Cara annonce l’achat du Groupe St-Hubert

31 mars 2016 - Par Florence Lamontagne

L’entreprise ontarienne Cara Limitée et les directions du Groupe St-Hubert viennent d’annoncer la conclusion d’une entente définitive en vertu de laquelle le Groupe St-Hubert devient propriété de Cara, pour une contrepartie de 537 millions de dollars, créant ainsi l’une des plus grandes sociétés de restauration et de transformation agroalimentaire au Canada.

L’acquisition des 120 Rôtisseries St-Hubert, réparties principalement au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick, ainsi que St-Hubert Détail, la division agroalimentaire, ajoute une marque emblématique au portefeuille de Cara dans lequel figurent déjà les marques Chalet Swiss, Milestones et Harvey’s. Cette acquisition permettra d’autant plus à l’entreprise ontarienne d’accroître sa présence qui était jusqu’à présent limitée au Québec.

« Les deux sociétés partagent des philosophies de gestion et des valeurs fondamentales similaires », a indiqué le président du conseil et chef de la direction du Groupe St-Hubert, Jean-Pierre Léger. Cette alliance garantira à St-Hubert un développement sain et ouvrira d’excellentes perspectives d’avenir pour nos employés. Elle leur procurera également des perspectives de carrière plus intéressantes grâce aux emplois qui seront créés au Québec. [...] Nos clients accéderont à une vaste gamme de produits offerts par un chef de file national » ajoute-t-il.

Cette transaction permettra aux deux sociétés de réaliser leur plein potentiel. Les dirigeants actuels de Groupe St-Hubert continueront de veiller à la poursuite des affaires dans le respect des pratiques courantes, autant pour les clients que pour les employés et les franchisés. De plus, le siège social de St-Hubert demeurera au Québec.

« C’est une journée historique pour Cara, qui s’allie avec une entreprise emblématique de premier plan du Québec. L’acquisition de St-Hubert représente une excellente complémentarité stratégique pour les deux sociétés. Cette opération donne à St-Hubert l’occasion de stimuler la croissance de ses restaurants grâce à l’ajout des marques Cara au Québec et de mettre en œuvre un programme visant les produits alimentaires de détail à l’échelle nationale pour Cara, basé au Québec, au moyen des unités de production et des fournisseurs existants », affirme Bill Gregson, président du conseil et chef de la direction de Cara.

Déclarations faites lors de la conférence de presse :

« Notre priorité demeure la poursuite de notre mission : Livrer du bonheur à nos clients ! » - JP Léger, Groupe St-Hubert

« Cette entente est synonyme de croissance. Pour Cara comme pour St-Hubert. Cette croissance sera menée et gérée à partir du Québec. Nous sommes honorés de pouvoir y participer. » - Bill Gregson PDG de Cara » - Bill Gregson, PDG de Cara

« Peu d’entreprises pouvaient reprendre à la fois la restauration et la transformation alimentaire. » -JP Léger

« Ce qui était fondamental pour nous, c’était que le siège social demeure au Québec. Ce siège est au Québec et y restera. St-Hubert doit continuer sans moi, mais je n’ai aucune inquiétude que nous allons continuer de grandir avec nos 10 000 employés. » -JP Léger

« Il y a des opportunités pour sortir St-Hubert du Québec, opportunités dont pourraient aussi profiter nos fournisseurs. » - JP Léger

« La pire chose que nous pourrions faire c’est de dénaturer St-Hubert. Les experts dans le marché québécois, ce sont eux. » - Bill Gregson

« Nous prévoyons plus de restaurants St-Hubert, plus de production à Blainville et Boisbriand, donc plus d’employés... » - Bill Gregson

Pour suivre les rôtisseries St-Hubert :

Pour suivre Cara Ltd :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.