COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 17 avril

 
17 avril 2020

Pas une heure sans qu’une nouvelle information entourant la COVID-19 ne tombe dans les boites courriel de notre rédaction. Le HRImag a donc décidé, jusqu’à nouvel ordre, de vous proposer, en un seul endroit, toutes les informations concernant le désormais célèbre coronavirus et son impact sur l’industrie des HRI.
 

Dans les restaurants, le port du masque pourrait devenir la norme

Il y a quelques mois, au début de la saison du rhume et de la grippe, Erica Pietrzyk a décidé de faire porter des masques à ses employés dans son restaurant polonais Pietrzyk Pierogi à Détroit. Dans son esprit, les masques représentaient le meilleur moyen de protéger les clients et ses employés contre la maladie. Les clients, cependant, ont été rebutés par la pratique. « Nous avions décidé que nous allions tout simplement l’arrêter pour le moment, car les gens étaient très mal à l’aise avec cela », explique Erica Pietrzyk dans un récent article du magazine Eater.

Maintenant, au milieu de la épidémie de coronavirus, lorsque les employés enfilent un masque, ils obtiennent à peine un deuxième coup d’œil. Les restaurants et les bars sont depuis longtemps soumis à certaines des réglementations les plus strictes en matière de sécurité alimentaire, le nouveau coronavirus a rendu ces procédures d’autant plus importantes que les travailleurs tentent de se protéger et de contenir la propagation de la maladie.

L’article mentionne que déjà des villes comme Austin, Miami, New York et certaines parties de la Californie ont mis en place de nouvelles règles obligeant les travailleurs essentiels tels que les employés des restaurants, ainsi que le grand public, à porter des masques lorsqu’ils quittent leur domicile. Et bien qu’il soit difficile pour quiconque à ce stade d’imaginer vraiment à quoi pourrait ressembler une entreprise dans les semaines et les mois à venir, Luciano DelSignore. chef et copropriétaire de neuf établissements du Michigan, pense que les masques faciaux feront probablement partie intégrante du nouvel uniforme pour les employés des restaurants.

Pour avoir accès à l’intégralité de cet article du magazine Eater : cliquez ici.
 

Nicolas Delrieu, copropriétaire du restaurant Le Speakeasy et de la crèmerie Freeze Brothers, lance un cri du cœur dans une lettre ouverte adressée aux maires du Québec.

« Pourquoi devons-nous continuer à payer les taxes municipales pour nos commerces si on nous oblige à être fermés, se questionne-t-il. Je ne vous referai pas toute la chronologie des événements "COVID 19", mais vous le savez tous, depuis quelques semaines, nous traversons une crise sans précédent. Par conséquent, nos entreprises ont été obligées de fermer temporairement nous privant de nos revenus et de ce fait nous libérant aussi de la plupart de nos dépenses récurrentes.

Le seul frais qu’il nous reste à payer est le loyer... Dans le cas d’un local commercial, le loyer et composé de deux frais distincts : le loyer/l’hypothèque et les taxes municipales. Concernant le loyer/l’hypothèque, il est possible de négocier avec le propriétaire ou bien la banque, cependant pour la partie taxes municipales ce n’est pas la même histoire…

Les taxes municipales se payent à Montréal en deux versements, le 2 mars et le 1er juin 2020. De nombreuses municipalités comme la Ville de Montréal ont récemment annoncé le report du paiement du deuxième versement d’un mois. Comme si à la fin de la crise et au redémarrage des activités, tout le manque à gagner allait "tomber du ciel".

Sachez que je ne suggère pas ici l’annulation complète du deuxième versement de taxes. Je demande simplement que vous réduisiez le montant du deuxième versement au prorata des jours pendant lesquels nous avons été obligés de fermer. En d’autres termes, cela signifie nous ne payerions pas de taxes pour les jours fermés. »
 

Pour avoir accès à l’intégralité de cette lettre ouverte : cliquez ici.

Loto-Québec collaborera avec La Tablée des Chefs pour fournir plus de 35 000 repas par semaine aux plus démunis

Loto-Québec et La Tablée des Chefs annoncent une collaboration dans le cadre du projet Les Cuisines Solidaires, qui vient en aide aux personnes dans le besoin pendant la crise de la COVID-19. Dès le 20 avril prochain, les cuisines du Casino de Montréal se réactiveront pour produire une grande quantité de repas pendant cette première semaine de rodage. Lorsque les cuisines auront atteint leur vitesse de croisière, la production augmentera de façon substantielle pour fournir chaque semaine au-delà de 35 000 repas aux personnes les plus vulnérables de la société.

« C’est avec plaisir que nous accueillons Loto-Québec et le Casino de Montréal dans le projet des Cuisines Solidaires, note dans un communiqué Jean-François Archambault, directeur général et fondateur de La Tablée des Chefs. Leur infrastructure et leur expertise leur permettront d’apporter une contribution significative à l’effort global du projet. Grâce à cet appui et à celui des autres établissements participants, nous franchirons bientôt le cap du million de repas. »

« Loto-Québec est heureuse de soutenir cette généreuse initiative de La Tablée des Chefs et de rouvrir les cuisines du Casino de Montréal pendant cette période difficile, permettant ainsi de fournir des milliers de repas aux personnes les plus vulnérables de la société », ajoute Lynne Roiter, présidente et chef de la direction de Loto-Québec.
 

Loyers commerciaux des petites entreprises : Des aides sont à venir

Justin Trudeau a annoncé voici peu son intention de mettre en place une aide pour le loyer commercial des petites entreprises.

Le programme fournira des prêts, y compris des prêts à remboursement conditionnel, à des propriétaires d’immeubles commerciaux. En retour, ceux-ci abaisseront ou annuleront le loyer d’avril (de manière rétroactive), de mai et de juin des petites entreprises qui sont leurs locataires.

Pour mettre ce programme en œuvre, Ottawa devra créer un partenariat avec les gouvernements provinciaux et territoriaux qui sont chargés des relations entre les propriétaires d’immeubles et les locataires.

Les détails et les modalités de ce programme ne sont pas encore connus pour l’instant.
 

Une famille peut gaspiller à elle seule plus de sept livres de déchets alimentaires évitables chaque semaine

Depuis quelques semaines, plus de Québécois que jamais doivent faire preuve d’ingéniosité et de créativité dans la cuisine. Non seulement l’approvisionnement en
aliments frais est devenu plus complexe, mais orchestrer les repas afin de minimiser les pertes alimentaires s’avère un véritable casse-tête !

En 2020, HelloFresh a mené une enquête auprès de 1 001 Canadiens au sujet du gaspillage alimentaire. Voici les principales observations :

  • 97 % des Québécois estiment qu’il est important de réduire le gaspillage alimentaire ;
  • Plus de la moitié des Québécois (56 %) souhaitent réduire les déchets alimentaires comestibles à la maison ;
  • Près de 40 % des Québécois estiment gaspiller jusqu’à 10 $ de nourriture chaque semaine, ce qui représente 520 $ de nourriture gaspillée chaque année.

Une grande partie des pertes alimentaires générée par les ménages pourrait être évitée grâce à une bonne planification des repas ainsi que l’achat des seuls ingrédients nécessaires à la consommation.
 

(Avec communiqués et médias)

(Re)lisez aussi :
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 16 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 15 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 14 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 9 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 8 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 7 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 6 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 3 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 2 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 1er mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 31 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 30 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 27 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 26 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 25 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 24 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 23 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 20 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 19 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 18 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 17 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 16 mars
> COVID-19 : Cabanes à sucre, buffets et bars fermés, les services aux tables à 50 %
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 13 mars

Mots-clés: Québec (province)
Communiqués
Santé et sécurité
HRI - Général

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).