Distributeurs automatiques et alimentation santé, est-ce possible ?

12 août 2008 - Par Équipe de gestion des opérations des services alimentaires de Genivar, C. Deraspe, R. Gaudreau et S. Savoie

Les distributeurs automatiques se trouvent un peu partout : établissements scolaires, entreprises, établissements de santé, centres sportifs, arénas, etc. La clientèle utilisant les distributeurs automatiques est donc des plus variées. La nutrition est un sujet de plus en plus d’actualité et puisque l’offre alimentaire que les distributeurs automatiques proposent comporte généralement une proportion importante d’aliments peu nutritifs, ils sont souvent pointés du doigt ! Étant donné les bienfaits d’une bonne alimentation sur la santé globale de la population [4], ne devrait-on pas favoriser l’accessibilité des aliments santé par les distributeurs automatiques ? Est-il possible d’améliorer la valeur nutritive des produits offerts dans ces distributeurs tout en conservant une bonne rentabilité ?

La clientèle à desservir

Les types de distributeurs – de même que leur nombre – doivent être adaptés à la clientèle à desservir. La connaissance du volume de visiteurs et leur profil aidera à cibler plus précisément le nombre et le type de distributeurs à installer dans les établissements.

Il est important de noter que des recommandations particulières ont été élaborées pour les établissements scolaires à l’occasion du virage santé à l’école [5].

Les distributeurs automatiques peuvent répondre à différents besoins :

  • Fournir des collations
  • Compléter un repas ou une boîte à lunch
  • Fournir un repas complet en l’absence de services alimentaires ou en dehors des heures d’ouverture de tels services

Plusieurs types de distributeurs automatiques sont présents sur le marché :

  • Boissons froides (jus, boissons aux fruits, boissons gazeuses, eau, etc.)
  • Boissons chaudes (thé, café, chocolat chaud, bouillons, infusions, etc.)
  • Friandises ou collations (non réfrigérées)
  • Aliments ou aliments et boissons (réfrigérés)
  • Crème glacée
  • Repas surgelés
  • Distributeurs automatiques à deux sections (une section réfrigérée et une section non réfrigérée)
  • Distributeurs en vrac de confiserie (bonbons, gommes, fruits séchés, noix, etc.)
  • Distributeurs de monnaie

Il est intéressant de noter que des distributeurs comportant deux sections – réfrigérée et non-réfrigérée – peuvent être installés dans les endroits où l’achalandage et le chiffre d’affaires ne justifient pas la présence de plusieurs équipements.

Distributeurs automatiques de boissons

La plupart des boissons – chaudes ou froides – offertes traditionnellement dans les distributeurs automatiques contiennent des quantités très élevées de sucre et de caféine dans certains cas. À titre d’exemple, on trouve l’équivalent d’environ 8 sachets de sucre dans une cannette de 355 ml de boisson gazeuse régulière ! L’objectif est donc de réduire l’offre de boissons à forte teneur en sucres ajoutés ainsi qu’en caféine et de favoriser les boissons présentant de bonnes valeurs nutritives.

MISE EN MARCHÉ DES PRODUITS DE BONNES VALEURS NUTRITIVES

Afin de favoriser la sélection de produits possédant de bonnes valeurs nutritives, on doit accorder une attention particulière à la disposition de ces derniers à l’intérieur des distributeurs automatiques. Pour offrir une plus grande visibilité de ces produits, leur disposition est effectuée en fonction de la hauteur des yeux des clients, du centre vers le haut et de la gauche vers la droite, traduisant le mode de lecture.

Afin de stimuler les ventes, il serait intéressant de procéder à une rotation des emplacements des produits et du contenu des machines, ce qui pourra réduire la monotonie et créer un intérêt autour des distributeurs. Des produits bien présentés et bien disposés attireront la clientèle, ce qui amènera une rentabilité accrue. Il faut également éviter le plus possible les cases vides grâce à un remplissage régulier des distributeurs. Rappelez-vous qu’un distributeur à moitié vide ne fidélise aucun client ! Une attention particulière devrait aussi être apportée aux dates de péremption des produits lors du remplissage.

Si un virage santé est souhaité dans votre offre de produits des distributeurs automatiques, une approche graduelle est suggérée. La modification par étapes de l’offre, l’introduction d’un système de classification et une bonne communication avec la clientèle seront assurément des facteurs de succès.

Boissons avec de bonnes valeurs nutritives

  • Eau
  • Jus de fruits purs à 100 % sans sucre ajouté (jus d’oranges, de pommes ou mélange de fruits sans sucre ajouté)
  • Jus de légumes ou de tomates (des versions réduites en sel peuvent aussi être offertes)
  • Lait
  • Laits aromatisés contenant moins de 30 g de sucres totaux par 250 ml [6]
  • Boissons de soya ou de riz enrichies de calcium et de vitamine D contenant moins de 26 g de sucres totaux par 250 ml
  • Yogourts à boire

Distributeurs automatiques d’aliments et de collations

Si une saine alimentation est favorisée, la présence d’aliments en provenance des quatre groupes alimentaires du Guide alimentaire canadien pour manger sainement devra être assurée par l’ensemble des distributeurs présents dans un même endroit. Parmi les aliments retrouvés dans ces quatre groupes, une sélection judicieuse devra être effectuée. De façon générale, une attention devrait être apportée à la composition des aliments (ingrédients) relativement au sucre, aux gras et au sel. Les grosses portions devraient également être évitées afin de ne pas encourager la surconsommation alimentaire.

CLASSIFICATION DES ALIMENTS

Il est difficile pour le client de bien évaluer la qualité des aliments proposés dans les distributeurs automatiques. Différents systèmes de classification peuvent être utilisés afin de sélectionner les produits à offrir et de permettre aux consommateurs de reconnaître les meilleurs choix à faire parmi les aliments proposés. Ces systèmes présentent habituellement aux clients des codes de couleur associés aux produits [7]. Une légende est affichée sur place pour permettre une juste sélection.

L’accompagnement par un professionnel de la nutrition peut s’avérer pertinent dans la mise en place d’un tel système en ce qui concerne la lecture des étiquettes des produits de même que pour l’interprétation des critères de classification, puisque l’interprétation de certains critères s’avère parfois complexe.

Aliments avec de bonnes valeurs nutritives

Légumes et fruits

  • Salades et légumes crus pré-coupés ou mis en portion, avec ou sans trempette
  • Fruits frais, pommes ou autres fruits pré-coupés ou mis en portion
  • Fruits séchés ou barres de fruits non sucrées
  • Fruits en conserve
  • Compotes à base de pommes ou purées de fruits sans sucre ajouté

Produits céréaliers

  • Biscuits, galettes, céréales à déjeuner, barres de céréales et muffins commerciaux ou maison, à faible teneur en matières grasses et en sucre.
    On suggère de mettre en évidence les produits de grains entiers.

Lait et substituts (produits laitiers)

  • Yogourts nature, aux fruits ou aromatisés, faibles en gras et en sucre
  • Fromages frais (type yogourt avec purée de fruits)
  • Fromages variés (en grains, en morceaux, en bâtons, à tartiner, cottage, etc.)
    Offrir des versions partiellement écrémées.

Viandes et substituts

  • Sandwichs de grains entiers composés de viandes tranchées
  • Craquelins et tartinades (thon, légumineuses, beurre d’arachides, etc.)
  • Repas surgelés
  • Salades-repas (préparées, légumineuses en conserve)
  • Noix, amandes, arachides, graines ou mélanges de noix et de fruits séchés sans enrobage
    Privilégier les versions allégées ou sans sel.

Chocolat

  • Le chocolat à 70 % de cacao est de plus en plus prisé par les consommateurs. L’offre de friandises chocolatées pourrait être diminuée pour permettre l’ajout de ces barres de chocolat.

Croustilles et autres grignotines

  • Galettes de riz
  • Croustilles de pita
  • Croustilles de légumes
  • Croustilles cuites au four
    ·- Biscuits-craquelins

Dans cette édition

Rituel de service de l’absinthe
Vidéos de mixologie
Articles et photos sur les mixologues et leurs techniques
Cartes de cocktails de restaurants
Recettes de mixologie
Recettes de cocktails à l’absinthe
L’absinthe démystifiée
Tendances mixologie
Cocktails à base d’Absente, un spiritueux aux plantes d’absinthe
Le service de bar, tout un art...
Le restaurant Alinea
Faire la lumière sur les ampoules fluo-compactes
Inutiles, les évaluations de rendement ?
Les tables à salades ont la cote !
Graines et noix
Eau embouteillée ou eau du robinet ?
Le poker fait fureur
Claude Labonté
À plein gaz !



PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.