ITHQ : Trois boursiers à la conquête des meilleurs tables du monde

30 mars 2018 - Par Katherine Boisvert

Trois diplômés de l’ITHQ auront bientôt l’occasion d’enrichir leur parcours grâce à une bourse Grands Chefs Relais & Châteaux. Ces bourses, d’un montant unitaire de 35 000 $, leur permettront de s’offrir une année de perfectionnement supérieur dans trois établissements haut de gamme à l’international, notamment auprès de membres Relais & Châteaux.

Les trois boursiers ont été sélectionnés par un jury composé de cinq personnalités du milieu du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration et des affaires. « Les membres du comité de sélection ont été conquis par l’enthousiasme et l’engagement qui animent les candidats retenus », indique la Fondation de l’ITHQ dans un communiqué.

Créées en 2009, ces bourses sont financées entièrement par la soirée gastronomique annuelle Les Grands Chefs Relais & Châteaux de la Fondation de l’ITHQ, qui aura lieu le 17 mai prochain.
 
 

Christophe Wong-Tremblay

 
« Je suis très excité. Cette bourse m’ouvre des portes pour partir en stage trois fois sur une période d’un an, se réjouit Christophe Wong-Tremblay. Ce n’est pas une opportunité que je pourrais me permettre sans cette bourse. »
 
Celui qui a eu la chance de faire un stage en France dans le cadre de ses études en pâtisserie a notamment travaillé au Bouillon Bilk durant deux ans. « Mon sous-chef Antoine Bériault a quitté six mois avant moi pour aller faire un stage au Attica, en Australie. J’ai ensuite eu l’opportunité d’aller le rejoindre là-bas. » Après son stage, Christophe Wong-Tremblay a décidé de poursuivre son séjour en Australie pour une durée de deux ans.
 
Depuis son retour en 2017, le Montréalais de 25 ans travaille au Restaurant Le Diplomate comme chef de partie. Il souhaite maintenant se rendre au Restaurante Arzak, à San Sebastiàn (Espagne), chez Frantzén, à Stockholm (Suède) et au Kong Hans Koelder, à Copenhague (Danemark). « Je veux sortir de ma zone de confort et voir jusqu’où je peux aller », indique-t-il.
 
Diplômé en Cuisine professionnelle (2012) et en Pâtisserie professionnelle (2013), Christophe Wong-Tremblay estime que les cuisiniers et les chefs devraient avoir davantage de connaissances en pâtisserie. « C’est la note finale, c’est la dernière chose qu’on offre au client », explique-t-il.
 
Au cours des cinq prochaines années, Christophe Wong-Tremblay espère avoir la chance d’aller chercher le plus d’expériences possible à l’étranger, mais également au Canada. Il souhaite un jour avoir l’occasion d’ouvrir son propre restaurant à Montréal. « C’est la maison, ce sont mes racines, souffle-t-il. Utiliser mon expérience à l’étranger ici, ça serait vraiment le rêve. »
 
 

Jean-Philippe Cloutier

 
Il a déjà fait des stages au Noma à Copenhague et à l’Atelier Crenn de San Francisco. Plus près de chez nous, il est passé par le Toqué ! et le Bouillon Bilk à Montréal. Mais Jean-Philippe Cloutier ne se destinait pourtant pas à devenir chef. Originaire de Gatineau, il a d’abord étudié en gestion de commerce, avant de poursuivre ses études à l’École hôtelière de Buckingham, en Outaouais.
 
Chef à domicile depuis 2012, celui qui affirme avoir « démarré mon entreprise pour arrondir les fins de mois et avoir du plaisir » rêve de posséder son propre resto un jour. « Je veux prendre de l’expérience dans les plus grandes tables du monde pour ensuite être prêt à ouvrir mon restaurant », indique-t-il.
 
Au cours des dernières années, Jean-Philippe Cloutier a notamment participé au San Pellegrino Young Chef à deux reprises, se classant parmi les 10 meilleurs jeunes chefs au Canada.
 
Le diplômé en Gestion de restaurant (2013) et Cuisine professionnelle (2012) estime que ses ambitions à court terme ont été comblées avec l’obtention de la bourse Grands Chefs Relais & Châteaux. « J’ai déjà fait plusieurs stages et je suis content de pouvoir continuer ça », indique le Gatinois de 24 ans.
 
Avec sa bourse, Jean-Philippe Cloutier souhaite faire des stages dans des restaurants trois étoiles Michelin, soit le Eleven Madison Park à New York, l’Osteria Francescana à Modène, en Italie et la Maison Troisgros à Ouches, en France. « Je crois que je suis rendu là, indique-t-il. On ne cesse jamais d’apprendre, on peut toujours avancer. Il y a tellement de cuisines différentes, ça me fascine. »
 
 

Guillaume Carrière

 
Passionné par la cuisine boréale et l’agriculture urbaine, Guillaume Carrière est chef des cuisines à l’Auberge Jeunesse de La Malbaie depuis deux ans. S’il affirme apprendre surtout de manière autodidacte, il se réjouit d’avoir bientôt l’occasion de travailler avec des chefs expérimentés. « Mes trois stages vont me permettre de voir d’autres visions et d’apprendre plus rapidement », souffle-t-il.
 
Parmi ses réalisations à l’Auberge, Guillaume Carrière peut se vanter d’y avoir développé son propre jardin et d’avoir considérablement augmenté le nombre de fournisseurs locaux. Il est d’ailleurs très fier d’avoir pu nouer des liens d’amitié avec ces derniers. « L’amitié entre un chef et un producteur est quelque chose de vraiment spécial, indique le jeune cuisinier. Certains m’ont appelé pour me féliciter. Avoir l’appui de ces gens-là, ça n’a pas de prix. »
 
Diplômé du programme Gestion appliquée en restauration (2015), Guillaume Carrière a notamment fait un stage au Toqué ! et a travaillé à la Cabane à sucre du Pied de Cochon.
 
Il espère effectuer ses trois stages au Zazu à Quito, en Équateur, au Chalet de la Forêt à Bruxelles, en Belgique, et au Restaurant Lieffroy à Nybord, au Danemark. « Je ne pars pas nécessairement avec des attentes. Je vais prendre ce que l’on a à m’offrir et je vais essayer d’en apprendre le plus possible en cuisine, mais aussi en salle, explique le Montréalais de 24 ans. Je veux découvrir de nouvelles techniques, de nouveaux aliments et grossir mon bagage le plus possible. »
 
Guillaume Carrière espère un jour revenir s’établir à Montréal pour y ouvrir son propre restaurant.
 
(Crédit photo : Fondation de l’ITHQ)

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.