brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

Enseigner la restauration en mode pandémie

 
16 février 2021 | Par Delphine Jung
Crédit photo: Cégep Saint-Jérôme

Comme beaucoup d’établissements qui offrent des formations en cuisine, le Cégep de Saint-Jérôme a dû revoir sa façon de donner des cours. L’occasion pour les élèves d’apprendre des choses un peu différentes de l’habitude. Servir les plats, ouvrir une bouteille de vin, sabrer le champagne… Ces petits gestes qu’apprennent les élèves qui choisissent une formation dans la restauration ne sont pas prêts de les mettre en pratique. Ces derniers temps, ils apprennent plutôt à gérer des commandes à emporter et de la livraison.

Le restaurant pédagogique du Cégep de Saint-Jérôme, Neurones et papilles, du programme de Gestion d’un établissement de restauration, offre en effet depuis l’automne des repas à emporter. Les jeudis, les clients peuvent commander un repas gastronomique de 3 services, les mercredis l’offre est plutôt destinée aux travailleurs avec un repas de midi, et les mercredis soirs Neurones et papilles propose un forfait familial pour 4 personnes. Un repas de 5 services est également disponible.

Repenser les plats

Au niveau de la logistique, il a donc fallu tout revoir. « Nous avons dû modifier notre système de commande pour réserver des plats à emporter. Il faut apprendre à s’organiser pour que les repas soient prêts quand les clients arrivent, et nous avons aussi dû revoir leur entrée dans le bâtiment pour que tout soit conforme aux règles sanitaires, qu’ils ne croisent pas d’autres clients, etc. », explique Caroline Boyer, enseignante et coordonnatrice du programme de gestion d’un établissement de restaurant.

Les 45 élèves doivent donc apprendre à revoir les menus pour que les plats soient faciles à emporter, présentables chez le client et faciles à réchauffer à la maison. Ils doivent aussi bien choisir les contenants, car les plats ne sont désormais plus servis dans des assiettes.

Concernant les cours, il y a eu là aussi quelques changements. Impossible de faire de stage à l’externe ou encore d’expliquer aux élèves comment planifier une salle à manger alors qu’il n’y a personne à servir à table… Mais Caroline Boyer reste optimiste quant à l’avenir du secteur. « On continue, car on se dit que la vie va revenir à la normale... »

Pour suivre le Cégep de Saint-Jérôme :

Mots-clés: 15 Laurentides
Écoles
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).