keyboard_arrow_up
 

Découvrez les aliments à valeur ajoutée

« Que votre alimentation soit votre médecine et que la
médecine vous alimente », disait Hippocrate. Certaines
compagnies alimentaires semblent avoir intégré cette tendance de plus en plus présente, car on retrouve beaucoup d’aliments à valeur ajoutée sur le marché : lait enrichi de calcium, yogourt avec cultures probiotiques actives, oeufs enrichis d’oméga-3, produits enrichis de fibres alimentaires, etc.

 
8 décembre 2006 | Par Catherine Baril Dt.P.

Selon la définition officielle de Santé Canada, les aliments fonctionnels sont des aliments conventionnels dont on a démontré qu’ils procuraient des bienfaits pour la santé ou qu’ils réduisaient le risque de maladies chroniques. Un nutraceutique fait référence à l’ingrédient actif présent à l’état naturel dans un aliment qui procure un effet bénéfique pour la santé. Ce qui distingue l’aliment fonctionnel du nutraceutique, c’est qu’il se consomme sous forme d’aliment alors que le nutraceutique se présente sous forme de pilule, de poudre, de supplément ou d’autres formes médicales. Le terme nutraceutique est issu de la contraction de nutriment et de pharmaceutique.

Ce marché en évolution fournit au secteur agroalimentaire
canadien une excellente occasion de se diversifier. Plusieurs industries agroalimentaires sont actives dans le domaine de la recherche et offrent des produits innovateurs comme Lassonde, les Fermes Burnbrae, Danone et Gadoua. Jus, lait, yogourts et pains contiennent des ajouts tels qu’oméga-3, calcium, cultures probiotiques et fibres
alimentaires. Des chercheurs de la Faculté des sciences de
l’agriculture et de l’alimentation de l’Université Laval évaluent des méthodes pré-récolte et post-récolte afin d’accroître la valeur nutraceutique de la canneberge, ce petit fruit antioxydant prisé dans la lutte contre les infections de la vessie.

Il est donc possible pour un restaurateur soucieux des aliments qu’il offre à sa clientèle d’intégrer des aliments fonctionnels dans ses recettes, et ce, sans trop de tracas. Offrir ce type d’aliments à sa clientèle, c’est répondre à un besoin qui gagne en popularité.

Sources
Institut des nutraceutiques et des aliments fonctionnels :
www.inaf.ulaval.ca
Agriculture et Agroalimentaire Canada : www.agr.gc.ca

Composants fonctionnels Sources Avantages éventuels
Fibres solubles
Psyllium, avoine, orge, noix, graines, fruits riches en
pectine et légumineuses
Réduisent les risques de maladies cardiovasculaires
Acides gras oméga-3
Poissons, fruits de mer, huiles végétales, comme
l’huile de lin, et noix
Réduisent les risques de maladies cardiovasculaires
et améliorent les facultés mentales et visuelles
Cultures bactériennes actives (probiotiques)
Yogourts et autres produits laitiers
Améliorent la bonne santé des bactéries du tube
digestif
Lycopène
Produits à base de tomate
Réduit les risques de cancers et de maladies
cardiaques
Antioxydants (flavones, catéchines, anthocyanidines, etc)
Fruits, légumes, thé, chocolat, légumineuses, noix, etc.
Neutralisent les radicaux libres, ce qui ralentit le
vieillissement de la peau, et réduisent les risques de cancer

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).