brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

Chefs Canada, l’équipe gastronomique olympique

 
15 mars 2021 | Par Laurence-Michèle Dufour
Crédit photo: Chefs Canada

Après s’être préparée pour la compétition pendant près de deux ans, l’équipe Bocuse d’Or Canada a récemment annoncé sa décision de ne pas participer à la grande finale, repoussée à septembre 2021 et qui se tiendra à Lyon. « Nous ne sommes pas les seuls, plusieurs autres équipes telles que la Belgique, les États-Unis et l’Angleterre ont également préféré jouer de prudence, précise Thomas Delannoy, président de l’organisation Bocuse d’Or Canada, récemment devenu Chefs Canada. Il ne faut pas voir ça comme une mauvaise nouvelle, mais plutôt comme une mise en pause temporaire. On y retournera certainement au prochain cycle. »

À l’approche de cette compétition, qui a lieu tous les deux ans depuis sa création en 1987 par les chefs français Paul Bocuse et Albert Romain, un travail de fond est nécessaire. L’équipe entreprend normalement une tournée pancanadienne de recherche et de développement, à la rencontre de chefs et de producteurs. Le chef qui représente son pays n’y concourt pas en son nom personnel, mais plutôt pour représenter adéquatement la diversité gastronomique de tout son pays. Il doit s’y préparer comme un athlète.

La situation actuelle ne permet évidemment pas ce genre de préparatifs. Ce n’est donc que partie remise pour l’équipe canadienne, composée du chef et enseignant à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) Samuel Sirois, de ses entraîneurs, les chefs Alvin Leung et Gilles Herzog, et du commis Alexy Jetté, qui devra toutefois se qualifier à nouveau lors du prochain concours.

D’ici là, l’organisation profite de ce temps d’arrêt pour concentrer ses efforts au soutien de l’industrie locale. « On s’est dit que toute cette structure, un peu comme aux Jeux olympiques, pourrait être à disposition de chefs qui désirent faire d’autres concours, comme le Championnat du monde de Pâté-Croûte ou encore le Concours San Pellegrino Young Chef, indique Thomas Delannoy. Bientôt il faudra relancer cette industrie qui a beaucoup souffert dans la dernière année et la faire rayonner à l’international. Autant profiter de ce temps d’arrêt pour en ressortir encore plus fort... »

L’esprit de communauté

Chefs Canada se veut donc une nouvelle identité plus inclusive et souhaite venir renforcer l’esprit de communauté entre les chefs canadiens. Leur ouvrir les portes du centre d’entraînement construit à l’ITHQ pour l’équipe Bocuse, certes, mais aussi partager l’expérience et la force de son réseau. Par le biais de formations, de séminaires et de cours de cuisine, l’académie des chefs et ses mentors - appelés Ambassad’Ors - pourront transmettre leur savoir.

Le président déplore d’ailleurs qu’une fois derrière les fourneaux, les chefs n’aient pas toujours l’opportunité de continuer à apprendre et parfaire certaines techniques. « On va offrir des masterclass plutôt BtoB, et pas pour le grand public. Le chef Gregory Faye, dieu du pâté en croute au Canada, proposera par exemple un atelier sur cette spécialité. Les chefs peuvent ainsi profiter de toutes les années de recherches et développement de Gregory, qui a fait ça toute sa vie ! »

Il n’y a pas de frais d’adhésion pour l’organisation, qui compte déjà plus de 500 membres. Outre le soutien du gouvernement et de quelques commanditaires privées, Chefs Canada finance ses activités par l’entremise de levées de fonds et mettra bientôt sur le marché une gamme de produits locaux créés et signés par ses chefs. Une association gagnant-gagnant qui permettra de mettre de l’avant les entreprises d’ici.

« Des petits producteurs canadiens auront ainsi la chance de se faire connaître à l’échelle nationale. On travaille avec eux à élaborer des recettes par des chefs de notre communauté, et les produits seront transformés dans des usines d’ici, explique fièrement Thomas Delannoy. Mais ce ne seront que des mises en bouche, car pour vivre l’expérience du chef, on doit évidemment se rendre à son restaurant... »

Pour suivre Chefs Canada :

Mots-clés: Chefs
Concours
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).