brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

Des entreprises américaines annoncent des fermetures en Russie

 
10 mars 2022
Crédit photo: Oberaichwald / Pixabay

Starbucks, KFC et Pizza Hut - marques mondiales omniprésentes et symboles de la puissance des entreprises américaines - ont tous annoncé mardi qu’elles suspendaient temporairement leurs activités en Russie en réponse à l’invasion de l’Ukraine par ce pays.

Vendredi dernier, Starbucks avait déclaré qu’il reversait les bénéfices de ses 130 établissements russes - détenus et exploités par le franchisé basé au Koweït Alshaya Group - aux efforts d’aide humanitaire en Ukraine. Mais mardi, l’entreprise a changé de cap et a annoncé qu’elle fermerait temporairement ces restaurants. Le groupe Alshaya continuera de payer les 2000 employés russes de Starbucks, a déclaré le président et chef de la direction de Starbucks, Kevin Johnson, dans une lettre ouverte aux employés.

Yum Brands, la société mère des restaurants KFC et Pizza Hut, a indiqué mardi soir qu’elle prévoyait de fermer temporairement 70 restaurants KFC appartenant à l’entreprise en Russie. La compagnie a déclaré qu’elle était également en pourparlers avec un franchisé pour fermer les 50 restaurants Pizza Hut en Russie. Elle avait annoncé lundi qu’elle reversait tous les bénéfices de ses 1050 points de vente en Russie à des efforts humanitaires. Elle a également suspendu le développement de nouveaux restaurants dans le pays.

Burger King a déclaré qu’elle redirigeait les bénéfices de ses 800 établissements russes vers les efforts de secours et qu’elle faisait don de 2 millions de dollars en bons alimentaires aux réfugiés ukrainiens.

Certaines entreprises opèrent depuis longtemps en Russie. McDonald’s a été l’une des premières entreprises de restauration rapide américaines à ouvrir une succursale en Russie, signe que la guerre froide tirait à sa fin. Le 31 janvier 1990, des milliers de Russes ont fait la queue avant l’aube pour essayer des hamburgers - beaucoup pour la première fois - au premier McDonald’s de Moscou. À la fin de la journée, 30 000 repas avaient été enregistrés sur 27 caisses enregistreuses, un record pour l’entreprise le jour de l’ouverture.

Mais depuis l’invasion de l’Ukraine le mois dernier, de nombreuses entreprises ont cessé leurs activités en Russie en signe de protestation. La pression a monté sur les entreprises restées dans le pays. Des mots-clés appelant au boycott de compagnies comme McDonald’s, Coca-Cola et PepsiCo ont rapidement émergé sur les réseaux sociaux.

(avec La Presse Canadienne)

Mots-clés: International
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).