Coronavirus : À son tour, Tim Hortons refuse, temporairement, les tasses réutilisables

 
6 mars 2020

Dans un communiqué diffusé ce vendredi matin, Tim Hortons annonce avoir « décidé de ne plus accepter les gobelets et tasses de voyage réutilisables pour le moment » et ce, « bien que les spécialistes continuent d’affirmer que le risque de contagion au Canada est faible » et « même si les responsables de la santé n’ont recommandé aucun changement aux procédures actuelles ». La chaîne estime que cette approche est « mesurée et raisonnable ».

« Nous continuons de rappeler l’importance de suivre correctement les procédures d’hygiène et d’assainissement/de désinfection dans nos restaurants, et nos responsables de la chaîne d’approvisionnement travaillent à obtenir des gants supplémentaires, du gel assainissant pour les mains et d’autres produits de nettoyage essentiels au cas où nous en aurions besoin dans les prochains mois », poursuit le géant. Et d’ajouter que ces procédures seront réévaluées « à mesure que les renseignements et les directives des responsables de la santé publique seront mis à jour ».

Pour rappel, le programme Déroule le rebord mettait, pour la première fois, l’accent sur la durabilité et la réutilisation. « Tout notre matériel de marketing et les détails du concours mettaient en vedette cette nouvelle composante. Nous repoussons à plus tard cette année la distribution des 1,8 million de gobelets réutilisables que nous avions prévu donner le 10 mars. Lorsqu’un invité apportera un gobelet ou une tasse réutilisable à l’un de nos restaurants, qu’il achètera une boisson chaude et qu’il numérisera sa carte FidéliTimMC numérique ou de plastique, nous lui remettrons les trois rebords à dérouler numériques tel que promis dans notre campagne, mais sa boisson lui sera toutefois servie dans un gobelet de carton recyclable. »

Starbucks et Second Cup aussi

Plus tôt cette semaine, les chaînes Starbucks et Second Cup Café avaient pris la même décision. Dans une lettre mise en ligne mercredi sur le site internet de Starbucks, la vice-présidente Rossann Williams explique que « la santé et le bien-être de nos partenaires et clients demeurent notre priorité », notait La Presse canadienne. La lettre annonce aussi une série de « mesures de précaution » que l’entreprise prend en réponse à l’épidémie. Ces mesures incluent la suspension de l’utilisation des tasses personnelles et du service des boissons dans les tasses en céramique ou en verre pour la consommation sur place. L’entreprise continuera d’honorer la remise de 10 cents pour les clients qui apportent leur tasse ou demandent une tasse d’entreprise à utiliser sur place.

La chaîne intensifie également les pratiques de nettoyage régulières dans tous les cafés ; elle modifie ou reporte les grands rassemblements et fournit des informations aux employés sur la façon de répondre aux cas possibles de coronavirus. Elle a également limité les déplacements aériens pour affaires jusqu’au 31 mars.

Second Cup Café a également suspendu temporairement l’utilisation de la tasse personnelle à partir de jeudi, a indiqué la société. La chaîne honorera malgré tout sa remise de 20 cents pour les clients qui apportent une tasse réutilisable. Second Cup continuera cependant à servir des boissons dans des tasses en céramique pour consommation sur place, a indiqué la société dans un communiqué. « Toutes les tasses en céramique sont lavées dans des machines à haute pression », a-t-elle expliqué. Elle a aussi rappelé au personnel de surveiller la température des lave-vaisselle et de se laver les mains avant de décharger la vaisselle.

Second Cup a pris d’autres mesures au cours du mois dernier, notamment en augmentant la fréquence quotidienne de nettoyage de ses établissements.

(Avec communiqués et La Presse canadienne. Crédit photo : pexels)

Mots-clés: Canada
Santé et sécurité
Communiqués
Restauration

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).