brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de l'alimentation et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 30 mars

 
30 mars 2020

Pas une heure sans qu’une nouvelle information entourant la COVID-19 ne tombe dans les boites courriel de notre rédaction. Le HRImag a donc décidé, jusqu’à nouvel ordre, de vous proposer, en un seul endroit, toutes les informations concernant le désormais célèbre coronavirus et son impact sur l’industrie des HRI.
 

Fermeture des commerces le dimanche

Le gouvernement a annoncé ce lundi que tous les commerces, sauf les pharmacies, les dépanneurs et les stations-service, devront demeurer fermés au public dimanche prochain (5 avril) et les trois dimanches qui suivront afin de donner un répit aux employés.

Toutefois, cet avis ne s’applique pas au service de livraison, de mets à emporter et de commande à l’auto des restaurants.
 

Critères d’admissibilité à la subvention à 75 %

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a précisé lors de son dernier point de presse quotidien, une partie des règles encadrant la subvention salariale de 75 % qui avait été annoncée vendredi passé. Voici le bulletin émis ce lundi par l’ARQ.

  • Toutes les organisations (entreprises et OBNL) si elles ont encaissé une perte de 30 % de leurs revenus à cause de la crise de la COVID-19 ;
  • 75 % du salaire seront pris en charge avec un plafond fixé à 58 700 $, soit un maximum de 847 $/semaine selon la déclaration de Justin Trudeau ;
  • Durée de 3 mois, rétroactive au 15 mars ;
  • Les entreprises qui abuseront du programme s’exposeront à de fortes amendes.

L’ARQ mentionne également que les modalités, par exemple sur le versement, ne seront connues que ce mardi lors d’une conférence de presse du ministre des Finances, Bill Morneau, et de la ministre de la Petite Entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international, Mary Ng.
 

Une aide financière d’urgence de plus de 133 millions $ sera versée aux ressources en hébergement pour les personnes aînées et les personnes vulnérables

Afin de s’assurer que les installations qui hébergent ou accueillent des personnes aînées ou des clientèles avec des besoins spécifiques disposent des moyens nécessaires pour faire face aux défis liés à la pandémie de la COVID-19, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, a annoncé ce lundi l’octroi d’une aide d’urgence totalisant plus de 133 M$.

« Dans les derniers jours, beaucoup de pression s’est fait ressentir à l’égard des propriétaires de milieux de vie pour les personnes aînées et les personnes vulnérables, mentionne dans un communiqué la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants. Tout comme nous, ils ont à cœur d’offrir un milieu de vie sécuritaire à leurs résidents et au personnel durant la crise de la COVID-19. Avec cette aide d’urgence, on va pouvoir engager plus de personnel, acheter plus de matériel de protection et plus de désinfectant. On se donne les moyens pour mieux s’occuper de nos aînés et, surtout, mieux les protéger. »
 

Pas de terrasses pour les casse-croûtes et les bars laitiers

L’ARQ confirme que les casse-croûtes et les bars laitiers sont considérés comme des services essentiels. Ils ont donc le droit d’être en activité et de servir leurs clients au comptoir en formule mets à emporter, tout en instaurant une distance de deux mètres tant entre les clients qu’entre les travailleurs.

Par ailleurs, l’ARQ demande à ces établissements de ne pas autoriser leurs clients à avoir accès à leur terrasse. Une telle pratique irait à l’encontre des directives de distanciation sociale et de limitation des rassemblements mises en place par les autorités pour ralentir la propagation de la COVID-19. Selon l’ARQ, l’idéal serait de ne pas déployer votre mobilier ou d’installer un cordon y interdisant l’accès si ce mobilier est permanent.
 

World’s 50 Best Restaurants reporte son classement et sa cérémonie de remise des prix en 2021

Il n’y aura pas de liste des 50 meilleurs restaurants du monde cette année. La cérémonie de remise des prix qui devait avoir lieu à Anvers, en Belgique, le 2 juin, et l’annonce des restaurants gastronomiques classés seront reportées jusqu’en 2021, relate le magazine Eater. Au lieu de cela, selon un communiqué de presse, l’organisation concentrera ses efforts sur « le soutien, la connexion et l’union de la communauté gastronomique mondiale » aux prises avec la pandémie de coronavirus.

L’équipe de World’s 50 Best Restaurants n’a pas encore défini son plan précis pour « des initiatives significatives qui renforceront le secteur de la restauration », mais promet un contenu reformaté et une future programmation numérique. « Aujourd’hui, nous nous engageons à ce que, même s’il n’y aura pas de célébration cette année, nous agirons pour soutenir et défendre les restaurants aujourd’hui et à l’avenir », mentionne le directeur William Drew.

Pour découvrir l’intégralité de cet article de Eater : cliquez ici.
 

Fermeture de la plupart des hébergements touristiques

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, au nom du gouvernement du Québec, a annoncé la fermeture des établissements d’hébergement touristique jusqu’à nouvel ordre, relate TourismExpress. Deux types d’hébergement font exception à cette règle : certains terrains de camping faisant l’accueil de snowbirds n’ayant pas d’autre option de logement et disposant des installations sanitaires suffisantes, ainsi que les hôtels. Ces derniers peuvent poursuivre leurs opérations, étant désignés comme services essentiels pour les clientèles dans le besoin en lien avec les directives de santé publique.

« Aujourd’hui, nous posons un autre geste pour protéger toutes les collectivités à l’échelle du Québec contre la propagation de la COVID-19, mentionne Caroline Proulx dans un communiqué relayé par TourismExpress. Le Québec est aux prises avec une crise sanitaire sans précédent et la collaboration de tous est cruciale dans la lutte contre la pandémie. Je sais que les décisions que l’on prend aujourd’hui sont difficiles pour les exploitants d’établissements d’hébergement touristique comme pour les Québécois qui avaient planifié des vacances au cours des prochaines semaines. Chaque action que l’on pose nous aide à assurer la santé et la sécurité des Québécois.  »

Tout autre type d’hébergement touristique (tel que les chalets, les résidences secondaires en location, les Bed & Breakfast et les auberges) doit demeurer fermé ou fermer ses portes le plus rapidement possible. Les plateformes d’hébergement collaboratif seront des partenaires importants dans la mise en application de cette nouvelle directive et seront mises à contribution à cet effet.
 

Le tourisme international devrait chuter de 20 % à 30 % en 2020

En raison de la crise du coronavirus, le tourisme mondial pourrait perdre environ un tiers des recettes générées en 2019, relate l’Écho touristique. La pandémie du nouveau coronavirus entraînera une chute des visites touristiques de 20 % à 30 % en 2020, prévoit l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) qui s’attendait jusqu’à présent à une baisse de 1 % à 3 % par rapport à 2019.

Cette agence de l’ONU basée à Madrid chiffre à entre 300 et 450 milliards de dollars (272 à 408 milliards d’euros) la baisse des rentrées touristiques, ce qui équivaudrait à environ « un tiers » des recettes générées en 2019. Cette chute est due « à l’introduction sans précédent de restrictions de voyage à travers le monde », explique l’OMT, soulignant que cette nouvelle prévision doit être prise « avec prudence étant donné la nature extrêmement incertaine de la crise actuelle ».

Pour découvrir l’intégralité de cet article de l’Écho touristique : cliquez ici.
 

Subway Canada donnera un million de repas à Banques alimentaires Canada

À titre de partenaire de longue date de Banques alimentaires Canada, Subway Canada a lancé plusieurs mesures pour aider à soutenir l’organisation, dont un don d’un million de repas et un engagement à nourrir des bénévoles et des employés de collectivités de partout au pays. De plus, à compter du 30 mars, pour chaque livraison, Subway versera 2 $ à Banques alimentaires Canada.

« Nous vivons une période sans précédent, mentionne dans un communiqué Cristina Wells, directrice nationale de Subway Canada. Il nous incombe de faire ce qui est possible pour soutenir les organisations qui fournissent des aliments nutritifs à nos amis et à nos voisins. Nous invitons tous les Canadiens à donner ce qu’ils peuvent pour aider à soutenir Banques alimentaires Canada en faisant un don directement, ou en participant à la collecte de dons lors des livraisons. »

Bien que de nombreuses sociétés aient emboîté le pas, les banques alimentaires locales ne disposent pas des ressources dont elles ont besoin pour continuer à fournir des aliments nutritifs aux populations vulnérables durant cette période de crise, particulièrement dans un contexte où elles sont en nombre croissant.
 

Olymel ferme une usine à Yamachiche

La direction d’Olymel, conjointement avec la direction de santé publique du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de-la-Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ), a annoncé ce dimanche la fermeture temporaire de l’établissement d’abattage et de découpe de porcs située à Yamachiche pour une période de 14 jours. Considérant le nombre croissant de cas de COVID-19 chez les employés de l’usine, qui s’élève à neuf, cette décision a été prise afin de protéger l’ensemble des travailleurs d’une part et de limiter la transmission dans la communauté. Cette fermeture temporaire est en vigueur dès aujourd’hui et touchera près de 1000 employés.

« Au nom de la direction d’Olymel, j’exprime notre reconnaissance à tous les employés de l’usine de Yamachiche pour les efforts fournis depuis le début de cette crise sanitaire, mentionne dans un communiqué Réjean Nadeau, président-directeur général d’Olymel. J’invite, en collaboration avec le personnel des ressources humaines, tous les autres employés œuvrant dans les établissements toujours en opération, à exercer une vigilance de tous les instants pour éviter la propagation du COVID-19. Notre entreprise et ses employés pourront ainsi contribuer à la bonne marche du secteur de la transformation agroalimentaire, considéré par les gouvernements comme une activité essentielle pour fournir aux réseaux de distribution les produits nécessaires afin de nourrir la population majoritairement en confinement. »

La fermeture, même temporaire, de cet important établissement de la chaîne alimentaire représente un défi. Olymel fera les suivis nécessaires et prendra les décisions qui s’imposent avec ses fournisseurs, notamment les producteurs de porcs qui approvisionnent cet établissement. Cette fermeture temporaire n’affecte toutefois en rien la distribution des produits sur les marchés locaux.

 

(Crédit photo : Pexels)

(Re)lisez aussi :
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 27 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 26 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 25 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 24 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 23 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 20 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 19 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 18 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 17 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 16 mars
> COVID-19 : Cabanes à sucre, buffets et bars fermés, les services aux tables à 50 %
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 13 mars

Mots-clés: Santé et sécurité
Communiqués
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).