Bel Air Tremblant : Un « titanesque » plan anti-OTA

24 avril 2017 - Par Pierre-Alain Belpaire

À quelques kilomètres à peine des pistes du Mont Tremblant se construit, lentement mais sûrement, un véritable village. « Je préfère parler de communauté », rectifie Eric Harari, son concepteur. Sur quelque 525 acres, Bel Air Tremblant proposera, à terme, une zone résidentielle de 140 maisons et un quartier commercial composé de 90 mini-logements et d’un clubhouse.

« On a voulu respecter les dernières tendances qui dominent l’industrie du voyage, poursuit l’homme d’affaires. Les gens veulent plus de confort, des chambres et des espaces plus grands, des expériences personnalisées. » Malgré tout, l’aspect hôtelier sera particulièrement présent : réception, salle de sports, kids-club, centre de yoga, piscine, … « Il y aura également un volet "restauration" via notre Health Bar, précise Eric Harari. On lèvera totalement le voile sur notre projet quand il sera complètement terminé. On a déjà construit deux kilomètres de route, mis plusieurs unités en location et on termine actuellement d’autres logements et unités de services. »

Si quatre types de mini-lofts entreront ainsi officiellement en fonction d’ici quelques semaines, les quatre autres premiers modèles ont été présentés voici deux ans déjà. Et semblent avoir tout particulièrement satisfait leurs occupants. Les habitations du Bel Air ont ainsi intégré le Top-10 des « Plus beaux chalets alpins au monde » selon les utilisateurs de la plateforme TripAdvisor. « On est pourtant loin de l’image que l’on se fait habituellement des chalets alpins, sourit l’entrepreneur d’origine française. Il y a différentes caractéristiques, dans le design notamment, qui rapprochent davantage ces habitations de lofts : la hauteur du plafond, la fenestration omniprésente, l’air conditionné, … On a voulu développer un concept très différent de ce qu’on trouve habituellement dans la région du Mont Tremblant, quelque chose qui devrait plaire aux plus jeunes, un projet novateur, original, minimaliste. Outside of the box. »

Pour assurer le succès de son projet, l’initiateur de Bel Air Tremblant a également conçu un plan destiné à contourner les OTA, les désormais célèbres Online Travel Agencies. Un stratagème mis sur pied bien avant que ne soit posée la première pierre du complexe. « Il y a cinq ans, j’ai lancé le site Internet officialmonttremblant.com, explique celui qui s’est intéressé au marketing en ligne dès l’an 2000. L’idée était de construire un site qui agirait comme un guide touristique de la région, qui proposerait de nombreuses informations par semaine et répondrait à toutes les questions éventuelles des touristes : sur les remontées, sur la pêche, sur le golf, ... pour évidemment mieux les rediriger par la suite vers notre offre d’hébergement ! J’avais déjà observé la même stratégie par le passé du côté de Miami, avec un certain succès. »

Pour devenir une véritable référence en ligne, Eric Harari a dû abattre un « travail titanesque ». « Cela prend énormément de temps, cela implique également de maîtriser certaines compétences informatiques, de se mettre à jour, de jouer avec les mots-clés et les tendances… Mais c’est malheureusement l’une des rares et uniques options si vous voulez concurrencer les puissantes OTA. »

Pour suivre Bel Air Tremblant :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.