Creacart : Apprivoiser l’indispensable mais complexe gestion des stocks

19 mars 2019 - Par Pierre-Alain Belpaire

Fort d’une quinzaine d’années à œuvrer dans l’industrie, Julien Filaire présente Creacart, une application de gestion des stocks qu’il a imaginée, développée et améliorée au fil des ans. « Créée par un restaurateur pour les restaurateurs », elle se veut accessible à tous et doit permettre de simplifier le quotidien des professionnels tout en leur faisant gagner temps et argent.
 
 
HRImag : Julien Filaire, comment ce projet est-il né ?

Depuis l’obtention de mon diplôme dans un lycée hôtelier de France, j’ai toujours travaillé dans le monde de la restauration. Et en 16 ans, au fil de mes diverses expériences, j’ai constaté que de nombreux professionnels rencontraient des difficultés dans la gestion de leurs stocks et que cela se traduisait malheureusement par des pertes financières.

À quoi attribuez-vous ces difficultés ?

Principalement au manque de communication. Mais aujourd’hui, avec les outils modernes, on doit pouvoir trouver une solution. Je suis passionné de technologie et quand j’étais encore en France, j’ai donc mis sur pied un petit programme, assez basique au départ et que j’ai peu à peu amélioré. À mon arrivée à Montréal, j’ai constaté les mêmes problèmes de gestion et j’ai donc réutilisé mon application dans le restaurant qui m’employait.

Comment fonctionne Creacart ?

De la manière la plus simple et plus accessible possible ! Le gérant ou le chef de cuisine a accès, sur son téléphone ou sur son ordinateur, à cette application qui lui permet de consulter son stock, ses différentes catégories ou son historique d’achat, d’ajouter ou de modifier des informations après un appel d’un fournisseur... Il peut aussi décider de donner une accessibilité, restreinte ou non, aux employés.

Creacart n’est pas le premier logiciel du genre. En quoi est-il différent ? Quels sont ses avantages concrets ?

Je l’ai amélioré durant quatre ans, en profitant notamment des commentaires et réactions de différents collègues. Sa première force, c’est le gain de temps qu’il offre. Vous savez, ces précieuses minutes que vous perdez après avoir égaré un papier ou pour avoir oublié d’acheter tel ingrédient... Et qui dit gain de temps, dit gain d’argent. Les inventaires sont facilités et tout l’historique d’achat est concentré dans une application. Enfin, le fait qu’il soit entièrement personnalisable est également très appréciable. La prise en main est simplifiée au maximum et l’utilisateur peut poser des questions pour obtenir rapidement de l’aide ou des conseils.

Vous vous apprêtez à commercialiser votre application : quel est votre public-cible ?

Les restaurants qui n’ont pas les moyens de s’offrir les outils existants, souvent très poussés, complexes et parfois inaccessibles. Et il n’y a pas que les petits établissements ou les foodtrucks  : dans des cuisines scolaires, la brave employée qui doit gérer trois cantines avec un minuscule budget devrait être bien aidée par Creacart.

Cette application est-elle pensée spécialement pour le Québec ?

Pas uniquement. Elle est par exemple déjà offerte en anglais. Dans un premier temps, je vais me concentrer sur le Québec mais Creacart sera accessible dans tout le Canada.

Outre le manque de communication, pourquoi la gestion des stocks pose-t-elle, selon vous, autant de soucis aux professionnels de la restauration ?

La gestion, c’est un métier, on ne peut pas s’inventer expert en la matière. Prévoir, planifier, anticiper..., c’est compliqué. Quand vous ouvrez un restaurant, vous le faites généralement pour toute la partie cuisine, les plats, les aliments, le goût, pas parce que ça vous plaît de calculer vos stocks. De plus, beaucoup de gens se lancent en restauration en pensant que la partie "théorique" sera facile et ils n’y accordent pas le temps nécessaire. C’est une grave erreur qui peut être fatale.

Informations  : creacart.com

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.