Identifiez les 5 états financiers utilisé par les entreprises de restauration alimentaire pour être en mesure de gérer de façon efficace et efficiente les 3 catégories d’activités économiques qui impactent leur structure financière ?

État no 1 :

État no 2 :

État no 3 :

État no 4 :

État no 5 :

31. Identifiez les 5 mesures de base que l’on utilise généralement pour évaluer rapidement la personnalité économique d’une entreprise de restauration alimentaire ?

Mesure no 1 :

Mesure no 2 :

Mesure no 3 :

Mesure no 4 :

Mesure no 5 :

32. En vous servant des résultats suivants :

LECTURE PRODUITE PAR VOTRE SYSTÈME DE FACTURATION ENCAISSEMENT

Calculez le prix moyen offert (PmO) ?

PmO :

Calculez le prix moyen demandé (PmD) ?

PmD :

Calculez le ratio d’efficacité ?

Ratio d’efficacité :

En considérant un achalandage (A) de 50 000 acheteurs, calculez le nombre moyen d’unités achetées par acheteur (Um/A) ?

Um/A :

Calculez la demande moyenne (réel) par acheteur (Dm/A) ?

Dm/A :

33. Identifiez les 3 règles de base pour (fixer les prix de vente) que vous devez suivre lors de la formulation de votre carte Nourriture & boissons ?

Règle no 1 :

Règle no 2 :

Règle no 3 :

34. Identifiez les 8 rôles du gestionnaire efficace et efficient ?

Rôle no 1 :

Rôle no 2 :

Rôle no 3 :

Rôle no 4 :

Rôle no 5 :

Rôle no 6 :

Rôle no 7 :

Rôle no 8 :

35. Vrai ou faux... La gestion d’une entreprise de restauration alimentaire s’effectue toujours sur 3 plans ?

Réponse :

36. Identifiez les 2 rôles associés à la gestion sur le plan de l’information ?

Rôle no 1 :

Rôle no 2 :

37. Identifiez les 2 rôles associés à la gestion sur le plan des personnes ?

Rôle no 1 :

Rôle no 2 :

38. Identifiez les 2 rôles associés à la gestion sur le plan de l’action ?

Rôle no 1 :

Rôle no 2 :

39. Vrai ou faux… le gestionnaire efficace et efficient doit développer une vision globale qui lui permet de comprendre l’interdépendance entre l’ensemble des composantes et sous composantes du modèle économique des entreprises de restauration alimentaire ?

Réponse :

40. Vrai ou faux... une vision globale est entre autres une vision qui est à la fois comptable et marketing ?

Réponse :

41. Identifier les 2 champs de forces qui composent l’environnement externe des individus et des entreprises ?

1 :

2 :

42. Identifier les principales parties constituantes du macro-environnement ?

1 :

2 :

3 :

4 :

5 :

6 :

7 :

8 :

9 :

10 :

43. Identifier les 7 forces qui déterminent la rentabilité et l’évolution des secteurs d’affaires ?

1 :

2 :

3 :

4 :

5 :

6 :

7 :

44. Vrai ou Faux... Le mot emplacement va bien au-delà de la simple localisation, il englobe l’ensemble des caractéristiques particulières du lieu. Il est, entre autres, toujours caractérisé par un environnement rapproché qui lui est spécifique ?

Réponse :

45. Vrai ou Faux... L’environnement rapproché est l’ensemble des éléments qui entourent l’entreprise de restauration alimentaire. Éléments qui sont répartis dans un espace que l’on peut parcourir et découvrir facilement. En d’autres mots, je fais référence au cadre de vie que l’on peut observer autour d’une entreprise de restauration alimentaire ?

Réponse :

46. Vrai ou Faux... L’emplacement est une partie constituante de la proposition de valeur des entreprises de restauration alimentaire ?

Réponse :

47. Selon les résultats des recherches que nous avons effectuées, nous avons identifié 7 périodes spécifiques durant lesquelles (pour différentes raisons) les consommateurs Québécois sont susceptibles de se restaurer hors de leurs domiciles. Identifiez les 7 périodes distinctes où les consommateurs sont susceptibles de recourir à de la restauration alimentaire ?

Période 1 :

Période 2 :

Période 3 :

Période 4 :

Période 5 :

Période 6 :

Période 7 :

48. Il y a 5 FAITS importants que l’on doit absolument connaître à propos des emplacements. Quels sont ces 5 FAITS ?

Fait no 1 :

Fait no 2 :

Fait no 3 :

Fait no 4 :

Fait no 5 :

49. Il existe dans les faits 2 types de comptabilité. Nommez ces 2 types de comptabilité ?

La comptabilité externe régie par le PCGR :

La comptabilité interne régie par les PSGGR :

50. Vrai ou faux... Il est important pour un restaurateur d’établir un plan comptable. C’est-à-dire un plan détaillé de tous les comptes de grand livre qu’il prévoit utiliser pour classer l’information financière de façon adéquate ?

Réponse :

51. Comment faire pour déterminer si un EMPLACEMENT est approprié ?

Vous serez en mesure de déterminer si un EMPLACEMENT est bon ou approprié uniquement si :

1 :

2 :

3 :

52. Expliquez le lien de cause à effet que l’on observe entre les emplacements et les efforts de communication marketing que doivent faire les entreprises dans le but de rejoindre les clients cibles ?

1 :

2 :

53. Expliquez le lien de cause à effet que l’on observe entre les emplacements et le passage du temps ?

1 :

2 :

3 :

54. Vrai ou Faux... Pour bien évaluer et comprendre les points forts et les points faibles relatifs à un emplacement spécifique et leurs conséquences sur l’achalandage [A] d’une entreprise de restauration alimentaire, il faut donc premièrement bien étudier ces 5 choses qui caractérisent cet emplacement, anticiper les différents changements qui risquent de se produire au cours des prochaines années par rapport à ces 5 choses, et par la suite, en considérant l’ensemble des faits, prendre la décision qui s’impose, c’est-à-dire choisir ou pas cet emplacement ?

Réponse :

55. Vrai ou faux... Il est important pour un restaurateur d’établir un plan comptable. C’est-à-dire un plan détaillé de tous les comptes de grand livre qu’il prévoit utiliser. Dans le grand livre, les comptes sont classés dans l’ordre où ils apparaîtront dans les états financiers. On commence par les comptes d’actifs et on poursuit avec les comptes de passifs et de capitaux. Les comptes d’actifs, de passifs et de capitaux sont les comptes avec lesquels on construit l’état de la situation financière (le bilan). Ensuite viennent les comptes de résultat, c’est-à-dire les comptes de revenus et de coûts d’exploitation. Les comptes de grand livre sont désignés par des chiffres ?

Réponse :

56. Identifiez les 6 catégories de coûts nécessaires pour faire ce qu’il y a à faire pour faire le commerce de la restauration alimentaire ?

1 :

2 :

3 :

4 :

5 :

6 :

57. Identifiez les 3 formules mathématiques de base du modèle de revenus (R) prévisionnel ?

R =

R =

R =

58. Identifiez les 3 formules mathématiques de base du modèle de coûts (C) prévisionnel ?

C =

C =

C =

59. Identifiez les 3 formules mathématiques de base du modèle de bénéfices (B) prévisionnel ?

B =

B =

B =

60. Identifiez les 3 objectifs fondamental du marketing sociétal ?

Objectif no 1 :

Objectif no 2 :

Objectif no 3 :

61. Vrai ou faux… Le but ultime du marketing est de créer, délivrer et capturer de la valeur pour le bénéfice de l’ensemble des parties prenantes dans un projet ?

Réponse :

62. Il y a 3 leviers pour générer et/ou pousser vers le haut les revenus (R) d’une entreprise de restauration alimentaire. Identifiez ces 3 leviers ?

Levier no 1 :

Levier no 2 :

Levier no 3 :

Votre entreprise

63. Vous êtes propriétaire de l’entreprise de restauration alimentaire « La Grosse Truffe inc. ».

  • Votre entreprise compte 70 places en salle et 6 places au comptoir devant votre cuisine qui est ouverte sur la salle.

Vos prévisions budgétaires

  • Selon votre calendrier d’opération pour la prochaine année, votre entreprise ne sera pas en opération le 25 décembre et le 1er janvier.
  • Vous prévoyez réaliser pour la prochaine année d’opération un chiffre d’affaires annuel de 12 000 $ par place avec un prix moyen offert par acheteur (PmO) de 10 $.
  • Vous prévoyez recevoir, durant les 363 jours d’exploitation de votre entreprise, 45 600 clients.

En utilisant la structure de revenus et de coûts ci-jointe, ainsi que toutes les autres informations dont vous disposez, calculez :

1 — les revenus et les coûts prévisionnels de l’entreprise de restauration alimentaire La Grosse Truffe inc. ?

2 — votre prévision de bénéfice net avant impôt ?

3 — votre prévision de bénéfice net après impôt ?

4 — votre prévision quant au nombre moyen d’unités de produits achetées par acheteur (Um/A) ?

5 — le nombre de clients par place par jour d’opération ?

Réponse 1 :

Réponse 2 :

Réponse 3 :

Réponse 4 :

Réponse 5 :

64. Exercer la saine gestion dans les entreprises de restauration alimentaire consiste à appliquer, partout en tout temps, les 6 principes de saine gestion généralement reconnus (les PSGGR). Identifiez les 6 principes de saine gestion ?

Principe no 1 :

Principe no 2 :

Principe no 3 :

Principe no 4 :

Principe no 5 :

Principe no 6 :

65. Bien gérer, c’est savoir maintenir l’équilibre entre les différentes contraintes imposées, tout en considérant l’importance des choses à accomplir.

Toute tâche ou projet à réaliser repose sur 3 contraintes fondamentales. Identifiez les 3 contraintes fondamentales de la gestion ?

Contrainte no 1 :

Contrainte no 2 :

Contrainte no 3 :

66. Identifiez les 5 optiques du marketing et de la gestion ?

Optique no 1 :

Optique no 2 :

Optique no 3 :

Optique no 4 :

Optique no 5 :

67. Vrai ou faux... Selon le professeur Henry Mintzberg nous devons mieux connaître la gestion pour mieux l’exercer. Et ce qui ne facilite pas les choses pour mieux la connaître et mieux la comprendre, il vaut mieux l’exercer ?

Réponse :

68. Vrai ou faux... Selon le professeur Henry Mintzberg, la gestion est une pratique qui requiert des compétences qui relèvent de l’art, de la science et de l’artisanat ?

Réponse :

69. Identifiez les 9 parties constituantes du système d’activités des entreprises de restauration alimentaire ?

1 :

2 :

3 :

4 :

5 :

6 :

7 :

8 ;

9 :

70. Vrai ou faux... Un « one-pager » est un document résumé d’une page. Quelque chose de convaincant qui est rapide à lire ?

Réponse :

71. Complétez la formule mathématique suivante :

A =

72. Il y a de nombreux facteurs qui impactent sur l’achalandage (A) d’une entreprise de restauration alimentaire.

Ces facteurs peuvent être regroupés principalement en considérant 3 grandes sources d’influences. Identifiez ces 3 grandes sources d’influence ?

Source no 1 :

Source no 2 :

Source no 3 :

73. Identifiez les composantes principales de la proposition de valeur des entreprises de restauration alimentaire qui impactent directement sur leurs l’achalandage (A) ?

17 :

18 :

19 :

20 :

21 :

22 :

23 :

24 :

25 :

26 :

27 :

28 :

29 :

30 :

31 :

32 :

33 :

34 :

35 :

36 :

74. Vrai ou faux… Créer de la valeur consiste à mettre sur le marché une proposition de valeur qui répond réellement aux besoins d’un ou de plusieurs segments de clients cibles ?

Réponse :

75. Vrai ou faux… En marketing, la valeur perçue par le client désigne la perception par le client des bénéfices ou avantages reçus lors de l’achat et de la consommation du produit ou du service, comparativement aux coûts et sacrifices engagés pour en faire l’acquisition ?

Réponse :

76.. Vrai ou faux… Délivrer de la valeur, c’est faire en sorte que la proposition de valeur qui est satisfaisante pour les clients cibles soit disponible pour eux, aux moments appropriés et aux endroits appropriés ?

Réponse :

77. Vrai ou faux… Capturer de la valeur, c’est obtenir, en contrepartie de la réponse créée pour satisfaire le besoin des clients cibles, des bénéfices pour l’entreprise et ses parties prenantes ?

Réponse :

78. Vrai ou faux… Le marketing est une activité multifonction qui a, entre autres, comme ambition de délivrer une proposition de valeur appropriée, aux personnes appropriées (segments de clients cibles), à l’endroit approprié, aux moments appropriés, avec la communication marketing appropriée. Le but ultime étant toujours de satisfaire les clients cible tout en obtenant un rendement optimal sur l’ensemble du capital investi dans l’entreprise ?

Réponse :

79. Vrai ou faux… Le marketing, c’est l’ensemble des activités qui consistent à créer et à délivrer des propositions de valeur capable de satisfaire les désirs, besoins et attentes non satisfaits ou mal satisfaits des consommateurs ?

Réponse :

80. Vrai ou faux… Au cœur de toute opération de marketing, qu’elle soit grande ou petite, se loge ce qu’on appelle une relation d’échange ?

Réponse :

81. Identifier les 5 étapes de la démarche marketing selon Philip Kotler ?

1 :

2 :

3 :

4 :

5 :

82. Vrai ou faux… L’information est la ressource vitale qui connecte entre eux les gestionnaires et les alimente dans leurs processus de prise de décision ?

Réponse :

83. Vrai ou faux… Pour être en mesure de créer une proposition de valeur appropriée pour les clients cibles d’une entreprise, il faut nécessairement — des données, de l’information, de la connaissance, de l’expertise ?

Réponse :

84. Identifiez les 3 grandes catégories d’informations / renseignements (sources d’informations) qui sont utiles pour les preneurs de décisions ?

1 :

2 :

3 :

85. Identifier les dimensions (forces) du macro environnement qui impacte sur les entreprises de restauration alimentaire ?

1 :

2 :

3 :

4 :

5 :

6 :

7 :

8 :

9 :

10 :

86. Identifier les 7 composantes (6 forces) qui déterminent l’évolution de votre secteur d’affaires ?

1 :

2 :

3 :

4 :

5 :

6 :

7 :

87. Identifier les 7 catégories de faits et phénomènes que l’on doit rechercher dans l’environnement ?

1 :
2 :
3 :
4 :
5 :
6 ;
7 ;

88. Vrai ou faux… Le rôle de la veille marketing est de chercher, de capter et par la suite traiter les signaux faibles en provenance de l’environnement. Le but est d’assurer la pérennité du modèle d’affaires de l’entreprise en assurant son alignement avec les forces et les mouvements de l’environnement ?

Réponse :

89. Vrai ou faux… Les signaux, capturés lors de la veille marketing, et considéré comme pertinent seront par la suite intégré dans le système d’information marketing de l’entreprise pour aider la prise de décision ?

Réponse :

90. Vrai ou faux… La veille marketing consiste à surveiller ce qui se passe dans l’environnement compétitif d’une entreprise afin de faciliter la prise de décision, de profiter des opportunités, de se protéger contre les menaces imminentes et d’être novatrice ?

Réponse :

91. Vrai ou faux… L’environnement est « un espace conceptuel gigogne » ?

Réponse :

92. Expliquez pourquoi l’environnement est un espace conceptuel gigogne ?

Réponse :

93. Vrai ou faux… L’environnement est « un construit conceptuel » complexe et dynamique qui a comme première composante l’ensemble des individus qui s’activent à l’intérieur de cet environnement ?

Réponse :

94. Les « forces » interreliées et interdépendantes présentent dans l’environnement externe peuvent être divisées en deux grandes catégories ?

1.

2.

95. Vrai ou faux… La majorité des forces qui sont et font l’environnement sont impulsés par les individus ?

Réponse :

96. Vrai ou faux… Chaque « environnement spécifique » influence et est influencé (directement ou indirectement) par l’environnement mondial/global et par la totalité des environnements spécifiques qui compose l’environnement mondial/global ?

Réponse :

97. Vrai ou faux… L’environnement… un « construit conceptuel » qui nous aide à mieux comprendre différents phénomènes existentiels ?

Réponse :

98. Vrai ou faux… L’environnement agit sur le consommateur et influence ses comportements d’achats ?

Réponse :

99. Vrai ou faux… Le marketing agit sur le consommateur et influence ses comportements d’achats ?

Réponse :

100. Vrai ou faux… Nos habitudes et nos comportements individuels dépendent largement de notre environnement ?

Réponse :

101. Vrai ou faux… Nos habitudes et nos comportements individuels dépendent largement du macro environnement dans lequel nous vivons ?

Réponse :

102. Vrai ou faux… L’environnement… c’est là où sont les opportunités d’affaires ?

Réponse :

103. Identifiez 3 forces de l’environnement qui agissent actuellement plus que les autres sur les entreprises entraînant en conséquence des changements profonds ?

1 :

2 :

3 :

104. Vrai ou faux… Les consommateurs ont des comportements de consommation qui s’expliquent souvent avec l’âge ?

Réponse :

105. Vrai ou faux… Il est très important de bien comprendre les caractéristiques (qualitative et quantitative) de chaque marché et de prévoir (ANTICIPER) les changements qui s’y produiront afin de pouvoir par la suite adapter la stratégie de votre entreprise en conséquence ?

Réponse :

106. Vrai ou faux… Pour les spécialistes du marketing, le marché désigne les acheteurs (actuels et potentiels d’un produit). En d’autres mots, il s’agit de l’ensemble des personnes ou organisations qui achètent ou qui sont susceptibles d’acheter ?

Réponse :

107. Vrai ou faux… Le marché est composé de consommateurs qui ont des désirs à réaliser, des besoins à satisfaire, des attentes à combler et des comportements en conséquence ?

Réponse :

108. Identifiez les 4 grands désirs existentiels des consommateurs ?

1 :

2 :

3 :

4 :

109. Identifiez les 5 catégories de besoins présentés par Abraham Maslow ?

1 :

2 :

3 :

4 :

5 :

110. Vrai ou faux… Les clients cibles d’une entreprise sont les clients spécifiques avec lesquels l’entreprise désire faire des affaires ?

Réponse :

111. Vrai ou faux… Le consommateur se nourrit (dans tous les sens du terme) de l’ensemble des propositions de valeur auxquelles il fait appel pour avancer dans la vie (réaliser ses désirs et satisfaire les besoins qui en découlent) ?

Réponse :

112. Quel sont les 2 premiers péchés mortel des restaurateur… selon Philip Kotler ?

Péché mortel 1 :

Péché mortel 2 :

113. Il y a 4 raisons qui motivent les consommateurs à quitter le confort de leur cocon protecteur (leur résidence). Identifiez ces 4 grandes raisons existentielles ?

Raison no 1 :

Raison no 2 :

Raison no 3 :

Raison no 4 :

114. Le monde grandit chaque jour, alors fatalement nous rapetissons. Et dans cet incessant chahut où nous nous sentons perdus, notre désir de nous sentir importants se transforme en un besoin. Quel est ce besoin que nous avons tous ?

Réponse :

115. Abraham Maslow a écrit… « Ce qu’un homme peut être, il se doit de l’être. Nous appelons ce besoin ?

Réponse :

116. Vrai ou faux… Selon monsieur Maslow, dès notre naissance chacun d’entre nous entreprend sa recherche personnelle et perpétuelle vers la beauté ?

Réponse :

117. Vrai ou faux… « Un besoin humain est une sensation de privation que ressent une personne » ?

Réponse :

118. Vrai ou faux… Selon Abraham Maslow : « L’animal humain n’est jamais satisfait, seulement de brefs instants. Une fois rassasié, il pense déjà à combler son prochain besoin. » ?

Réponse :

119. Vrai ou faux… Le comportement du consommateur est un aspect important du comportement humain. Il s’agit de la manière d’être, d’agir et de réagir d’un consommateur directement accessible à l’observation extérieure.

Réponse :

120. Vrai ou faux… Le MARKETING est une activité clé du modèle d’affaires des entreprises de restauration alimentaire ?

Réponse :

121. Vrai ou faux… Le découpage du « marché total » constitue ce qu’on appelle la « segmentation » du marché ?

Réponse :

122. Vrai ou faux… La « segmentation » peut être définie comme étant l’action de regrouper les unités de consommations composant un marché en sous-groupes… de sorte que chaque sous-groupe présente des besoins homogènes et que les sous-groupes entre eux présentent des besoins différents ?

Réponse :

123. Vrai ou faux… En général, si une entreprise s’intéresse à un segment de marché, c’est parce qu’elle espère une relation d’affaires, avec les personnes qui composent ce segment, qui sera bénéfique à la fois pour elle ($$$) et pour les clients ?

Réponse :

124. Vrai ou faux… Après une analyse minutieuse du « marché total », une entreprise doit sélectionner (CIBLER) la partie du marché avec laquelle elle choisit de faire des affaires. » ?

Réponse :

125. Vrai ou faux… La proposition de valeur est l’offre (produits-services-expériences) que vous faites à vos clients cibles dans le but de leur assurer une expérience complètement satisfaisante ?

Réponse :

126. Vrai ou faux… Selon Johnson et al. (2015, p. 50), la composante la plus importante d’un modèle d’affaires efficace est de loin la proposition de valeur client (PVC) ?

Réponse :

127. Vrai ou faux… La proposition de valeur d’une entreprise de restauration alimentaire, c’est la partie visible de son modèle d’affaires ?

Réponse :

128. Vous êtes propriétaire de l’entreprise de restauration « La Grosse Tête inc. ». Vous désirez inscrire sur votre carte nourritures un plat dont le prix de vente sera de 15 $. Vous avez l’habitude de fixer vos prix de vente en utilisant la méthode du « food cost ».

Vous désirez obtenir, pour ce nouveau plat qui sera inscrit sur vote carte nourriture, un « food cost » de 25 %.

Calculez le coût des ressources alimentaires que vous devez utiliser pour atteindre cet objectif ?

Réponse :

129. Vous voulez offrir sur votre carte un nouveau produit dont le prix de vente ne dépassera pas 10 $. Pour une production raisonnable de 5 000 unités par année, vous planifiez un investissement en équipement (ressource matérielle) d’environ 50 000 $. Vous exigez toujours 15 % après impôt de rendement sur votre investissement.

Votre taux d’imposition estimé est de 20 %.

Calculez le coût de revient complet unitaire que l’entreprise peut accepter d’encourir pour la fabrication et la mise en marché de ce produit compte tenu de votre exigence en matière de rendement sur votre investissement ?

Réponse :

130. Après avoir étudié et expérimenté, le Yogourt IÖGO à la vanille 1,5 % vendu en format de 2 kg, dans le but de l’inscrire sur votre liste des ressources alimentaires (AS), vous avez établi son rendement dans des conditions normales d’utilisation à 99 %. En date du 14 octobre 2018, le coût du Yogourt IÖGO à la vanille 1,5 % vendu en format de 2 kg était affiché à 6,99 $ chez l’épicier en ligne métro.ca. En considérant ces informations, calculez :

1 — Le facteur de rendement du Yogourt IÖGO à la vanille 1,5 % vendu en format de 2 kg ?

Réponse :

2 — Le coût d’un kilogramme de cette ressource alimentaire après sa manipulation dans des conditions normales d’utilisation ?

Réponse :

3 — La variation (en %) entre le coût de cette ressource alimentaire après les pertes qu’elle subit normalement lors de sa manipulation et son coût à l’achat ?

Réponse :

4 — Le coût de la ressource alimentaire utilisée « food cost », si le prix de vente d’une portion de 100 grammes de cette ressource est de 1,75 $ ?

Réponse :

131. Vrai ou faux… La localisation / l’emplacement… est le lieu physique ou virtuel où une entreprise installe une proposition de valeur pour les clients cibles avec qui elle désire faire des affaires ?

Réponse :

132. Vrai ou faux… Le choix ou non d’accepter l’argent comptant comme mode de paiement fait partie intégralement de la proposition de valeur d’une entreprise de restauration alimentaire ?

Réponse :

133. Identifiez la formule mathématique de base pour la fixation des prix de vente ?

PV =

134. Vous êtes propriétaire de l’entreprise de restauration alimentaire « La Bonne Bouffe et Cie. »

Vous avez décidé d’ajouter à votre nouvelle carte des fromages, le fromage bio Alfred Le Fermier.

Le coût à l’achat de cette nouvelle ressource alimentaire est de 60 $ le kg. [2]

Après avoir fait les études et les calculs nécessaires, vous planifiez être en mesure de vendre pour la prochaine année d’exploitation 2 000 portions de 40 g du fromage bio Alfred Le Fermier.

Suite aux études et analyses que vous avez effectuées, vous avez décidé de fixer votre prix de vente en ajoutant au coût de la ressource alimentaire un bénéfice avant impôt qui correspond à 40 % du prix de vente du produit.

Calculez quel sera le prix de vente minimum que vous planifiez demander pour chaque portion de 40 g de fromage bio Alfred Le fermier ?

Réponse :

135. Les cahiers d’exercices (la gestion avec des chiffres)

Fin

ÉVALUATION FORMATIVE... LA SUITE

« [...] sans révision, toute connaissance finit par être oubliée après un laps de temps plus ou moins court. [...] la raison pour laquelle les gens deviennent experts dans un domaine est tout simplement qu’ils pratiquent intensément ce qu’ils apprennent, ce qui permet de rafraichir leur mémoire en permanence. » — Olivier Rolland (2016, p. 42)

Partie 2
Évaluation formative / 8 novembre 2021

Partie 3
Évaluation formative / 21 février 2022

Partie 4
Évaluation formative / 12 avril 2022

Partie 5
Évaluation formative / 1 juin 2022

Partie 6
Évaluation formative / 23 juin 2022

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour

Pour communiquer avec Christian Latour 😎

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

PUBLICITÉ
f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).