COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 1er juin

 
1er juin 2020

Pas une heure sans qu’une nouvelle information entourant la COVID-19 ne tombe dans les boites courriel de notre rédaction. Le HRImag a donc décidé, jusqu’à nouvel ordre, de vous proposer, en un seul endroit, toutes les informations concernant le désormais célèbre coronavirus et son impact sur l’industrie des HRI.
 

Pour « sauver l’été », Ottawa investira plusieurs millions dans la relance touristique

Le gouvernement fédéral investira plusieurs millions de dollars pour convaincre les Canadiens de prendre des vacances au pays afin d’aider le secteur touristique à surmonter la pandémie de COVID-19, indiquait ce dimanche La Presse Canadienne. Ainsi, Destination Canada, l’organisme national de marketing touristique, investira 30 millions auprès des organismes de marketing provinciaux et territoriaux pour soutenir la reprise au sein des collectivités. Cette somme était initialement destinée à attirer des visiteurs étrangers au Canada. Le financement servira plutôt à aider les provinces et les territoires à encourager les Canadiens à découvrir leur « coin de pays », car les frontières internationales restent en grande partie fermées en raison de la COVID-19.

« Beaucoup de gens qui ont perdu leur emploi sont dans le secteur touristique. L’idée est de sauver l’été, mais aussi de sauver l’été de façon différente, a dit la ministre du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly à La Presse canadienne. Il existe un vaste mouvement dans le pays en faveur de l’achat local. Nous voulons voir ces gens découvrir et encourager encore plus les entreprises locales. Je veux donner naissance à un nouveau mouvement : visiter votre région. Redécouvrez votre belle ville et votre région. »

Le gouvernement réserve également environ 40 millions afin que les agences de tourisme du sud et du nord de l’Ontario ainsi que de l’ouest du Canada puissent adapter leurs activités à la pandémie. Des discussions sont en cours pour les secteurs touristiques du Québec et des provinces de l’Atlantique, a indiqué Mme Joly.

Tout en déclarant qu’il s’agissait « d’un pas dans la bonne direction », la présidente et cheffe de direction de l’Association de l’industrie touristique du Canada, Charlotte Bell, a réclamé plus de discussions entre le gouvernement et le secteur au sujet des mesures à prendre à long terme. « La survie du secteur, qui apportait plus de 100 milliards à l’économie canadienne avant la pandémie et soutenait 1,8 millions d’emplois, dépend d’un plan coordonné pour la relance et la réouverture. Ce plan devra inclure de l’avis du secteur », a-t-elle prêché.

Selon une étude de Destination Canada, si la pandémie est maîtrisée, la chute des dépenses touristiques pourrait atteindre 35 % par rapport à 2019. Le nombre de pertes d’emploi pourrait s’élever à 263 000.

Mme Joly estime que d’autres programmes gouvernementaux lancés depuis le début de la pandémie, comme la subvention salariale ou l’aide aux loyers, ont pu aider le secteur touristique, mais des efforts supplémentaires sont nécessaires alors que la saison estivale approche et que les provinces relâchent peu à peu les mesures de confinement. Mais en même temps, les Canadiens se font aussi recommander de rester à la maison afin d’éviter une propagation de la maladie. Des provinces sont en train de lever certaines restrictions, mais les craintes d’une seconde vague demeurent bien présentes. « Les gens tentent de trouver le juste équilibre entre la survie d’un secteur touristique et l’assurance de ne pas continuer à propager le virus », s’est défendue Mme Joly.

Certains chefs de file du secteur touristique ont demandé à tous les ordres de gouvernement de clarifier et de coordonner leurs règlements concernant les déplacements avant la saison estivale. Le secteur du tourisme emploie environ un Canadien sur 11. Selon un rapport publié le mois dernier, il pourrait perdre jusqu’à 47 milliards cette année en raison de la pandémie.
 

Lettre ouverte au Premier ministre, par C. Germain et J-M. Ryan

Dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre Legault et (largement) diffusée sur les réseaux sociaux en fin de semaine, Christiane Germain, coprésidente du Groupe Germain Hôtels, et Jean-Michel Ryan, PDG du Mont Sutton et président de la Cellule des chefs d’entreprises de l’industrie touristique québécoise, soulignent que « notre industrie a été durement touchée par la crise actuelle. Elle a été l’une des premières industries à en ressentir les contrecoups et elle sera l’une des dernières à s’en remettre. Ce constat tient certes pour la saison estivale 2020, mais nous suivra assurément jusqu’en 2022. [...] L’étude RCGT/Horwath prévoit que, seulement entre le 1er avril 2020 et le 31 mars 2021, dans les secteurs de l’hôtellerie et des attraits touristiques uniquement, 93 000 emplois seront perdus au Québec, et estime que la perte pour l’économie québécoise s’élèvera à 3,9 G$, malgré un déconfinement. En effet, notre environnement d’affaires, et donc la possibilité de générer des revenus pour toutes les entreprises, sera perturbé pour plusieurs mois par la distanciation physique, le contrôle des déplacements, l’accès aux marchés et la limitation des rassemblements. À terme, selon Destination Canada, le total pour notre industrie pourrait atteindre 120 000 pertes d’emplois et 11 G$ de pertes pour l’économie, et ce, dans toutes les régions du Québec. »

Les deux entrepreneurs d’interpeller ensuite le Premier ministre et son gouvernement : « La contribution que nous demandons au gouvernement du Québec est de nous aider à passer à travers les prochains mois sous la forme d’un soutien qui nous aiderait à couvrir nos frais fixes. Après tout, même dans un contexte extrêmement difficile et contraignant, nous voulons faire travailler nos employés et recevoir progressivement des clients. Mais si nous ne pouvons ni garder les lumières allumées, ni payer nos taxes foncières, nous ne resterons pas ouverts bien longtemps, surtout alors que le taux d’achalandage sera très faible. L’étude RCGT/Horwath mentionnée précédemment chiffre cette mesure à 589 M$. Nous aimerions collaborer avec vous afin d’identifier le meilleur mécanisme pour mettre en place rapidement ce soutien pour les entreprises touristiques de toutes tailles et de toutes les régions qui contribuent à l’économie du Québec et à la création d’emplois. Par la suite, nous pourrons nous tourner ensemble vers la promotion commune du tourisme intra-Québec, qui sera clé tant pour la reprise économique que pour le bien-être de la population. »

Découvrez l’intégralité de cette lettre sur le site de TourismExpress.
 

Sysco : Une trousse de relance pour les restaurateurs

Sysco Canada a dévoilé sa « trousse de relance » destinée à « aider les exploitants à établir leur plan de réouverture de restaurant et trouver de nouvelles façons de maintenir et développer leur entreprise » et qui se penche notamment sur la sécurité, la désinfection, les attentes du client ou encore le marketing. « Notre trousse de relance contient des listes de vérification, des outils et des renseignements importants qui sont accessibles à tous. Les restaurateurs sont responsables de tous les aspects de leur entreprise et la priorité de Sysco, en plus de livrer les aliments, est d’offrir une expertise pour les aider à réussir et prendre soin de leurs clients », explique, dans un communiqué, Randy White, président de Sysco Canada.
 

Mais aussi :

> « Faudra-t-il désormais manger sous cloche au restaurant ? Ou dans des serres séparées ? Le contexte sanitaire inspire les designers, obligés de réfléchir à des solutions esthétiques et pratiques pour faire respecter les gestes barrière. »
L’Agence France Presse a publié un large dossier sur le design futur des restaurants. À lire notamment sur lapresse.ca

 
(Avec communiqués et médias. Crédit photo : Edna Rabago / Pixabay)

(Re)lisez aussi :

> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 29 mai
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 28 mai
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 27 mai

Mots-clés: Communiqués
Revue de presse
HRI - Général

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).