COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 26 mars

 
26 mars 2020

Pas une heure sans qu’une nouvelle information entourant la COVID-19 ne tombe dans les boites courriel de notre rédaction. Le HRImag a donc décidé, jusqu’à nouvel ordre, de vous proposer, en un seul endroit, toutes les informations concernant le désormais célèbre coronavirus et son impact sur l’industrie des HRI.
 

Décès du chef américain d’origine indienne Floyd Cardoz des suites de la COVID-19

Le chef Floyd Cardoz est décédé ce mercredi de l’infection virale dans un hôpital du New Jersey, a confirmé sa famille. Il était copropriétaire de deux restaurants populaires à Mumbai – le Bombay Canteen et O Pedro, relate Food & Sens. Floyd Cardoz avait récemment lancé un troisième restaurant le Bombay Sweet Shop.

L’article mentionne qu’au cours de sa carrière, le chef a fait longtemps partie de l’élite de la gastronomie de Manhattan. Il a été de nombreuses fois reconnu et célébré pour avoir apporté un nouveau style de cuisine indienne à New York. Chef et partenaire de Tabla, restaurant de cuisine indienne contemporaine, il avait recueilli les critiques dithyrambiques de beaucoup de grands journalistes.

En Inde, il était certainement un des chefs les plus connus du continent et un exemple pour toute la profession sur place et pour tous les jeunes qui entrent dans ce métier.

Pour découvrir l’intégralité de cet article de Food & Sens : cliquez ici.
 

Propositions de secours et rappel de mesures de suspension des activités

L’Association des hôtels du Canada, l’Association de l’industrie touristique du Canada et Restaurants Canada ont uni leurs efforts pour obtenir des allègements fiscaux et des facilités de crédit pour l’ensemble du secteur. Ils sollicitent aujourd’hui votre précieux appui pour encourager les différents partenaires fédéraux à obtenir l’aide nécessaire pour vos entreprises.

Le communiqué relayé par l’Association Hôtellerie Québec (AHQ) mentionne que des propositions sont présentement à l’étude au Ministère des Finances à Ottawa, mais pour qu’elles soient acceptées, ils ont besoin de votre appui.

Voici comment les aider :

1) Apposer votre signature à la proposition conjointe en cliquant ici.

2) Envoyer une lettre à votre député pour l’inciter à appuyer cette proposition. La lettre est déjà préparée pour vous ; vous n’avez qu’à inscrire votre nom et votre adresse. Cliquez ici pour envoyer une lettre.

Un guide de rappel des mesures de mises à pied ou de cessation d’emploi en lien avec la maladie du coronavirus a également été préparé. Vous pouvez le consulter en cliquant ici.
 

Des établissements hôteliers s’illuminent en guise de solidarité

Des gestionnaires d’hôtels de Montréal et de Québec ont illuminé des chambres de leur établissement afin de former un immense cœur représentant la solidarité. À l’instar du Fairmont Le Reine Elizabeth, le Sofitel Montreal, le DoubleTree by Hilton Montreal et le Fairmont Le Château Frontenac ont tenu à prendre part à ce message d’amour et d’espoir.

(Crédit photo : Facebook / Fairmont Le Reine Elizabeth)

 

Les propriétaires de restaurant bénéficieront de la Prestation canadienne d’urgence

L’Association Restauration Québec (ARQ) est en mesure de confirmer au lendemain de l’annonce par le gouvernement fédéral de la mise en place de la Prestation canadienne d’urgence (PCU), que les propriétaires de restaurant pourront en bénéficier.

Les propriétaires d’entreprises non admissibles à l’assurance-emploi pourront ainsi faire une demande pour obtenir cette prestation imposable de 2 000 $ par mois, et ce, pendant quatre mois au maximum.

Selon l’ARQ, la PCU sera accessible par l’intermédiaire d’un portail Web sécurisé dès le début du mois d’avril. Pour faire une demande, une ligne téléphonique automatisée et un numéro sans frais seront également mis à la disposition des demandeurs.

Livraison et retour de marchandises : La SAQ assouplit ses règles

Suite aux demandes de l’Association Restauration Québec (ARQ), la SAQ a annoncé ce mercredi l’assouplissement de ses processus de livraison et de retour des marchandises. Voici le bulletin émis hier soir par l’ARQ.

« Concernant l’approvisionnement :

  • La SAQ lèvera temporairement l’exigence de minimum de caisses pour obtenir une livraison directe à l’établissement. Notez cependant qu’en raison des volumes très faibles, il se peut que les horaires habituels soient modifiés ;
  • Les titulaires devront toujours passer leur commande 48 heures en avance de la journée de livraison qui leur sera fixée ;
  • Il se peut également que la SAQ soit dans l’obligation de suspendre certaines routes de livraison directe si le volume devenait trop faible. Si c’était le cas, les titulaires pourront toujours continuer d’aller s’approvisionner dans leur succursale locale.

Pour ce qui est des retours de marchandises :

  • Les retours se feront sans frais, ni pénalités ;
  • Traitement accéléré des demandes de retour : la SAQ s’engage à accuser réception des demandes dans un délai maximal de 15 jours ;
  • Les titulaires de permis devront envoyer un courriel à l’équipe de service après-vente à la restauration. Cette équipe les accompagnera ensuite en leur donnant la documentation à remplir et en fixant un rendez-vous, en succursale ou avec la flotte de livraison de la SAQ, pour retourner les produits ;
  • Les critères de retour sont maintenus : produits aptes à la revente achetés il y a moins d’un an ;
  • Les produits d’importation privée ne peuvent être retournés à la SAQ.

Modalités de paiement :

  • La SAQ fera preuve de flexibilité ;
  • Les commandes en succursale seront débloquées, même si un titulaire de permis a des factures en retard. La nouvelle commande devra être payée par carte de crédit ou de débit. Même chose en livraison ;
  • Un titulaire de permis qui est en retard dans ses paiements pourra faire une nouvelle commande en donnant l’information d’une nouvelle carte de crédit pour une préautorisation ou, encore, envoyer un virement ou paiement d’avance pour cette nouvelle commande.

Par ailleurs, pour les restaurateurs de Montréal, notez qu’en raison d’une baisse importante de l’achalandage, les deux succursales Payez et Emportez de la SAQ Restauration, soit celles de St-Patrick et de St-Zotique, sont fermées temporairement. La liste des succursales dans lesquelles vous pouvez vous approvisionner est disponible ici. »
 

COVID-19 : Les startups du MT Lab proposent des solutions innovantes

Le MT Lab, dédié à propulser l’entrepreneuriat et l’innovation met à la disposition des intervenants actuellement en gestion de crise, un catalogue de solutions innovantes dans le contexte de la COVID-19.

Une dizaine de solutions ont été trouvées par autant de startups du MT Lab. L’équipe du MT Lab a fait un catalogue de ces solutions. Vous trouverez la liste de ces solutions ici.

Le catalogue sera enrichi de nouvelles solutions chaque jour. En avril, un autre catalogue de solutions liées à la relance touristique sera distribué pour présenter des innovations directement reliées au domaine au retour de la crise.
 

La COVID-19 changera à jamais l’industrie alimentaire

Sylvain Charlebois, professeur titulaire et directeur principal du Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire porte un regard éclairant sur les impacts du coronavirus sur l’industrie alimentaire :

La COVID-19 va probablement redéfinir l’épicerie de plusieurs façons. Avant la crise, peu de gens commandaient des aliments en ligne et de nombreux Canadiens se questionnaient sur les raisons d’acheter ainsi de la nourriture. Depuis le début de la crise, 9 % des Canadiens qui n’ont jamais acheté de produits alimentaires en ligne, le font maintenant.

L’expérience d’achat en magasin évolue rapidement pour répondre à de nouvelles normes. La plupart des épiciers ont réduit leurs heures d’ouverture pour offrir un temps de repos aux employés et permettre un nettoyage rigoureux des magasins, comptoirs et caisses libre-service. Certains établissements se munissent même de barrières de protection en plexiglas afin de protéger les gens en magasin. En effet, selon un récent rapport publié par l’Université Dalhousie, seulement 24 % des Canadiens sont à l’aise avec l’idée de faire l’épicerie ces jours-ci. Autrement dit, au-delà des trois quarts de la population canadienne considèrent la visite à l’épicerie comme un risque inhérent. Alors, ne soyez pas surpris de voir les supermarchés devenir aussi propres qu’une salle d’opération dans un hôpital. Nouvelles normes obligent, plusieurs employés reçoivent même une prime salariale jusqu’en mai, du jamais vu dans le secteur.

Avec la COVID-19, nous pouvons voir la montée des cuisines fantômes (ce service de restauration conçu uniquement pour la livraison) dans les services alimentaires, permettant à n’importe qui de démarrer une entreprise de services alimentaires, virtuelle ou non. La création de micro-centres de distribution ou d’entrepôts fantômes pour soutenir les supermarchés et autres détaillants alimentaires redessinera l’architecture du secteur. Un vrai « tsunami ». Cela ne constitue pas nécessairement une mauvaise nouvelle en soi, mais les choses se passent très rapidement. Au fond, les deux secteurs du service et du détail passent maintenant en mode fusion à grande vitesse pour servir un client en transition.

Cela ne signifie pas que les Canadiens cesseront de visiter les épiceries, les marchés de producteurs ou les restaurants de sitôt. Mais, dans cinq ans ou même avant, nous pourrions constater que 20 % à 25 % de tous les aliments se vendent en ligne ou par le biais d’applications. Cela pourrait représenter 60 milliards de dollars de nourriture, comparativement aux 7 à 9 milliards de dollars actuellement.

Pour plusieurs, vendre et acheter de la nourriture en ligne relevait d’un concept farfelu. La COVID-19 est en train de tout changer.

Pour découvrir l’intégralité de cet article de L’Actualité alimentaire : cliquez ici.
 

(Re)lisez aussi :
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 25 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 24 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 23 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 20 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 19 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 18 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 17 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 16 mars
> COVID-19 : Cabanes à sucre, buffets et bars fermés, les services aux tables à 50 %
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 13 mars

Mots-clés: Communiqués
Santé et sécurité
HRI - Général

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).