LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Comme Jean Bédard (La Cage aux Sports) apprenez à dirigez votre équipe comme si vous étiez son entraîneur

Pour atteindre l’excellence dans le commerce de la restauration alimentaire, il faut assurément compter dans son équipe des personnes qui possèdent des savoir-faire et des compétences distinctives.

7 février 2011 - Par Christian Latour

L’INFORMATION, LES GENS, L’ACTION


Comme vous le savez (Ce que vous devez savoir concernant la gestion d’un restaurant), la saine gestion d’un restaurant s’effectue toujours par l’entremise du premier gestionnaire et des gestionnaires intermédiaires, sur les trois plans suivants : l’information, les gens et l’action, selon un continuum allant de l’analyse conceptuelle à l’action concrète. Sur chacun des plans (information, gens et action), les gestionnaires tiennent 2 rôles : 1 dirigé vers l’intérieur de l’entreprise et l’autre tourné vers l’extérieur de l’entreprise (Mintzberg, 2010).

Pratique de saine gestion sur le plan des gens… l’approche (entraîneur) de Jean Bédard

Selon Jean Bédard, il y a beaucoup de similitude entre un patron et un entraîneur. Dans les 2 cas... il faut être un rassembleur et faire avancer son équipe.

Le gestionnaire / entraîneur

« …à la tête d’une équipe, il y a l’entraîneur : bon ou mauvais. Son rôle est d’établir un environnement positif qui favorisera le goût de donner le maximum de son potentiel. L’entraîneur doit être en mesure de voir les capacités en chacun de ses joueurs afin de les placer aux bons endroits sur le terrain. Il sait motiver ses troupes, leur dire les bons mots, au moment opportun. Avec l’équipe, les joueurs apprennent à partager leurs victoires et leurs défaites, à partager le ballon. Mais aussi à vivre et à travailler en équipe, à découvrir l’autre. »

« [Le gestionnaire / entraîneur] Jean Bédard a installé un climat de joie où tous les joueurs font confiance à l’entraîneur. Il ne ment jamais à ses coéquipiers, il leur donne l’heure juste. Mais si tous ces gens font confiance au chef, c’est bien parce qu’ils savent que la marchandise sera toujours livrée. Les employés savent également que le cadre de travail ne se limite pas au 9 à 5. Chaque joueur peut jouer avec une certaine liberté. Le résultat est d’ailleurs concluant : chacun donne le meilleur de soi. Comme un entraîneur, Jean Bédard n’a pas la même technique d’entraînement pour chacun. Le message ne passe pas de la même manière pour tous, il est donc adapté selon l’interlocuteur. Il développe leur plein potentiel de cette façon. »

Extrait de : Jean Bédard et La Cage aux Sports (2005), cas produit par Anne-Catherine Rioux, Bernard Chassé et le professeur Laurent Lapierre, Centre de cas HEC Montréal.

Jean Bédard et La Cage aux Sports (200%)
Cas produit par Anne-Catherine Rioux, Bernard Chassé et le professeur Laurent Lapierre.
Centre de cas HEC Montréal

Voir également : La Cage aux Sports… un exemple de positionnement stratégique bien réussi.

⇐ Manuel de formation — Le commerce de la restauration alimentaire

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour MBA, Adm. A.




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.