David McMillan et Frédéric Morin sans tabou sur le plateau de TLMEP

12 novembre 2018 - Par Pierre-Alain Belpaire

De passage ce dimanche soir dans l’émission « Tout le monde en parle », les chefs David McMillan et Frédéric Morin (Joe Beef, Liverpool House, Vin Papillon...) y ont abordé, sans le moindre tabou, plusieurs sujets. Invités dans le cadre de la publication de leur livre Survivre à l’Apocalypse, les deux hommes ont notamment rendu un hommage appuyé à Anthony Bourdain, ont évoqué la désintoxication du chef McMillan, la recherche de l’excellence, l’essor gastronomique de Toronto ou encore l’identité culinaire particulière de Montréal.

Ils se sont également longuement penchés sur la facilité avec laquelle naissent des restaurants dans la métropole. « C’est trop facile au niveau des permis, glissait à ce sujet David McMillan. Il y a un apprentissage important à faire en restauration. La restauration, ce n’est pas créer des plats et faire à manger pour des gens ; la majorité du travail qu’on fait, c’est du nettoyage (...) C’est un travail monstre : on ne s’improvise pas restaurateur ! » « Les écoles aussi font un travail qui, des fois, serait à remettre un peu en question, enchaînait Frédéric Morin. Je n’ai jamais eu à faire de sauce Robert mais dans une année, j’ai fait la manoeuvre de Heimlich quatre fois. Les allergies, les intolérances alimentaires, les spécificités religieuses au menu, la communication entre les gens au travail, les problèmes d’alcool : pourquoi ce n’est pas adressé dès le début, dès l’école ? »

(Capture d’écran YouTube / Radio-Canada)




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2018
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.