En transit

Entrevue : Daniel Boulud, chef globetrotteur

18 mai 2016 - Par Catherine Maisonneuve

De passage dans la ville de Las Vegas pour le 10e anniversaire du festival Vegas Uncork’d, le chef Daniel Boulud nous a reçus dans son restaurant DB Brasserie situé dans l’hôtel Venetian à quelques minutes seulement du lancement officiel des festivités.

Daniel Boulud est l’un des chefs français les plus respectés. Il est également propriétaire de 16 restaurants à travers le monde : New York, Londres, Singapour, Washington DC, Boston, Las Vegas, Toronto et… Montréal. « À New York et Washington, nous sommes propriétaires de nos restaurants. Dans les autres villes, nous sommes en co-management. Je connaissais les propriétaires du Ritz Carlton depuis longtemps et Montréal est une ville que j’aime et que je visite régulièrement depuis plus de 30 ans. J’ai participé au Grand Prix à plusieurs reprises, je me suis fait des amis, les chefs Martin Picard et Normand Laprise, entre autres, et quand l’occasion avec le Ritz Carlton s’est présentée, j’ai dit oui sans hésiter », raconte Daniel Boulud.

Plusieurs chefs vedettes ouvrent des restaurants un peu partout sur la planète, Las Vegas est d’ailleurs une des villes qui attire les plus grands. Ces derniers y ouvrent leur restaurant, lequel est géré au quotidien par des équipes de cuisine mises en place par le chef qui, lors de ses passages, veille à ce que tout tourne rondement. Par contre, à Montréal, les concepts de restaurants « exportés » et les chefs vedettes ne connaissent pas le même succès et c’est une réalité qui est moins ancrée dans la culture de la ville. Le restaurant La Maison Boulud dans l’hôtel Ritz Carlton Montréal, ouvert depuis trois ans, fonctionne toutefois très bien et réussit à se démarquer sur la scène gastronomique montréalaise. « Je pense que la Maison Boulud fonctionne bien parce qu’il y existe cette culture française à Montréal qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. Et il y a chez les Montréalais cette curiosité des produits et ce désir de bien manger, à prix abordable. Également, notre équipe est forte. Le chef Riccardo¹ fait un travail extraordinaire, le décor est superbe. Il y a eu un travail énorme à tous les niveaux pour moderniser l’endroit et le résultat final est plus que réussi », poursuit Daniel Boulud.

Le chef parle de Montréal avec enthousiasme et passion. On sent toute l’admiration qu’il a pour les chefs et les producteurs d’ici. « Le travail que les chefs de Montréal ont fait avec les fournisseurs pour développer l’offre de produits offerts dans les restaurants est incroyable. Je pense à Fred et David² du Joe Beef, à Martin Picard et Normand Laprise, entre autres. Il fut un temps où les produits de la Gaspésie étaient mieux servis à New York qu’ici. Je me rappelle d’un été où Normand s’est organisé avec d’autres chefs pour profiter de pêcheries qui n’auraient pu être disponibles s’il n’y avait pas eu ce mouvement d’achat de groupe. Il fallait créer cette relation entre les producteurs et les restaurateurs. La situation a beaucoup progressé à Montréal et je trouve ça fantastique. De mon côté, j’utilisais déjà beaucoup de produits québécois à New York : Gaspard, La Ferme… Ce sont des produits magnifiques ! J’ai un immense respect pour les produits et les chefs québécois et je ne manque jamais l’occasion de faire des événements avec les copains à Montréal. »

Un chef aussi occupé que Daniel Boulud trouve tout de même le temps de participer à des festivals culinaires internationaux comme le Vegas Uncork’d qui s’est tenu à Las Vegas les 28 , 29 et 30 avril dernier. « Cette année, j’ai décidé de participer à l’événement parce que j’ai un restaurant ici (le DB Brasserie dans l’hôtel Venetian) et parce que c’est le 10e anniversaire du festival. Il y a ce côté sympathique "rendez-vous avec les copains". Pour nous, les chefs, c’est une occasion de nous voir et d’être ensemble. Pour le consommateur, ce genre d’événement donne accès à des moments uniques qu’ils ne pourraient pas vivre ailleurs. »

Le chef Daniel Boulud sera de passage à Montréal à l’occasion du Grand Prix du Canada, à son restaurant La Maison Boulud situé dans l’hôtel Ritz Carlton.


  • ¹ Riccardo Bertolino
  • ² Frédéric Morin et David McMillan
« The Grand Tasting » dans les jardins du Caesars Palace, Las Vegas.
Daniel Boulud et Emil Lagasse, au « Dinner on the Strip » pendant Vegas Uncork’d.
La journaliste Catherine Maisonneuve en compagnie de Daniel Boulud dans son restaurant de Las Vegas, DB Brasserie.

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2018
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.