Constance Tassé-Gagnon

Au menu : enthousiasme et créativité !

26 septembre 2011

Il y a cinq ans, Constance Tassé-Gagnon étudiait en théâtre et n’avait même jamais fait cuire un oeuf ! Aujourd’hui, à 24 ans, diplômée en cuisine et en pâtisserie, elle s’est distinguée dans plusieurs concours et est même apparue dans différents médias pour promouvoir la cuisine !

Par Hélène Demers

En 2007, Constance souhaitait étudier au Collège Lasalle pour devenir étalagiste. Or, à la journée portes ouvertes, c’est plutôt avec les gens du programme en cuisine qu’elle s’est entretenue pendant deux heures ! Elle avait trouvé sa voie. Même si Constance n’avait jamais cuisiné, elle portait un certain bagage. « Ma mère est une excellente cuisinière qui passe beaucoup de temps à mitonner de bons plats. Elle nous a toujours expliqué en détail tout ce qu’elle faisait. J’ai souvent fait la sourde oreille, mais aujourd’hui, je bois ses paroles ! », relate Constance, qui est originaire de Saint-Jérôme. Après son DEP en cuisine, elle fait un DEP en pâtisserie à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ). Le professeur Yves Petit remarque son ardeur et l’invite à participer à la création d’une recette pour le calendrier 2011 des producteurs de laits. « Ma recette a été sélectionnée… et depuis, tout va très vite ! » Yves Petit est en quelque sorte devenu son mentor. Il l’a entraînée pour la compétition des apprentis cuisiniers et pâtissiers 2010, où elle a décroché la médaille d’argent. Il lui a suggéré de participer au festival Montréal en Lumière 2011, où elle a été la pâtissière invitée au restaurant Verses de l’Hôtel Nelligan. Enfin, il l’a prise dans son équipe pour préparer le repas royal servi en l’honneur de la visite du duc et de la duchesse de Cambridge, cet été. « Tout part de ce professeur, un grand maître de la pâtisserie. C’est toute une chance pour moi ! » Constance a notamment été lauréate, en mars 2011, au gala des Grands Prix de la relève touristique de l’Association québécoise de la formation en restauration, tourisme et hôtellerie, catégorie pâtisserie. Elle y a aussi remporté le Grand prix de l’excellence, une première pour l’ITHQ, mais aussi une première en sept ans pour un étudiant au DEP. Quelle fierté !

Se passionnant autant pour la cuisine que pour la pâtisserie, Constance participe à toutes sortes de projets enlevants. Elle s’est associée à Catherine Dubuc, du Bistro unique, pour lancer Unique en chocolat. « Je dispose d’une cuisine-laboratoire où je prépare des créations originales vendues à la boutique L’Unique s’emporte. C’est un endroit de rêve pour moi, car je suis très autonome et j’aime me renouveler constamment ; ce concept m’offre justement beaucoup de liberté et me permet d’exprimer ma créativité. » Elle collabore aussi, comme pâtissière, au food club Tripes and Caviar, dont les expériences culinaires extrêmes l’amènent à repousser ses limites. De plus, elle travaille au café étudiant de l’ITHQ et, à la demande de l’école, elle intervient régulièrement dans les médias. « J’aime les communications. Et le travail de recherchiste en cuisine m’intéresse beaucoup. Actuellement, je fais des démonstrations culinaires dans les festivals. Enseigner les bases de la cuisine aux gens, c’est aussi un créneau qui me passionne ! » Constance profite pleinement de ces belles expériences. « J’ai appris que je ne suis pas faite pour travailler dans une grosse brigade, et je ne rêve pas d’avoir un restaurant ; je préfère former de belles collaborations. D’ailleurs, à court terme, je souhaite m’investir davantage dans Chocolat unique. » Acharnée, perfectionniste et dotée d’une personnalité fort sympathique, Constance laissera assurément sa marque dans le monde culinaire !


Sur la photo, Constance en compagnie du Prince William lors de sa récente visite à l’ITHQ.

Photos : © Pierre Beauchemin

Dans cette édition

À l’ordre !
Restos et hôtels passent au vert
Le Groupe Martin
L’uniforme prend du galon !
Le CRU
Cafétérias d’école… et alors, ce virage ?
M’as-tu lu ?
Les entreprises d’insertion :
Groupe d’achats pour restaurants
Quelques groupes d’achats pour les restaurateurs québécois
Votre site Web :
Des stratégies pour gérer votre réputation en ligne
Ce que vos clients ne veulent pas voir dans votre établissement



PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2018
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.