Coronavirus : Un guide pratique à l’intention des hôteliers

 
12 mars 2020

En préparation d’une éventuelle éclosion du virus dans la métropole, l’Association des Hôtels du Grand Montréal (AHGM) a demandé à son partenaire, Patrick Rochon, fondateur de l’entreprise Preventia, de préparer un guide des bonnes pratiques s’adressant aux hôteliers. Celui-ci a été diffusé ce matin sur différents canaux, dont Tourismexpress. Nous le reproduisons ici, avec l’aimable autorisation d’Eve Paré, PDG de l’AHGM.
 

Au-delà des mesures de prévention largement diffusées dans les médias et par les autorités, nous avons sélectionné quelques actions qui pourraient être mises en place dans vos établissements.

1. Avant toute chose, assurez-vous de bien comprendre le mode de transmission du COVID-19 et d’en connaître les symptômes (fièvre, toux et difficulté à respirer).

2. Il est essentiel de demeurer bien informé. Dans un monde où la désinformation est monnaie courante, consultez fréquemment les sites gouvernementaux qui constituent des sources fiables et qui sont mis à jour régulièrement.

3. Rassurez vos employés et soyez proactifs en matière de prévention, car ils sont votre principal actif. Ces derniers peuvent jouer un rôle clé pour limiter la propagation du virus. Il est donc important de les sensibiliser et de bien les former sur les mesures d’hygiène à prendre, dont :

  • bien se laver les mains pendant 20 secondes avec de l’eau et du savon ;
  • tousser dans le pli du coude ;
  • éviter de porter ses mains au visage ;
  • éviter les contacts avec des gens malades ;
  • demeurer à la maison si vous avez des symptômes d’allure grippale ;
  • éviter les poignées de main.

4. S’il est impossible de se laver les mains avec de l’eau et du savon, vous pouvez utiliser un désinfectant pour les mains à base d’alcool d’un minimum de 60% de concentration.

5. Si votre inventaire en distributrices de désinfectant pour les mains vous le permet, installez-en plusieurs aux endroits stratégiques dans votre établissement, à la disposition du personnel et de votre clientèle ;

6. Pour désinfecter les surfaces et objets, faites un mélange à partir de javel et d’eau (1 part de javel pour 9 parts d’eau). Il est recommandé de porter une attention continue en particulier aux objets qui sont souvent manipulés comme :

  • les poignées de portes ;
  • les boutons d’ascenseur ;
  • les clés de chambres ;
  • les contrôles électroniques muraux ;
  • les mains-courantes ;
  • les robinets et chasses-d’eau ;
  • les télécommandes ;
  • les téléphones ;
  • les tables de chevet et
  • les appareils électriques.

7. Formez et informez les superviseurs et gestionnaires afin qu’ils connaissent bien les mesures à appliquer en cas d’éclosion. Il est possible de se référer aux procédures en lien avec les gestes immédiats à poser si un client est malade, si des employés présentent des symptômes ou lors d’une mise en quarantaine de l’hôtel.

8. Pensez à inclure une procédure sur le COVID-19 à votre plan de mesures d’urgence et à votre plan de continuité d’activités. Si vous n’en avez pas, il n’est pas trop tard pour y penser !

9. Dans l’éventualité d’une éclosion du COVID-19 dans la métropole, nous avons identifié une liste de mesures qu’il sera possible de mettre en place dans vos établissements afin de protéger vos équipes et tenter d’assurer, dans la mesure du possible, la continuité de vos opérations.

  • Lorsque cela s’avère possible, aménager les horaires de travail afin de permettre au personnel d’éviter les heures d’affluence dans les transports en commun.
  • Évaluer la possibilité de travailler avec des équipes réduites, afin de minimiser l’exposition au risque, le temps de stabiliser la situation, si requis.
  • Prévoir des équipes de rotation prêtes dans le cas où des collègues seraient touchés par le virus, ce qui aurait pour effet de réduire les effectifs disponibles.
  • Privilégier le service des repas à l’assiette ou les boites à lunch individuelles plutôt que les buffets en libre-service.

10. N’oubliez pas de rassurer votre clientèle en affirmant clairement être prêt (si vous prenez les mesures pour l’être bien entendu) !

11. Vous pouvez aussi consulter le guide préparé par l’AHLA à l’intention des hôteliers américains.

Il est vrai que c’est toute l’industrie touristique qui subit les contrecoups de la présence du coronavirus. Toutefois, l’intégration de bonnes pratiques en matière d’hygiène et une planification adéquate permettront certainement de minimiser les impacts de la situation. En terminant, rappelons que malgré les impacts réels de la situation sur notre industrie, le tourisme demeure un secteur résilient et je suis convaincue qu’il saura se relever rapidement.

Eve Paré (AHGM), avec Patrick Rochon (Preventia)

(Crédit photo : pexels)

Mots-clés: Québec (province)
Professions / Emplois
Santé et sécurité
Hôtellerie

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).