Camps culinaires de la Tablée des Chefs : Le plaisir au cœur de l’expérience

 
18 juin 2020 | Par Marie-Ève Garon

Malgré l’incertitude des derniers mois, les jeunes participeront bel et bien aux camps culinaires de la Tablée des chefs en petits groupes cet été. Avec l’application de plusieurs mesures de sécurité, les apprentis cuisiniers auront la chance de peaufiner leurs connaissances et d’être sensibilisés aux enjeux actuels du secteur alimentaire ainsi qu’à l’importance de venir en aide aux gens dans le besoin. Après ce long confinement, la notion de plaisir sera sans nul doute au rendez-vous !

« À la Tablée des Chefs, nous sommes une équipe très créative, confie Nathalie Pomerleau, directrice du volet économie sociale, écoles de cuisine et Food Bus. Dès le départ, nous avons décidé d’analyser ce qui pourrait être fait selon l’évolution des annonces du gouvernement. Il y avait de l’incertitude, mais nous avons tout de suite planché sur un plan B et même un plan C. Tout ça continue d’ailleurs d’évoluer. » Ces camps culinaires à saveur sociale s’adressent aux jeunes de 10 à 15 ans qui souhaitent non seulement apprendre à cuisiner selon de saines habitudes de vie, mais également à faire leur part dans la collectivité. Les participants font ainsi une bonne action puisque tous les profits permettent à La Tablée des Chefs de poursuivre sa mission. « Les valeurs de la Tablée sont vraiment reflétées à travers nos camps culinaires, poursuit la dirigeante. Cette année, particulièrement, nous sensibiliserons les participants au gaspillage alimentaire. Ils mettront également la main à la pâte pour réaliser des lasagnes qui seront distribuées à des organismes dans la foulée des Cuisines Solidaires. »

Savoir s’adapter

Évidemment, l’édition 2020 nécessite certains ajustements compte tenu de la conjoncture actuelle. « Le principal défi était d’offrir une proposition des plus alléchantes, tout en tenant compte des mesures demandées. Nous avons tout de même l’avantage de savoir travailler avec des contraintes d’hygiène et de salubrité. » Au départ, suite à l’annonce des mesures de sécurité, l’équipe de direction avait prévu un nombre limité de huit places en présentiel (sur une capacité de 16). « Nous avions diminué de moitié afin de favoriser une expérience agréable pour tous, et ce, malgré la distanciation. » Une offre virtuelle avait alors été élaborée afin d’élargir les camps de jour à un plus grand nombre de jeunes. Cependant, l’engouement pour les places en présentiel s’avérait indéniable. Une récente annonce de François Legault permettant la création de bulles de quatre à six jeunes, où le mètre de distance n’aura pas à être respecté, a changé la donne. « Nous avons remodelé notre offre à nouveau dans le but de former des groupes de 16, dans chacune de nos trois écoles : Longueuil, Montréal et Québec. » La version virtuelle des camps ne verra sans doute pas le jour pour le moment.

L’équipe se dit ravie de pouvoir accueillir les participants en personne malgré la crise liée à la COVID-19. Même si le nombre de recettes a été revu à la baisse afin de consacrer une partie du temps au nettoyage et à la salubrité des lieux, les camps n’ont rien perdu de leur pertinence. Selon Nathalie Pomerleau, le mandat de l’organisation est de créer un environnement sécuritaire pour chacun puisse avoir du plaisir. « Dans les circonstances, plutôt que de se réunir à la fin de la journée avec les parents pour déguster les plats concoctés, nous avons imaginé un 5 à 7 pour emporter. Au cours de l’après-midi, les jeunes prépareront tout ce qu’il faut pour élaborer une table agréable en famille, à la maison. C’est notre façon d’adapter ce moment de rassemblement dans le contexte de la pandémie ! »

(Photo fournie par La Tablée des Chefs)

Pour suivre La Tablée des Chefs :

Mots-clés: Québec (province)
Chefs
Formation
Services institutionnels

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).