brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

Bar Bara : « On a eu le luxe de prendre notre temps »

 
22 janvier 2021 | Par Marie Pâris
  • Ouverture officielle : 25 janvier 2021
  • Nombre de places assises : 60 en salle, 60 en terrasse
  • Propriétaires : David Pellizzari (cuisine), Catherine Draws (salle et vin), Nicolas Urli, Flore-Anne Ducharme, Jean-François Gervais

Depuis la fermeture du Lili.Co en 2018, David Pellizzari et Catherine Draws travaillaient chacun de leur bord, aux restaurants Boulevardier pour l’un et au Monarque pour l’autre, sans forcément avoir l’ambition de relancer un projet à Montréal. Et puis leur ami Nicolas Urli (cofondateur du HÀ et du Nhậu bar) leur parle un jour d’un local dans Saint-Henri qu’il a signé juste avant la pandémie et dont il ne sait plus trop quoi faire… « On a discuté avec lui, et de fil en aiguille on a créé quelque chose », raconte Catherine Draws, qui auparavant se voyait bien au Monarque pour encore quelques années.

Si Nicolas Urli est plutôt dans les clubs, un monde bien différent de celui des restaurateurs de quartier que sont David et Catherine, le duo du Lili.Co trouve le partenariat avec le multipropriétaire rassurant et surtout nourrissant côté créativité, donnant ainsi lieu à des discussions intéressantes. « On a eu la chance d’avoir carte blanche dans un local déjà trouvé, et aussi le luxe de créer ce restaurant avec du temps, confie la sommelière. Je n’ai jamais eu autant de temps pour réfléchir à un projet ! J’étais à la maison, à faire du macramé avec des enfants... On n’aurait pas pu approfondir autant si on avait travaillé en même temps ailleurs à temps plein. »

Le couple imagine alors une adresse « un peu fourre-tout », à la fois café pour le matin, resto de cuisine italienne, bar à vin et épicerie fine. Pour le moment, l’endroit est ouvert en tant que café, avec un volet de plats à emporter ou à se faire livrer. Catherine se trouve chanceuse d’avoir pu créer le projet pendant la pandémie : contrairement à d’autres restaurateurs qui se devaient de réagir et se réinventer dans des formules convenant plus ou moins à la situation, elle et son partenaire ont pu mettre sur pied leur établissement en pensant certes à l’après-pandémie, mais aussi à la situation actuelle.

S’adapter au quartier

Au Bar Bara, qui ouvrira ce lundi, ça commence avec le café, le Wake Up Barb, issu d’une collaboration avec ZAB, le torréfacteur des cafés Paquebot (ce café est aussi disponible en grains pour la maison). Le menu propose une cuisine italienne de pâtes fraîches, foccacias, antipasti et charcuteries maison. Côté épicerie, on trouve des pâtes sèches, des conserves ou encore de l’alcool, soit quelques bières de Dunham et des cidres accompagnent des vins en majorité naturels et d’artisans. « On a une super sélection de vins à petits prix ; parce que c’est ce dont on a besoin ces temps-ci, rit Catherine. Après la pandémie, notre focus sera sur le volet bar à vin. »

La salle à manger est prête à accueillir une soixantaine de personnes, dès que les restrictions en vigueur seront levées. Une terrasse ajoutera une autre soixantaine de places à l’été. Le Bar Bara étant situé près du parc Georges-Étienne Cartier, les copropriétaires pensent également offrir des paniers à pique-nique pour la saison estivale, avec vin, sandwich, charcuteries… « On a pensé notre offre avec ce local en tête, alors que généralement les gens ont un projet et trouvent le local ensuite. »

Le Bar Bara se veut vraiment adresse de quartier, dans ce Saint-Henri que Catherine adore : « On va pouvoir aller à la rencontre des résidents, souligne-t-elle. Le quartier a eu pas mal d’adresses un peu moins humaines dans les dernières années ; nous on veut avoir cette touche en plus. » Justement, c’est en allant à la rencontre des gens du quartier que le duo a rencontré les voisins de la boulangerie Miette, à deux coins de rue, qui feront deux pains signature pour le Bar Bara. « Notre établissement a vraiment été pensé pour combler les besoins du quartier. L’offre de pain, par exemple, est justement venue parce que des résidents nous l’ont demandée... »

(Crédit photo : Bar Bara)

Pour suivre le Bar Bara :

Mots-clés: 06 Montréal
Ouverture/rénovation
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).