Baumier, un bar à vin laurentien aux accents boréals

 
11 décembre 2020 | Par Laurence-Michèle Dufour
  • Ouverture officielle : 9 décembre 2020
  • Nombre de places assises : 38
  • Propriétaires : Arianne Faucher (cheffe), Nicolas Quinto (sommelier)

La région des Laurentides accueillait cette semaine une nouvelle table dans son paysage. Le Baumier bar à vin, sur le chemin Avila à Piedmont, ouvrait ses portes ce mercredi malgré la pandémie. « Il n’y en aura jamais de moment idéal, lance la jeune cheffe Arianne Faucher. À un moment donné, il faut se lancer ! » Si la région est tombée ce vendredi en zone rouge, qu’à cela ne tienne : l’équipe s’est retroussé les manches pour préparer une formule à emporter.

Avec le sommelier Nicolas Quinto, Arianne a défini les contours de ce projet depuis bientôt un an. Le duo s’est rencontré au restaurant L’Épicurieux non loin de là, à Val-David. Arianne Faucher y est alors sous-cheffe. Pâtissière de formation, elle se retrouve derrière les fourneaux pour payer ses études en gestion d’un établissement de restauration au Cégep de Saint-Jérôme. Du haut de ses 26 ans, la jeune femme a déjà plusieurs cordes à son arc. Elle est donc la candidate idéale pour son collègue, qui a alors un projet en tête.

« On a finalement choisi le local du café Gusto, où on s’est rencontrés pour discuter du projet la première fois », raconte la jeune femme, amusée par ce tour du destin. En attente d’une réponse de la banque, les jeunes propriétaires évitent de justesse la signature du bail d’un autre local plus grand, tout juste avant la crise. Le concept initial, plus haut de gamme, tombe à l’eau en raison de la pandémie. Ils profitent des mois suivants pour réviser leur plan d’affaires et aller chercher un peu de financement.

« On a préféré se rabattre sur un concept plus modeste, plus abordable », confie la propriétaire. Lorsqu’ils apprennent que le local de leur première rencontre se libère pour l’automne, ils sautent aussitôt sur l’opportunité. La salle lumineuse aux plafonds élevés fait rêver les deux entrepreneurs. Ils y installent une cuisine ouverte et une aire de service derrière un long bar qui peut accueillir une dizaine de convives.

Dans leur local avec un design aux influences mid-century, ils comptent accueillir les amateurs de bonnes tables de tous âges, sur des airs de vieux disco underground. Au menu, une recette gagnante qui a déjà fait ses preuves : petits plats de saison et vins nature. Les produits locaux et boréals seront mis de l’avant, dans une cuisine qui évoluera au gré des arrivages ; la cheffe, prévoyante, a d’ailleurs mis le grappin sur les derniers légumes de la belle saison de petits producteurs du coin.

En attendant, l’équipe termine la fin de semaine avec deux derniers services en salle à manger, et les clients pourront dès la semaine prochaine commander des plats à emporter, alors que les nouvelles mesures restrictives forcent la fermeture du restaurant dès lundi.

(Crédit photo : Sara Farquharson)

Pour suivre Baumier Bar à vin laurentien :

Mots-clés: 15 Laurentides
Ouverture/rénovation

À lire aussi !

© HRI 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).