Congrès : Trois-Rivières et son Delta se donnent « un nouvel élan »

27 novembre 2018 - Par Pierre-Alain Belpaire

21 salles et quatre halls pour une capacité totale de 4 000 convives, 90 000 pieds carrés destinés aux événements et congrès en tous genres, un budget global de 50 millions $... Les chiffres publiés la semaine dernière à l’occasion du dévoilement du flambant neuf Centre d’événements et de congrès inter@ctifs ont de quoi donner le tournis.

Posé au cœur de Trois-Rivières, le CECi, propriété de la Société Immobilière G3R et opéré par les équipes du Delta local, aura notamment pour mission d’attirer, de séduire et de convaincre les foules de congressistes et de touristes d’affaires. Pour y parvenir, le nouvel écrin trifluvien a été doté de technologies dernier cri : bornes interactives, balises Bluetooth, paiement mobile, éclairage moderne et autres outils permettant au public d’interagir durant les conférences.

« Lorsque les nouveaux propriétaires ont fait l’acquisition du complexe, ils ont immédiatement souligné qu’ils voulaient le faire évoluer, l’amener encore plus loin et aider ainsi Trois-Rivières et sa région, explique Manon Frenette, directrice des ventes et du marketing à l’hôtel Delta Trois-Rivières par Marriott. Ce ne sont pas vraiment des rénovations, plutôt une déconstruction suivie d’une reconstruction. On en avait besoin pour prendre un nouvel élan. »

Idéalement située entre Québec et Montréal, Trois-Rivières connaît, ces derniers temps, d’intéressants développements, comme l’inauguration en 2015 de l’amphithéâtre Cogeco ou l’essor d’une dynamique scène culinaire. Mais si ces investissements suffisaient à éveiller l’intérêt des curieux et foodies, ils s’avéraient un peu légers pour attirer davantage de touristes d’affaires. « Sur ce point, le produit qu’offrait Trois-Rivières était un peu fatigué, reconnaît Manon Frenette. On s’est donc mis à niveau. L’interactivité du CECi nous permet aujourd’hui d’offrir une véritable expérience aux visiteurs, de jouer sur leurs émotions et sur l’aspect personnel. »

Mais l’interactivité ne se cache pas uniquement dans les technologies et applications, assure la responsable : elle passe encore de nos jours par le contact humain. « Les vastes aires publiques du Centre sont là pour provoquer les échanges, les rencontres, pour retrouver cette ancienne forme de réseautage toujours indispensable et précieuse. »

L’hôtel Delta Trois-Rivières s’est également offert une impressionnante cure de jouvence. Les 159 chambres ont été repensées, rénovées et dotées des plus hauts standards de la chaîne Marriott. Une soixantaine de nouvelles chambres ouvriront en outre leurs portes au printemps prochain et permettront à l’établissement et au CECi de s’imposer encore un peu plus comme des acteurs incontournables dans l’univers québécois des congrès d’envergure. « Avoir davantage d’espaces nous aidera aussi à accéder tant aux demandes de la clientèle d’affaires qu’à celles de la communauté de Trois-Rivières, de jongler avec différents créneaux, se réjouit Manon Frenette. Le plus incroyable, c’est sans doute que ni l’hôtel ni le centre des congrès n’aient fermé leurs portes durant toute la durée des travaux. »

Puisque « le contenu des assiettes intéresse souvent autant les participants que le contenu des conférences », le complexe trifluvien propose une offre contemporaine et variée. Inauguré au début de l’été, le Brasier 1908, établissement indépendant, « combine le meilleur savoir-faire québécois avec une cuisine sud-américaine », nous confiait voici quelques mois le propriétaire, Yves Beaudoin. Quant au Starbucks, il devrait satisfaire touristes et congressistes.

« Nous avons également investi dans notre cuisine pour banquets, en constituant par exemple une équipe mixte, composée de gens d’expérience et de nouveaux joueurs », poursuit Manon Frenette. Les menus, remis au goût du jour, se la jouent bio, local et frais. « On travaille avec des artisans et collaborateurs de la région, on propose des menus découvertes, des plats à déguster sur le pouce, des lunchs originaux… Vous le voyez, c’est le temps de venir faire un tour à Trois-Rivières ! »
 

(Photos et vidéo fournies par Delta Trois-Rivières par Marriott)

Pour suivre le Delta Trois-Rivières par Marriott :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2018
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.