Dave Food Plant : Le véritable sens du partage

 
30 août 2017 | Par Catherine Maisonneuve

Dave Plant, c’est son nom. Ce grand gaillard au nom prédestiné est actif sur la scène gastronomique de Montréal depuis une quinzaine d’années déjà. Pourtant, il vient à peine d’ouvrir les portes de son « food plant » au public. Après avoir évolué dans l’ombre pendant plusieurs années, c’est la fondatrice de Dispatch Coffee, Chrissy Durcak, qui le repère alors qu’il travaille comme chef au Arts Café. Une rencontre qui changera sa vie.

« Chrissy m’a approché en me disant : "Je me spécialise en café mais pas en bouffe. Je ne peux pas me permettre d’avoir une cuisine, je vais donc me concentrer sur ce que je fais de bien : le café. Et toi, voudrais-tu me fournir en pâtisseries ?" »

La collaboration fonctionne, le bouche-à-oreille opère. Dave ouvre alors une cuisine de production sur la rue Saint-Hubert à partir de laquelle il fournit plusieurs cafés de la ville en sandwichs, salades et pâtisseries. « Tu ne peux pas être bon en tout, affirme-t-il d’un ton catégorique. Dans le cas d’un "coffee shop", juste les coûts reliés au personnel et à l’équipement sont énormes. Par exemple, une bonne machine à café coûte 20 000 $. Opérer un coffee shop, c’est une business en soi. Et donc, penser à avoir une deuxième équipe de cuisine pour offrir un menu de qualité, ce n’est pas une mince affaire. »

Le chef a trouvé sa niche. Il noue des partenariats stratégiques avec des établissements qui ont le désir de proposer une belle carte, mais n’ont pas les ressources pour le faire.

Nouveau local, nouveau départ

Après avoir roulé sa bosse pendant plusieurs années, Dave emménage aujourd’hui dans un local plus grand, dans le quartier Centre-Sud de Montréal. Et ouvre ses portes pour la première fois au grand public.

« J’ai ma cuisine de production à l’arrière, mais tant qu’à cuisiner pour les autres, je me suis dit, pourquoi ne pas mettre quelques tables et chaises à l’avant et ouvrir au public ? Après tout, je suis déjà équipé et mes coûts de production sont relativement bas parce que je cuisine déjà en grandes quantités pour l’extérieur. »

Les portes du « food plant » de Dave, situé sur le boulevard de Maisonneuve Est, sont ouvertes depuis le printemps. Le menu change régulièrement et propose quelques sandwichs et salades, en plus d’une grande sélection de pâtisseries. Le café provient, bien sûr, de Dispatch, et l’homme s’amuse à rappeler qu’il est chef et non barista ! « Je n’ai pas engagé de barista et je n’ai pas acheté une machine à expresso à 20 000 $ non plus... Je me concentre, moi aussi, sur ce que je fais de bien : la bouffe. »

Tous les produits sont frais du jour et ce qui n’est pas vendu en fin de journée est offert aux organismes du quartier. « J’essaie le plus possible d’éviter les pertes, mais s’il y a des invendus, je donne aux gens du quartier, qui ne sont pas les plus aisés en ville... »

Ce doit être ça, le véritable sens du partage.
 
 
(Crédit photo : Dave Plant Food)
 
Dave Plant Food , 1206 boulevard de Maisonneuve Est, Montréal :

Mots-clés: 06 Montréal
Ouverture/rénovation
Entrevue
Restauration

À lire aussi !

© HRI 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).