LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Derrière chaque grand restaurateur, il y a toujours non pas des employés, mais plutôt des intrapreneurs

Pour atteindre l’excellence dans le commerce de la restauration alimentaire, il faut assurément compter dans son équipe des personnes qui possèdent des savoir-faire et des compétences distinctives.

29 novembre 2017 - Par Christian Latour


Selon le professeur Louis Jacques Filion [1] : « Les intrapreneurs sont des gens qui possèdent la fibre entrepreneuriale sans avoir envie de créer leur propre entreprise. »

Les intrapreneurs ont comme les entrepreneurs un grand désir de se réaliser sans avoir nécessairement envie de s’engager financièrement. Donc, contrairement aux entrepreneurs, les intrapreneurs ne sont pas propriétaires des entreprises dans lesquelles ils évoluent.

Les intrapreneurs ont souvent presque toutes les caractéristiques personnelles qui sont nécessaires pour devenir entrepreneur :

  • ils sont optimistes…
  • ils font preuve d’initiative… 

  • ils sont d’ordinaire très pratiques… ils sont très orientés vers l’action… 

  • ils ont de l’énergie... ils sont énergiques et dynamiques… 

  • ils ont une grande confiance en eux… 

  • ils s’engagent à long terme… 

  • ils sont persévérants et déterminés… 

  • ils sont intuitifs… 

  • ils sont imaginatifs…
  • ils sont créatifs…

  • ils sont réalistes… 

  • ils sont flexibles… 

  • ils font preuve de leadership… 

  • ils sont polyvalents… 

  • ils considèrent l’argent comme un indicateur de performance… 

  • ils ont un fort besoin de réalisation… ils sont motivés de l’intérieur…
  • ils aiment approfondir, apprendre et progresser dans ce qu’ils font…
  • ils aiment le changement et sont stimulés par la nouveauté…
  • ils n’aiment pas la répétition… ils aiment faire des choses nouvelles et différentes...
  • ils sont tenaces lorsqu’il s’agit de résoudre des problèmes… 

  • ils se fixent des buts…
  • ils sont capables de garder une attitude positive face à l’échec… 

  • ils sont très réceptifs par rapport aux commentaires qui leur sont adressés… 

  • ils assument leurs responsabilités… 

  • ils sont capables d’entrer en compétition contre des normes imposées… 

  • ils sont bons dans les relations personnelles et professionnelles… 

  • ils sont prêts à travailler beaucoup et durant de longue heure… 

  • ils sont capables de tolérer l’ambiguïté et l’incertitude… 

  • ils sont souvent de formidables détecteurs d’opportunités, des découvreurs d’occasions d’affaires…
  • ils sont capables de prendre certains risques (calculés)… 

  • Le risque de l’intrapreneur est moins grand que celui de l’entrepreneur. Il ne risque pas, sont argent ou ses avoirs, mais sa réputation et parfois son emploi. Il accepte souvent de travailler plus pour gagner moins à la condition de pouvoir s’accomplir dans ce qu’il fait.
  • ils sont indispensables.

Conclusion

Derrière chaque grand restaurateur, il y a toujours non pas des employés, mais plutôt des intrapreneurs.

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

Notes

[1Filion, L. J. (2010). Oser Intreprendre. Montréal : Presse HEC.




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.