Clefs d’Or : l’étincellant duo du Hilton Lac Leamy

13 janvier 2017 - Par Pierre-Alain Belpaire

« Un profond soulagement. Une immense fierté. Et beaucoup de stress… » Plusieurs semaines se sont écoulées depuis la cérémonie mais Véronic Gauthier, concierge à l’hôtel Hilton Lac-Leamy, semble encore sur son petit nuage. Le 12 décembre dernier, dans la prestigieuse salle Tudor de la Maison Ogilvy, la jeune femme de 35 ans se voyait remettre ses Clefs d’Or, la plus haute distinction décernée aux concierges d’hôtel. Un événement exceptionnel : de par le monde, quelque 3 500 professionnels peuvent se targuer d’avoir atteint cet objectif. Au Québec, on dénombre à peine une cinquantaine de concierges autorisés à porter ces précieux ornements.

« Recevoir ces Clefs, c’est un signe d’excellence, ça prouve qu’on fera tout ce qui est en notre pouvoir pour satisfaire les envies du client, qu’on tentera même de les surprendre en allant au-delà de leurs attentes », glisse Véronic, entrée au Hilton en 2004 et concierge depuis près de trois ans. « Les Clefs d’Or, c’est comme une famille de passionnés, un grand réseau international. »

L’attribution de ces fameuses Clefs clôture un long et fastidieux parcours. Entre le dépôt de la candidature et la cérémonie, près de deux années se sont écoulées. Au cours d’elles, examens, présentations et évaluations face à un jury de professionnels, rédaction de lettres de motivation, conférences, rencontres et réunions… « Des clients-mystères sont aussi venus tester mes connaissances, précise Véronic Gauthier. Ils pouvaient évidemment m’interroger sur la région et les restaurants du coin mais aussi me poser des questions sur la culture ou sur les équipes de sport. Il fallait donc que je sois prête, que je sois, en permanence, à mon meilleur. Pour me préparer, j’ai beaucoup lu et me faisais un devoir de rester informée de tout ce qui se passait dans la région. J’ai aussi pu compter sur l’aide précieuse de Colain. »

Colain Valiquette, concierge au Hilton Lac Leamy depuis 15 ans et membre, lui aussi, de la réputée confrérie, a en effet agi comme un mentor. « C’était mon parrain, mon conseiller, mon ami. On a révisé ensemble, il m’a guidée. Une chance que je l’avais », souffle Véronic.

L’établissement de Gatineau peut donc se vanter de compter, dans ses rangs, deux concierges primés. Un phénomène aussi rare qu’impressionnant. « Et nous en sommes extrêmement fiers, réagit Marc Labrie, directeur de l’hôtellerie et de la restauration au Hilton Lac-Leamy. On sait la charge de travail et les nombreux efforts que cela représente. Véronic et Colain feront tout ce qui est en leur pouvoir pour satisfaire le client, pour lui permettre de vivre une expérience exceptionnelle. Ce qui m’impressionne le plus, c’est sans doute la complicité que ces deux-là ont développée, la confiance l’un envers l’autre. Les suivis et les notes qu’ils se laissent en fin de journée, c’est phénoménal. Quand vous entrez dans un établissement et que vous remarquez que le concierge porte les Clefs d’Or, c’est comme une police d’assurance. »

Reste maintenant à tout mettre en œuvre pour maintenir ce niveau d’excellence et conserver ces Clefs d’Or. « Oh, je leur fais entièrement confiance pour cela, sourit le gestionnaire. Il ne fait aucun doute, à mes yeux, qu’ils vont tout faire pour les garder encore longtemps accrochées à leur veston ! »

« C’est une belle étape mais ce n’est pas un aboutissement : j’ai réalisé mon rêve mais j’ai encore plein de belles choses à accomplir », confirme Véronic Gauthier. Sa plus grande crainte : égarer ses précieuses clefs. « Chaque matin, mon premier réflexe est de vérifier si elles sont toujours bien dans mon casier. »

(Sur la photo : Véronic Gauthier et Marc Labrie / Crédit photo : Hilton Lac Leamy)

Pour suivre l’Hôtel Hilton du Lac-Leamy

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.