brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

Commun’assiette : les institutions augmentent de 10 % leurs achats locaux

 
18 août 2022
Crédit photo: Aliments du Québec

En un an, la communauté de pratique en alimentation durable Commun’assiette, soutenue par Équiterre, a augmenté en moyenne de 10 % ses achats d’aliments locaux, passant de 50 % à 60 %. Pour la période 2021-2022, les 18 institutions et entreprises de services alimentaires montréalaises ont ainsi dépensé 13,6 M$ en achats locaux sur un total de 22,7 M$.

« C’est tellement encourageant de voir que nous sommes parvenus à de tels résultats en aussi peu de temps, s’enthousiasme Murielle Vrins, gestionnaire de programme en alimentation d’Équiterre, dans un communiqué. Imaginons un instant l’impact que Commun’assiette aura dans les prochaines années quand d’autres institutions rejoindront les rangs. »

Tous les groupes alimentaires analysés par Aliments du Québec lors de l’exercice de quantification ont connu une progression entre 2020-2021 et 2021-2022. Les fruits et légumes frais sont notamment passés de 28 % des achats locaux totaux à 43 %. Les produits laitiers ont quant à eux progressé de 10 % (pour un total de 88% de produits locaux), les protéines de 7 % (pour atteindre 66 %) et la boulangerie-pâtisserie de 14 % (pour arriver à 68 %).

« Nous sommes ravis de voir cette progression considérant les nombreuses embûches que les membres ont dû surmonter en cette période pandémique : manque de main-d’œuvre, augmentation du prix des aliments, catastrophes climatiques par exemple. C’était tout un défi », fait savoir Murielle Vrins.

Rejoindre plus d’acteurs

Commun’assiette espère maintenant voir de nouvelles institutions et entreprises de services alimentaires rejoindre ses rangs et initier des démarches en approvisionnement alimentaire durable. « Non seulement on favorise les circuits courts pour nos aliments, ce qui constitue un bienfait écologique notable, mais on permet aussi aux jeunes et moins jeunes qui fréquentent nos institutions de profiter de produits sains, locaux et écoresponsables, souligne Murielle Vrins. C’est une question d’exemplarité. En plus, ça bénéficie à nos producteurs et à l’économie d’ici. Il n’y a pas de perdants dans cette équation. »

L’objectif ultime est d’accroître l’autonomie alimentaire du Québec, le tout conformément à la Stratégie nationale d’achat d’aliments québécois.

À lire aussi : Commun’assiette, un portail web pour outiller les institutions

Mots-clés: 06 Montréal
Statistiques
Approvisionnement
Services institutionnels
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).