Café Krieghoff Maguire : Un petit frère qui a grand appétit

30 janvier 2018 - Par Pierre-Alain Belpaire

  • Ouverture officielle : 25 janvier 2017
  • Nombre de places : 163
  • Propriétaire : Kathy Rioux
  • Chef : Éric Lepage

Il avait ouvert ses portes en toute discrétion au cœur de l’automne dernier. Pour des raisons administratives (« Les permis, vous savez ce que c’est… »), le Café Krieghoff Maguire aura finalement patienté jusqu’à la fin janvier pour être officiellement inauguré.

En plus de gérer l’historique Krieghoff, posé depuis 40 ans sur l’avenue Cartier, et le Petit Café Krieghoff, installé dans la Cité Verte de Ste-Foy, voilà Kathy Rioux à la tête d’un nouveau projet. « Je pensais que les deux autres me suffiraient, confie-t-elle. Mais j’avais toujours dit que si l’occasion se présentait d’ouvrir un autre "grand" Krieghoff, j’y réfléchirai, j’analyserai la situation. On m’a approchée. J’ai réfléchi durant deux jours. Et j’ai dit oui. »

Convaincue que l’avenue Maguire présente de grandes similitudes avec l’avenue Cartier, Kathy Rioux ne souhaite pourtant pas pousser plus loin le jeu des ressemblances entre ses deux restaurants. « Le Krieghoff de Cartier existe depuis quatre décennies. Il est irremplaçable, inimitable, souffle-t-elle. Mais celui-ci a également un incroyable potentiel. Il est plus vaste que le premier : 163 places contre 99, il va attirer une clientèle locale, des familles, des gens de Sillery et Ste-Foy qui cherchaient ce genre d’établissement depuis la fermeture du Cochon Dingue de Maguire. »

Impliquée dans l’aventure Krieghoff depuis 30 ans (« J’ai commencé à la plonge, je suis désormais propriétaire ! »), la dynamique dirigeante peut compter sur le soutien et le dévouement d’un employé quelque peu particulier : son propre fils, Rafael. Le jeune homme de 23 ans est aujourd’hui en charge du bon fonctionnement des cuisines de l’établissement. « Tout parent espère que son affaire sera un jour reprise par un de ses enfants, souligne Kathy Rioux. Mais on ne prend jamais rien pour acquis, on ne veut pas non plus leur forcer la main. Rafael travaille avec nous depuis huit ans. Il a encore des croûtes à manger, il est toujours en apprentissage. »

Si elle insiste sur le fait qu’elle désire « prendre son temps » et « atterrir » avant d’évoquer de potentiels autres Krieghoff, la propriétaire ne souhaite fermer aucune porte. « Ouvrir un tel restaurant, ça prend du courage, ça prend des efforts. Mais une fois inauguré, une fois que ça roule, on a toujours le goût de recommencer. Je ne cherche pas, je n’en fais pas une obsession, mais si une belle occasion se présente, j’y réfléchirai… »

(Crédit photo : Krieghoff Facebook et Brouillard)

Café Krieghoff Maguire , 1326, Avenue Maguire :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.