COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 21 mai

 
21 mai 2020

Pas une heure sans qu’une nouvelle information entourant la COVID-19 ne tombe dans les boites courriel de notre rédaction. Le HRImag a donc décidé, jusqu’à nouvel ordre, de vous proposer, en un seul endroit, toutes les informations concernant le désormais célèbre coronavirus et son impact sur l’industrie des HRI.
 

L’élaboration du guide des normes sanitaires pour la restauration est en cours

Une rencontre a eu lieu ce jeudi avec la CNESST et la Santé publique afin de discuter d’un projet de guide des normes sanitaires pour les secteurs de l’hôtellerie, de la restauration, des bars et du camping. Cette démarche s’inscrivait dans les interventions faites par l’ARQ, qui, depuis le début de la crise de la COVID-19, est active sur tous les fronts afin de mettre en œuvre un plan de réouverture des salles à manger des restaurants.

Voici les principes qui ont guidé les représentants de l’industrie :

  • Avoir un calendrier fixé d’avance pour le redémarrage adéquat de la chaîne d’approvisionnement en restauration et permettre aux exploitants de se préparer ;
  • S’entendre que la notion d’une offre alimentaire est suffisante pour la réouverture. Ainsi, ce n’est pas la catégorie d’un permis (RACJ, municipal ou autre) qui détermine le fait d’ouvrir ou pas ;
  • Les buffets seraient autorisés à la condition qu’un employé fasse le service à l’assiette des mets choisis par le client tout en respectant les règles de distanciation physique ;
  • Maintenir un équilibre entre normes sanitaires et l’expérience client fidèle à une offre de restauration ;
  • Maintien des normes actuelles en hygiène et salubrité en cuisine ;
  • Ajout des recommandations générales sur la distanciation sociale et la protection des employés à l’instar des autres secteurs essentiels ;
  • L’exploitation des restaurants en mode « commandes pour emporter » et livraison montre que ce modèle fonctionne.

Pour l’instant, aucune date de diffusion du guide des normes sanitaire n’a été communiquée.

(D’après un communiqué de l’ARQ)
 
« Les restaurateurs doivent obtenir une aide d’urgence directe », estime le PQ

Craignant que de trop nombreux restaurateurs soient obligés de fermer définitivement leurs portes si rien n’est fait rapidement, le député de Matane-Matapédia et chef parlementaire du Parti Québécois, Pascal Bérubé, ainsi que le député de René-Lévesque et porte-parole en matière d’économie, Martin Ouellet, appellent le gouvernement du Québec à leur verser directement une aide d’urgence.

Pascal Bérubé souligne que les restaurants animent toutes les régions du Québec, qu’ils sont indissociables de l’industrie touristique et constituent une vitrine exceptionnelle pour les produits du Québec. « Les restaurateurs portent notre identité, car ils savent comment mettre en valeur les produits de chez nous, insiste-t-il dans un communiqué. On les trouve partout, et ils font notre renommée autant que notre fierté. Nous avons absolument besoin que le plus grand nombre possible puisse survivre à la crise actuelle. »

Martin Ouellet renchérit en abordant l’enjeu d’un point de vue économique. « Les restaurants sont également essentiels à nos producteurs et transformateurs alimentaires ; en 2018, l’industrie a acquis pour 2,5 milliards $ de produits locaux ! Et c’est sans compter les milliers de personnes que ces entreprises emploient, partout au Québec. Or, un sondage de l’Association Restauration Québec (ARQ) montre que plus des deux tiers ont vu leur chiffre d’affaires fondre de 81 % en avril 2020, relativement à avril 2019. Leur situation est périlleuse, à n’en pas douter »,
 

Consommation d’alcool en temps de confinement

Alors que les Québécois s’étaient montrés très raisonnables au cours du premier mois de confinement, les épisodes de consommation excessive n’ayant pas bronché en mars dernier, la situation s’est légèrement détériorée en avril pour les plus grands buveurs lesquels ont augmenté leur consommation. Une bonne nouvelle s’ajoute toutefois au portrait : la fréquence de la consommation d’alcool a diminué dans l’ensemble. Au total, durant le second mois de confinement, près de huit Québécois sur 10 n’ont pas augmenté (66 %) ou ont diminué (13 %) leur consommation d’alcool, alors que deux sur 10 l’ont un peu (16 %) ou beaucoup (5 %) augmentée.

L’enquête révèle également que bien que plus de deux Québécois sur trois n’aient jamais dépassé les limites de consommation recommandées en avril, 23 % d’entre eux ont franchi ce niveau au moins deux fois au cours du second mois de confinement. Ils étaient 18 % dans ce cas le mois précédent.

« C’est cet indicateur qui est le plus déterminant, car l’augmentation et la diminution de la consommation, prises seules, ne sont pas suffisantes pour donner un portrait complet de la situation, précise dans un communiqué Hubert Sacy, directeur général d’Éduc’alcool. En effet, si une personne qui prenait deux verres par semaine en prend désormais quatre ou cinq, cela ne poserait pas vraiment de problème puisqu’elle respecterait toujours les limites de consommation recommandées. Toutefois, quelqu’un qui dépassait déjà les limites demeure un consommateur excessif, même s’il n’a pas augmenté sa consommation. Or, 5 % des buveurs ont franchi ce seuil au cours du dernier mois, ce qui est un pourcentage non négligeable. »

Ce sont surtout les personnes ayant les revenus les plus élevés (80 000 $ et plus par année) et celles âgées de 25 à 34 ans qui vu ont augmenter leur nombre de dépassements hebdomadaires des limites recommandées.
 

Quatre associations touristiques s’unissent pour réclamer un calendrier de réouverture

Alors que les Québécois préparent déjà leur retour aux activités en nature, Camping Québec, la Fédération des pourvoiries du Québec, Aventure Écotourisme Québec et l’Alliance de l’industrie nautique du Québec réclament un calendrier de réouverture précis pour leurs entreprises.

Les entreprises de ces secteurs vivent un stress intense : la survie de plusieurs entrepreneurs est en péril. Les activités liées à l’opération des entreprises touristiques, de loisir et de plein air comportent un risque moins grand que dans certains secteurs qui, pourtant, ont déjà obtenu l’aval de la Santé publique pour une réouverture.

Camping Québec a d’ailleurs été le premier secteur touristique à avoir déposé et avoir reçu l’aval de la santé publique sur son plan de sécurité sanitaire. Simon Tessier, président-directeur général de Camping Québec précise : « Notre plan a été approuvé par la Santé publique et diffusé à nos entrepreneurs il y a plus de deux semaines, mentionne-t-il dans un communiqué. Ceux-ci ont déjà mis en place tous les dispositifs de protection nécessaires à l’accueil sécuritaire de leurs clients. Alors pourquoi l’annonce de la date de réouverture tarde-t-elle autant pour ces entreprises ? »

La prévisibilité pour les entreprises et la clientèle est une demande fondamentale que partagent l’ensemble des quatre organisations. Un calendrier de réouverture avec des dates précises représente la solution gagnante pour tous. Il permettra aux entreprises d’être prêtes et à la clientèle de planifier leurs prochains séjours et leurs vacances estivales.
 

(Avec communiqués et médias. Crédit photo : Dominique Jeanneret / Pixabay)

(Re)lisez aussi :

> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 20 mai
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 19 mai
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 15 mai
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 14 mai
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 13 mai
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 12 mai
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 11 mai
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 8 mai
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 7 mai
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 6 mai
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 5 mai
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 4 mai
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 1er avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 30 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 29 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 28 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 27 avril
>COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 24 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 23 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 22 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 21 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de lundi 20 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 17 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 16 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 15 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 14 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 9 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 8 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 7 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 6 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 3 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 2 avril
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 1er mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 31 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 30 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 27 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 26 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 25 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 24 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 23 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 20 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce jeudi 19 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mercredi 18 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce mardi 17 mars
> COVID-19 : Les informations HRI de ce lundi 16 mars
> COVID-19 : Cabanes à sucre, buffets et bars fermés, les services aux tables à 50 %
> COVID-19 : Les informations HRI de ce vendredi 13 mars

Mots-clés: Québec (province)
Communiqués
Santé et sécurité
HRI - Général

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).