brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

BocoBoco ajoute les plats de restaurants à son épicerie zéro déchet

 
15 février 2022 | Par Sophie Poisson
Crédit photo: BocoBoco

« L’un des arguments que l’on entend beaucoup contre le zéro déchet, c’est le manque de diversité des produits, donc on veut offrir un one-stop shop », rapporte la directrice générale de l’épicerie en ligne zéro déchet BocoBoco basée dans le Mile-End à Montréal, Lauren Rochat. Sa clientèle cible sont les familles et les personnes gourmandes qui aiment découvrir de nouveaux produits ou sont attachées à certains aliments.

L’entrepreneure a commencé par intégrer des produits frais en juillet 2020 avec le traiteur Bocobistro qui propose des repas faits maison dans des bocaux en verre réutilisables et consignés. S’en est suivi en janvier 2021 le développement d’un système adapté aux restaurants qui a commencé avec Trip de Bouffe, puis Umami et La Cale. « On souhaite avoir les meilleurs produits de Montréal en épicerie, en format zéro déchet, souligne la directrice générale. Ce sont des restaurants que l’on connaît ou que des clients nous recommandent. L’enjeu est qu’ils acceptent que ce soit mis dans des bocaux en verre et ils doivent aussi accepter notre fonctionnement. »

Éviter le gaspillage alimentaire

« Avec une seule livraison par semaine, je ne peux pas avoir beaucoup de produits périssables en stock, sinon ça va générer des pertes. Je commande donc juste à temps, ce qui me permet d’avoir zéro gaspillage », se réjouit Lauren Rochat.

BocoBoco passe commande aux restaurants le mercredi matin, en même temps qu’elle leur donne des bocaux propres à remplir et des étiquettes adaptées à la vente en épicerie. Les établissements doivent remettre leurs produits avec la date de production le jour suivant, avant 10h afin qu’ils soient livrés aux clients dans l’après-midi.

L’épicerie en ligne est donc responsable du système de consigne, incluant le lavage et l’assainissement. « Si les restaurants font de plus en plus de démarches pour avoir des contenants écologiques, ils ne sont pas tous récupérés par les centres de compostage à Montréal, donc on leur permet de s’afficher zéro déchet avec des bocaux en verre réutilisables à l’infini », insiste la directrice générale. En fonction de la localisation des restaurants, elle se charge du transport ou leur demande de le faire. Elle cherche actuellement à optimiser ses feuilles de route et assure qu’avec la croissance de l’entreprise, la zone de prise en charge grandira.

Les stocks sont mis à jour sur le site Internet le vendredi, sachant que la quantité disponible est définie par les restaurants. L’onglet Partenaires permet de découvrir les différents établissements, en plus de l’infolettre qui est envoyée aux clients le samedi. Ces derniers ont jusqu’au mardi minuit pour passer commande. « BocoBoco est une petite épicerie, mais pour les restaurants, ça peut quand même représenter 200 $ à 400 $ de ventes supplémentaires par semaine. »

Pour suivre BocoBoco :

Mots-clés: 06 Montréal
Développement durable
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).