brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

Des campagnes pour soutenir les restaurants

 
20 janvier 2021 | Par Laurence-Michèle Dufour

Plusieurs campagnes ont lieu actuellement, tant sur les médias sociaux que dans les médias traditionnels. Elles ont toutes le même leitmotiv : apporter du soutien aux restaurateurs. Ou plutôt, rappeler aux consommateurs l’importance du rôle qu’ils ont à jouer pour assurer la pérennité de cette industrie extrêmement fragilisée depuis le début de la pandémie.

L’annonce récente du couvre-feu par le premier ministre du Québec François Legault, qui rappelait que les restaurants devraient « rester fermés », a de l’avis de plusieurs contribué à semer la confusion auprès du grand public. Le lancement de la campagne « J’adore mon resto », qui était prévue depuis quelques mois déjà par le groupe Spectra, arrive donc à point. « Le but, c’est que cette campagne fasse le plus de bruit possible à travers la province, explique Julie Martel, chargée de projet pour le volet gastronomique de Montréal en lumière. On n’a rien à vendre avec cette campagne ; c’est seulement un message d’amour pour les restaurateurs. »

Depuis plus de 20 ans, le festival Montréal en lumière a pour mandat de faire rayonner la gastronomie et les arts de la table d’ici et d’ailleurs, en s’appuyant sur de gros partenaires tels que la Société des alcools du Québec, la Ville de Montréal, le ministère de la Culture et des Communications et le ministère du Tourisme. À la télévision, sur le web, sur les murs de la métropole et à la radio, on entendra donc résonner ce court slogan « J’adore mon resto ». « Notre force de diffusion est ce qu’on pouvait offrir de mieux aux restaurateurs, ajoute Julie Martel. Comme la campagne est numérique, elle n’a pas de frontières. Ce message peut se propager à travers la province et il n’y a pas de raison que ce soit exclusivement consacré à Montréal. »

Une belle tribune

La campagne pan-québécoise, qui souhaite soutenir tous les types de restaurants de la cantine à la haute gastronomie, a pu profiter de la tribune de sa porte-parole dimanche soir à l’émission Tout le monde en parle pour en faire le lancement officiel. Bien préparée et chiffres à l’appui, Marina Orsini a exposé à plus d’un million de téléspectateurs la réalité des restaurateurs. « Il y en a beaucoup qui restent ouverts ne serait-ce que pour donner un emploi à leurs employés et ne font aucun profit avec ça », a témoigné l’animatrice, qui a elle-même possédé deux restaurants jadis.

« Une porte-parole tout indiquée et aimée du grand public, selon François Meunier, vice-président aux affaires publiques et gouvernementales de l’Association Restauration Québec (ARQ), qui accueille à bras ouverts cette initiative. C’est une campagne d’envergure, beaucoup plus imposante que ce que l’on peut se permettre. » L’ARQ profitera pour sa part d’une entente avec les stations de radio de Cogeco Média pour faire passer un message similaire dès cette semaine. Sous forme de capsules radio humoristiques de quinze secondes, le message en soutien aux restaurateurs devrait se faire entendre quelque 350 fois dans les prochains jours.

« C’est important, pendant la période du couvre-feu particulièrement, qu’on rappelle aux gens notre existence, précise François Meunier. De nombreux Québécois ne réalisent pas que les restaurants peuvent encore faire de la livraison après 20h, et que tous les petits gestes comptent. »

(Photo : Capture d’écran)

Lire aussi : #OnEstOuvert, une campagne marketing pour les restaurants

Pour suivre la campagne « J’adore mon resto » :

Mots-clés: Québec (province)
Marketing
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).