brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 30 avril

 
30 avril 2020

Pas une heure sans qu’une nouvelle information entourant la COVID-19 ne tombe dans les boites courriel de notre rédaction. Le HRImag a donc décidé, jusqu’à nouvel ordre, de vous proposer, en un seul endroit, toutes les informations concernant le désormais célèbre coronavirus et son impact sur l’industrie des HRI.
 

L’AHQ poursuit sa mission de soutenir ses membres

Le dernier mois aura été des plus éprouvant pour le secteur hôtelier. À cet effet, Xavier Gret, président-directeur général de l’Association Hôtellerie Québec (AHQ) tient à saluer, en son nom personnel et celui du conseil d’administration, la persévérance, la résilience et la force que les membres ont démontré en tant qu’entrepreneurs et employés du magnifique secteur de l’hôtellerie. Voici le bulletin de l’AHQ.

« Pour notre part, nous continuons à travailler avec les autorités gouvernementales, nos partenaires comme l’Alliance de l’industrie touristique du Québec et les joueurs de l’industrie pour développer des programmes d’aides adaptés aux propriétaires d’établissements d’hébergement. Nous poursuivons aussi nos échanges avec nos partenaires canadiens, tel l’Association des Hôtels du Canada, pour bonifier les mesures d’aide déjà annoncées. À titre d’exemple, vous appreniez dernièrement dans notre infolettre quotidienne que le gouvernement du Canada annonçait un programme d’aide pour le loyer des PME. Sachez que nous avons rapidement entrepris des représentations avec l’Association des Hôtels du Canada et les autorités gouvernementales pour étendre cette mesure aux propriétaires d’établissement. Nous espérons pouvoir vous annoncer sous peu d’autres mesures de cette nature pour vous soutenir tout au long de cette crise.

Plusieurs autres défis se dressent devant nous comme industrie, notamment les impacts des coûts fixes sur vos entreprises. Nous continuerons d’assumer notre rôle d’être votre porte-voix. Dans la même veine, plusieurs d’entre-vous nous écriviez pour nous proposer des idées, nous décrire votre situation particulière ou pour obtenir plus d’informations, et nous l’apprécions beaucoup car cela permet d’expliquer nos propositions et nous donne des idées. Vos témoignages alimentent les réflexions de notre conseil d’administration et de nos représentants siégeant aux diverses tables de travail.

Ensemble, nous serons plus fort comme industrie ! »
 

Marché DUX lance sa boutique en ligne

Lyne Gosselin et Martin Lemire, nutritionniste, cofondateurs du mouvement DUX, Mieux manger, Mieux vivre, ont annoncé ce mercredi le lancement d’une toute nouvelle plateforme transactionnelle, le Marché DUX. Cette boutique unique permettra aux consommateurs de retrouver sur une même vitrine une vaste sélection de produits qui feront une réelle différence dans leur cuisine et leur quotidien. Une façon simple de Mieux manger, Mieux vivre, tout en encourageant les entreprises d’ici !

L’équipe de DUX s’est lancée dans une course contre la montre, il y a quatre semaines afin d’ouvrir les portes du Marché DUX. En ligne, sont regroupés plus de 200 produits qui ont, par le passé, été reconnus par le mouvement DUX pour leur contribution à l’amélioration de l’offre alimentaire.

« Alors que les actions du mouvement DUX sont principalement concentrées autour de la valorisation des produits et de l’activation de la discussion autour du Mieux manger, ce nouveau projet nous permet maintenant de contribuer encore plus activement à la mise en valeur de ces produits, soit en les livrant directement à la table des consommateurs, mentionne dans un communiqué Lyne Gosselin, cofondatrice de la marque. »
 

Quel sera le design de demain en restauration ?

La pandémie due au coronavirus bouleverse le monde, y compris celui du design. Comment repenser le monde d’après ? Quel rôle cette discipline pourra-t-elle jouer ? Un article du quotidien Le Monde révèle les réponses du designer Patrick Jouin, notamment en ce qui a trait au secteur de la restauration.

Le Monde : Comment pensez-vous que l’on puisse restaurer la confiance des citoyens qui vont retrouver l’espace public ?

Patrick Jouin : On ne reviendra pas au temps d’avant la Covid-19 : on a mangé notre pain blanc et c’est un constat sidérant à l’échelle de la planète. Le temps que la pandémie soit jugulée, un vaccin trouvé, il y a une longue période trouble à gérer. Il faut réviser nos pratiques au quotidien. À l’entrée des magasins et des cafés, il faut instaurer un nouveau rituel selon lequel les clients seront accueillis avec l’utilisation de gel hydroalcoolique, cette denrée rare.

Vous avez porté à l’Elysée, avec le chef Alain Ducasse, des mesures concrètes qui pourraient permettre la réouverture des restaurants et bistrots. Quelles sont-elles ?

Avec Alain Ducasse, avec qui je collabore depuis plus de vingt ans du Plaza Athénée à Paris jusqu’au tout nouveau restaurant Blue à Bangkok, j’ai travaillé sur des dispositifs de distanciation sociale qui soient acceptables pour les bistrotiers, les restaurateurs et leur clientèle. L’idée est qu’il faut avoir plus qu’une simple distance entre les tables pour installer la confiance : il faut recréer une architecture intérieure avec des barrières physiques les plus élégantes et légères possibles, pour éviter le tue-l’amour ou de perdre l’âme des lieux. Nous sommes dans le design de bon sens, presque un non-design, afin que tout le monde puisse se l’approprier. Nous avons donc nettement délimité des espaces pour les convives par des paravents « faits maison », mobiles et translucides. Ils respecteront des dimensions imposées par les autorités sanitaires. Les matériaux eux se doivent d’être très bon marché et faciles à mettre en œuvre par le personnel. Les paravents peuvent être simplement réalisés avec des châssis de peintre sur lesquels est tendu ou accroché du film transparent « cristal », celui des fleuristes. On peut imaginer que le cadre soit fait aussi à partir de branchages, plus poétiques. Chaque établissement montrerait ainsi sa créativité.

Vous préconisez du « fait maison », mais pourquoi pas la 3D, vous qui avez fait appel à elle dès 2004 avec la chaise Solid, entrée dans les plus grands musées ?

Il faut inventer un design de la distanciation sociale qui soit pragmatique. Le designer se doit aujourd’hui d’être humble, pugnace, pratique. Car oui, pour la première fois, on n’a pas accès au matériau idéal. Nous sommes confinés. Le Plexiglass dont on fait les visières de protection est en rupture de stock et coûteux. Et l’imprimante 3D ne va pas assez vite et n’est pas assez efficace. L’alternative est donc de se tourner notamment vers ces rouleaux de film acétate qu’utilisent les fleuristes. On se trouve alors devant un autre problème, écologique. Il va falloir impliquer la filière recyclage, puisque c’est une quantité énorme de matière plastique qu’il va falloir jeter régulièrement, pour des raisons d’hygiène. Dans cette crise, l’accumulation des questions est vertigineuse.

Et qu’en est-il des grandes tablées ?

Un repas d’affaires de dix personnes, cela paraît aujourd’hui très compliqué à organiser. Nous réfléchissons à mettre les convives en ligne côte à côte, plutôt qu’autour d’une grande table. Tous ces scénarios, nous allons les tester dans un restaurant d’Alain Ducasse, début mai. Cette installation prototype va permettre d’organiser au mieux le ballet des serveurs et les gestes qu’il convient d’avoir. C’est une méthode propre au design que de maquetter, tester et de corriger, jusqu’aux gestes naturels, pour que le tout soit bien pensé, intelligent et pratique.

Pour découvrir l’intégralité de cet article du quotidien Le Monde : cliquez ici.
 

Réouverture des restaurants dans certains États d’Amérique du Nord

Si les New-Yorkais ont récemment rempilé pour au moins deux semaines de confinement, une douzaine d’États relancent progressivement leur économie, relate le magazine Atabula. C’est notamment le cas de l’Alaska, du Tennessee et de la Géorgie, dont les restaurants ont pu rouvrir ce lundi. Pas moins de 39 exigences ont néanmoins été émises pour assurer la sécurité des clients. Parmi elles, le port du masque obligatoire pour le personnel ainsi que le respect de la limite de dix clients tous les 50m2 environ. Au Tennessee, des contrôles de température sont également effectués et le nombre de convives par table est réduit. En Alaska, à Anchorage, la capacité des établissements est réduite à 25 %, ne peuvent s’asseoir à une table que les individus issus du même ménage et toutes les coordonnées des clients doivent être conservées dans un registre.
 

Lancement de la campagne « Ensemble, soutenons nos restaurateurs et producteurs locaux »

Le festival gourmand Québec Exquis ! lance « Ensemble, soutenons nos restaurateurs et producteurs locaux », une campagne de financement participatif en collaboration avec La Ruche Québec ayant comme objectif la création du Fonds de soutien QCXKI afin de soutenir les restaurateurs et acteurs agroalimentaires de la région de la Capitale-Nationale dans le contexte actuel de pandémie.

Pour chaque dollar amassé par Québec Exquis !, Desjardins versera un dollar à Moisson Québec jusqu’à concurrence de 25 000 $. Avec ce don, ce sont 75 000 repas ou l’équivalent de 325 000 $ en denrées alimentaires qui iront à la communauté. Appuyée par le programme du Cœur à l’achat encouragé par Desjardins, cette campagne s’inscrit dans la stratégie de report et de repositionnement de la 10e édition de l’événement visant à jouer pleinement son rôle de stimulant pour l’activité économique de l’industrie de l’hospitalité et de soutien à sa communauté.

«  La COVID-19 menace la survie des restaurants et des producteurs/transformateurs agroalimentaires de la région, note dans un communiqué Vincent Lafortune, président et fondateur de Québec Exquis !. En date du 15 avril dernier, près de 80 % des restaurants du Festival ont dû fermer leurs portes temporairement, ce qui a un impact direct sur les producteurs et transformateurs agroalimentaires qui approvisionnent habituellement les restaurants. Nous voulons retrouver nos restaurants et nos artisans agroalimentaires une fois la crise passée, il est donc primordial de travailler ensemble pour soutenir notre industrie locale. »
 

(Avec communiqués et médias. Crédit photo : Pixabay)

(Re)lisez aussi :

> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 29 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 28 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 27 avril
>COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 24 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 23 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 22 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 21 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de lundi 20 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 17 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 16 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 15 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 14 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 9 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 8 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 7 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 6 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 3 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 2 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 1er mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 31 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 30 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 27 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 26 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 25 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 24 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 23 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 20 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 19 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 18 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 17 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 16 mars
> COVID-19 : Cabanes à sucre, buffets et bars fermés, les services aux tables à 50 %
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 13 mars

Mots-clés: HRI - Général
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).