Château Vaudreuil : Mathieu Larochelle, le chef de chantiers

7 juin 2018 - Par Pierre-Alain Belpaire

Lorsqu’il accepte un nouveau poste, Mathieu Larochelle sait qu’il risque de ne pas s’éterniser. Tout au plus y restera-t-il quatre ou cinq années. Son truc, ce sont les missions précises, les défis ponctuels. Spécialisé dans le repositionnement hôtelier, l’homme a notamment œuvré à l’ouverture du Bisha de Toronto ou au redéploiement du Loews Hôtel Vogue montréalais, en plus d’avoir travaillé à l’Hôtel Place d’Armes et aux W de Montréal, Los Angeles et Atlanta. « J’aime cette forme de pression qui entoure les ouvertures et les rénovations, explique-t-il. Une fois le projet sur les rails, je préfère passer le flambeau à quelqu’un d’autre et me trouver un nouveau défi. »

En devenant voici peu directeur général du Château Vaudreuil, Mathieu Larochelle s’est offert un défi de taille. « Un hôtel avec une belle histoire, une bonne réputation, des projets reposant sur des fonds de financement sérieux, ça ne pouvait que m’intéresser... »

Inauguré en 1989, le célèbre établissement fait en effet peau neuve. Durant la première phase des travaux, achevée voici quelques semaines, la salle de mariage et les espaces dédiés aux événements corporatifs ont été repensés et aménagés. « On a introduit de la clarté et de la luminosité, tout en conservant une certaine sobriété et un côté très chic, très classique. Bref, du luxe contemporain », résume le nouveau maître des lieux.

Alors que les jardins et allées entourant le Château se refont actuellement une beauté, les équipes de l’établissement s’apprêtent à affronter la deuxième phase du chantier, durant laquelle les suites, la salle à manger et les aires publiques seront « rénovées et rafraîchies ». « On restera ouverts durant toute la durée des travaux, précise Mathieu Larochelle. Il n’y aura pas de mouvements architecturaux, pas de modifications apportées à la structure des bâtiments. » Les rénovations devraient prendre fin au printemps prochain, à la veille du trentième anniversaire du Château Vaudreuil. « C’était un objectif, c’est devenu un hasard, s’amuse le directeur général. On pensait avoir des difficultés à rencontrer les délais, mais on devrait finalement être dans les temps. Et tant mieux ! »

Outre une indispensable mise à jour après trois décennies d’existence, ces travaux ont également pour objectif de faciliter le repositionnement du Château Vaudreuil. Destination déjà fort prisée des jeunes mariés et des organisateurs d’événements, l’établissement devrait à l’avenir davantage exploiter l’angle récréatif. « Nous allons miser sur le côté resort urbain, explique Mathieu Larochelle. Vu notre localisation, vu notre emplacement, il y a là un incroyable potentiel qu’on peut et qu’on doit développer. »

(Crédit photo : photos fournies par le Château Vaudreuil)
 
 
Pour suivre le Château Vaudreuil :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2018
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.