Éléphant. : La vague speakeasy atteint (enfin) Québec

 
28 février 2020 | Par Marie-Ève Garon

En avril prochain, le vibrant quartier Saint-Roch accueillera Éléphant., un tout nouveau concept de restaurant de type speakeasy, inspiré des tavernes interdites lors de la prohibition américaine. Quelque part sur la rue de la Couronne, Alexandre Morin, déjà propriétaire du Laurentien Buvette Gourmande, mettra en œuvre son projet d’amalgamer des plats aux influences indiennes à la découverte d’un endroit secret afin de créer une expérience inédite. Inspiré par ses nombreux voyages, le maître des lieux a voulu insuffler un caractère exclusif à cette nouvelle proposition en y intégrant les dernières tendances observées aux quatre coins du globe.

« Au départ, il y avait un local d’une quarantaine de places assises et une opportunité d’affaire, confie-t-il. Le créneau indien me semblait mal développé à Québec et j’avais envie d’offrir aux clients une expérience singulière. » Une rencontre avec Darryl Masih, chef et propriétaire du traiteur indien Curry ! Curry !, confirme son intérêt d’aller de l’avant dans cette direction. « Ensemble, nous avons développé l’idée d’un concept de chef à domicile adapté à la restauration. » Une cuisine sera aménagée directement dans la salle. Le chef fera lui-même la mise en place des plats, sous les yeux de la clientèle, ainsi que le service aux tables.

Les comparses souhaitaient pousser l’idée de dépaysement encore plus loin. Le fait de rendre l’endroit secret inclut une dimension ludique et donne l’occasion aux convives de prendre part à une expérience qui se déploie différemment d’une sortie traditionnelle au restaurant. « J’aime l’idée de faire participer les gens et le modèle du speakeasy nous permet ça ! » Dès la réservation, le client doit entrer dans le jeu puisqu’il y a une marche à suivre spécifique pour se rendre à destination. Afin de se prêter complètement à l’exercice de la discrétion, aucune enseigne ne trônera sur la façade du bâtiment. « Nous misons sur le bouche-à-oreille. »

Jouer le jeu

La tendance des établissements speakeasy se fait sentir un peu partout à travers le monde. Ce phénomène se veut relativement nouveau à Québec, surtout en ce qui concerne la restauration. « Nous avons plutôt eu droit à quelques bars. En termes d’offre de restaurant caché, il y a eu l’ouverture de La Tanière qui a développé un concept sur réservation seulement et avec un affichage discret. Je ne prétends pas réinventer la roue. J’ai simplement le goût de proposer une version d’un resto speakeasy inspiré des endroits de ce genre que j’ai visités en Asie. » Selon Alexandre Morin, la popularité de l’hébergement collaboratif dans ce secteur de la ville amène une clientèle touristique friande de ce type de proposition locale qui possède un caractère unique. « Je crois qu’étant donné le concept, les touristes et les locaux, principalement les jeunes professionnels, prendront plaisir à se côtoyer. Mais l’expérience vise tous les types de clientèles. »

Le propriétaire estime en outre que les speakeasy s’avèrent fort prometteurs compte tenu du fait que la clientèle apprécie énormément la restauration expérimentale. « C’est de plus en plus difficile d’impressionner les clients uniquement avec la cuisine. À mon avis, la dimension cachée représente assurément une valeur ajoutée. En ce qui nous concerne, cet élément s’inscrit à part entière dans notre identité. On l’assume totalement et on compte bien faire vivre l’expérience jusqu’au bout ! Les attentes sont élevées. Maintenant, il faut livrer la marchandise. »

Pour suivre Éléphant. :

(Crédit photo : Facebook / Éléphant.)

Mots-clés: 03 Capitale Nationale (Québec)
Ouverture/rénovation

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).