Bistro L’Arrivage par Philippe Mollé : Les lettres de noblesse de la restauration

 
15 janvier 2020 | Par Marie-Ève Garon
  • Ouverture officielle : 30 janvier 2020
  • Nombre de places : 80 places assises + 20 en terrasse
  • Propriétaire : Musée Pointe-à-Callière
  • Chef : Philippe Mollé
  • Style : Cuisine du marché

Le 30 janvier prochain, Pointe-à-Callière accueillera le chef et chroniqueur gastronomique Philippe Mollé à la barre du Bistro L’Arrivage et du service traiteur du Musée. Le Français d’origine compte bien mettre à profit les liens qu’il a tissés avec les producteurs locaux au fil de sa prolifique carrière et remettre, autant que faire se peut, le bistro (au sens le plus noble du terme) au goût du jour.

« À Montréal, en ce moment, on retrouve une cuisine d’assemblage similaire dans les foires alimentaires, dont deux ont déjà ouvert leurs portes. Un autre le fera bientôt à la Place Ville Marie, note Philippe Mollé. Ces lieux où il faut faire la queue pour aller chercher son repas et où on retrouve une grande variété de produits s’avèrent tout à fait corrects. Mais moi, je veux redonner le goût aux gens de partager à la table, et ce, à un coût raisonnable. »

Le chef Mollé souhaite ainsi mettre de l’avant des plats conviviaux : tomate farcie, œuf mayonnaise, macaroni à l’ancienne avec jambon à l’os… dans un décorum permettant de mettre en valeur les ingrédients et les produits du terroir québécois qu’il chérit. « J’ai un lien d’attachement particulier avec la Côte-Nord. Je me suis donné le mandat, tant avec les Innus qu’avec les autres communautés autochtones, d’être en quelque sorte un relais pour les producteurs de ces régions éloignées qui ne bénéficient pas toujours d’une grande visibilité. » Le cuisinier espère qu’au final, sa clientèle puisse bénéficier de ces produits d’exception. Le design classique et sobre du restaurant se verra revampé par l’ajout de fleurs et de nappes blanches qui apporteront un côté lumineux au décor.

Derrière les fourneaux à nouveau

Alors qu’il travaille à titre de consultant dans le domaine de la restauration, Philippe Mollé reçoit un appel de l’équipe de Pointe-à-Callière qui requiert son expertise afin de trouver un nouveau concessionnaire pour son restaurant et traiteur. Même si l’idée ne lui avait pas effleuré l’esprit, le chef réalise face au cahier des charges que ce mandat lui conviendrait parfaitement. « L’idée d’œuvrer à l’intérieur même de ce musée me plaît énormément ! Les expositions à venir, l’emplacement et cette liberté absolue que m’a accordée la directrice générale, Francine Lelièvre... » Pour cet amateur d’histoire, l’amalgame entre la gastronomie, l’art et diverses autres thématiques se révèle, d’un point de vue créatif, fort stimulant. « J’ai choisi ce projet parce qu’il conjugue mes passions et que je m’y sens à l’aise. »

Philippe Mollé demeure conscient des défis qui l’attendent dans cette nouvelle aventure. Il veut tout d’abord conserver les acquis de la maison tout en apportant sa propre signature. Puis, il souhaite être en mesure de créer avec sa clientèle des instants de bonheur. « Je tiens également à remettre au goût du jour le métier de la restauration qu’on a en quelque sorte eu tendance à bannir. Je veux que les serveurs possèdent les connaissances pour expliquer la manière dont on fait les choses. Comment on fait notre baba au rhum, par exemple, alors qu’il n’y a plus personne à Montréal qui le propose. Je crois que la restauration, c’est aussi le plaisir de servir des choses qu’on ne retrouve plus. »

(Photo fournie par le Bistro L’Arrivage par Philippe Mollé)

Bistro L’Arrivage par Philippe Mollé , 350, Place Royale, Montréal :

Mots-clés: 06 Montréal
Ouverture/rénovation

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).