Céline Denry (Estrimont) : Nouveau poste, nouveaux défis au cœur de la pandémie

 
2 juin 2020 | Par Marie-Ève Garon

L’hôtel Estrimont Suites & Spa situé à Orford annonçait voici peu la nomination de Céline Denry au poste de directrice des opérations. Après des études à l’École hôtelière du Touquet, la Française d’origine débute sa carrière en tant que serveuse au sein d’établissements gastronomiques. La jeune femme se dirige par la suite vers le Luxembourg où elle acquiert une certaine expérience dans l’ouverture d’hôtels et de restaurants. À 24 ans, elle s’établit au Québec, dans la région des Laurentides, où elle occupe notamment le poste de première maître d’hôtel au Chantecler de Sainte-Adèle. En 2010, Céline Denry se joint à l’équipe de l’Estérel Resort à titre de directrice des banquets et de la restauration, contribuant à la réouverture de l’enseigne suite à des rénovations majeures effectuées en 2009.

« À ce moment-là, j’ai fait cette fameuse rencontre avec François Dallaire, directeur général et associé de l’Estérel, qui allait devenir un véritable mentor, confie la dirigeante. Je visais à l’époque le poste de maître d’hôtel mais lors de l’entrevue, on me voyait davantage dans celui de directrice de la restauration. L’établissement comptait sur une solide équipe de direction qui a su m’épauler. » Céline Denry a donc participé à la réouverture de l’Estérel qui s’est opérée en deux phases distinctes. « J’ai beaucoup appris au cours de ces années, entre autres en ce qui concerne l’hébergement, le marketing et la gestion. »

L’occasion de voir grand

En 2019, la gestionnaire fait le choix de relever un nouveau défi en devenant directrice de la restauration à l’hôtel Estrimont Suites & Spa. « Comme François Dallaire quittait l’Estérel et que j’aimais beaucoup sa vision du travail hyper stimulante axée sur l’innovation, j’ai préféré le suivre en Estrie. Au niveau de la restauration, tout était à faire. Dans l’année qui a suivi, nous avons complètement rebâti et réorganisé ce département. »

La gestionnaire confie qu’après avoir réussi à stabiliser les opérations et à augmenter considérablement les ventes du restaurant Tomahawk Grill, la pandémie représente un coup difficile à encaisser. Mais, ironiquement, cette crise sanitaire l’a en quelque sorte amenée à endosser aujourd’hui le costume de directrice des opérations. « J’ai eu l’occasion de faire mes preuves en réorganisant complètement les façons de faire, avec l’aide de certains collègues, tant au niveau de la restauration que de l’hébergement suite aux mesures déployées par le gouvernement. »

Selon la dirigeante, son leadership et sa vision rassembleuse lui ont permis de briguer ce poste aux multiples responsabilités. « Je crois que ma grande expérience au niveau des banquets me sert énormément puisque les tâches variées que j’ai effectuées dans le passé m’ont permis de ratisser large et de peaufiner mon savoir-faire. » Malgré le climat d’incertitude lié aux enjeux sanitaires, toute l’équipe s’affaire à la relance des activités. « Nous avons eu des hauts et des bas, mais avec le déconfinement des régions, nous sommes enthousiastes. On commence à sentir à nouveau un brin d’effervescence auprès de notre clientèle. Les gens veulent sortir et faire du tourisme local. Ce sera une autre façon de faire et de penser, mais j’ai l’impression qu’on aura un été mouvementé ! »

Pour suivre l’Estrimont Suites & Spa :

(Photo de la nominée fournie par Céline Denry et crédit photo : Booking)

Mots-clés: 05 Estrie
Nominations
Portraits
Hôtellerie

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).