Dossier Tendances : L’hôtellerie en 2018

25 janvier 2018 - Par Katherine Boisvert

Chambres minimalistes, connexions Internet, personnalisation de l’expérience client : les hôteliers devront se démarquer en 2018 s’ils veulent conquérir un nouveau marché, celui de la génération Y.

1. L’année des milléniaux
La génération Y occupera une part importante du marché en 2018. Clientèle exigeante, les milléniaux veulent plus d’expérience sur le terrain, plus de facilité, plus de connectivité. Les hôteliers devront faire preuve d’originalité pour attirer cette nouvelle clientèle et augmenter leur présence sur les réseaux sociaux à grands coups de vidéos en direct et de belles histoires à partager.

2. « Comme à la maison »
L’époque où l’on devait descendre dans le hall de l’hôtel pour avoir accès à internet est définitivement révolue. Les clients veulent être connectés « comme à la maison » et écouter leur propre contenu télé. Les hôteliers devront s’adapter en offrant davantage de prises USB dans chaque chambre. Véritables casse-têtes pour les designers, ces prises devront, bien entendu, être le moins visibles possible. Les têtes de lit high-tech, comme celles des chambres WorkLife du Crowne Plaza, seront en vogue en 2018.

3. Des chambres minimalistes
Bureau transformé en table de chevet, placard remplacé par un support mural… : si les espaces communs sont toujours plus vastes, les chambres, elles, ne contiennent plus que l’essentiel. Le concept séduit de plus en plus d’hôteliers, car il permet d’augmenter le nombre de chambres dans une même superficie.

4. La nature dans l’hôtel
Plus que jamais, l’intégration de la nature dans le design est primordiale. À défaut d’avoir une vue impressionnante sur l’eau ou la montagne, les hôteliers ajouteront de grandes plantes, des foyers, des cascades ou fontaines d’eau et utiliseront des matériaux nobles comme le bois, la pierre et le marbre.

5. Personnaliser l’expérience client
Pour se démarquer, les hôtels doivent avoir une longueur d’avance sur les voyageurs afin de mieux cerner leurs besoins. Les professionnels devront mieux utiliser les fonctions de clavardage (site Web de l’hôtel ou Facebook Messenger), afin d’améliorer le service offert aux clients et de permettre à ces derniers de prendre une décision éclairée, le tout sans quitter le réseau.

6. Le marché du bien-être
Retraite de yoga, cours de conditionnement physique, équipements de fitness dans les chambres, expériences sensorielles… Cette année encore, l’intérêt croissant pour la santé et le bien-être devrait favoriser la montée en popularité des établissements de ressourcement et de bien-être. Certains hôteliers auront même recours à des experts du sommeil pour augmenter le confort de leurs clients.

Mais aussi…
• Hôtels automatisés  : L’intelligence artificielle va transformer les hôtels
en apportant des réductions de coûts et en ouvrant de nouvelles possibilités.

• Réutilisation des téléviseurs : Les téléviseurs seront utilisés pour afficher
du contenu non interactif ou pour aviser les clients de la marche à suivre
en cas d’alerte ou de mesures d’urgence.
 


 
L’AVIS DE L’EXPERT : ENTRE HUMANISATION ET AUTOMATISATION
 
Sébastien Gagné, président du groupe-conseil Innovmatik spécialisé en hôtellerie, liste les tendances à suivre dans le secteur de l’hébergement au cours de l’année qui s’amorce.

Réorganisation des plans de travail
Pénurie de main-d’œuvre oblige, la réorganisation des plans de travail sera la tendance de l’année en hôtellerie. « La nécessité d’adapter les horaires sera au cœur des négociations collectives », souligne-t-il. De plus en plus d’hôteliers croient à l’importance d’offrir des plans de travail-études afin d’avoir accès à une nouvelle main-d’œuvre. Par ailleurs, s’ils veulent attirer la nouvelle génération et ne pas la perdre au profit d’autres domaines, ils devront favoriser le télétravail et la conciliation travail-famille.

Automatisation des tâches
Que ce soit pour l’affectation des chambres à préparer ou l’inspection de la qualité, de plus en plus d’hôtels se tournent vers des solutions numériques. Ces logiciels rendent les employés plus autonomes et plus efficaces et améliorent la satisfaction du client. Le système prévoit toutes les arrivées du jour, le moment auquel le client quitte et la priorisation des chambres. Ce type de logiciel permet également de repérer les ampoules grillées, par exemple. Bref, l’automatisation des tâches permettra de réduire la main d’œuvre. Une solution efficace en cette ère de pénurie…

Expérience globale
En 2018, les hôteliers investiront davantage dans les espaces communs et les milieux de vie que dans la chambre en tant que telle. Ils proposeront davantage d’espaces conviviaux où leurs clients pourront faire du télétravail et du réseautage. Déjà très présente en Asie et en Europe, cette tendance devrait permettre d’attirer une nouvelle clientèle, soit la génération Y.

Décroissance des banquets
« La réunion classique, avec un groupe qui arrive de l’extérieur et réserve 50 chambres, fonctionne encore bien », estime Sébastien Gagné. La plupart des hôteliers constatent toutefois une décroissance du marché social et local. Selon le président d’Innovmatik, les gens veulent des expériences déstabilisantes ; ils sont donc moins portés à organiser un party de bureau ou une noce dans un hôtel. Les hôteliers devront se démarquer s’ils souhaitent reprendre cette part de marché

Dans cette édition




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2018
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.