dark_mode light_mode
 

Balado : Quelles solutions pour relever les défis de la restauration ?

 
24 mars 2023 | Par Caroline Devillers

Le nouveau balado Perspectives 2023 : bien gérer pour mieux restaurer. Retour sur le sondage réalisé par Axiome en décembre dernier pour le compte de HRImag et de l’Association Restauration Québec (ARQ). Il porte sur la vision des restaurateurs sur l’année en cours et leurs intentions.

Une majorité des restaurateurs interrogés (56 %) affirment que 2022 a été une bonne ou une très bonne année et 82,5 % sont optimistes pour 2023, pensant qu’elle sera meilleure que 2022. Martin Vézina, vice-président aux affaires publiques et gouvernementales à l’ARQ, confirme que ces chiffres reflètent ce qu’il voit sur le terrain : « En 2022, les clients étaient là et la saison estivale s’est très bien passée. On n’a pas ouvert autant qu’on le souhaitait à cause de la pénurie de main-d’œuvre, mais ça a été une très bonne année malgré tout ! »

Les professionnels restent tout de même conscients que cette nouvelle année vient avec son lot de défis. 78 % s’inquiètent de l’inflation, 72,3 % de la pénurie de main-d’œuvre, 60 % du coût de la main-d’œuvre, 11,4 % de l’inégalité salariale entre le personnel de cuisine et celui de salle, et 8,6 % du bannissement des plastiques dans leur établissement. Pour y faire face, Martin Vézina soutient qu’une majorité de professionnels ont l’intention de repenser leur menu en optimisant les portions pour réduire les coûts et limiter le gaspillage alimentaire.

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

François Pageau, professeur à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ), explique aussi que la plupart des restaurateurs ont augmenté leurs prix d’environ 6 % en 2022 et comptent continuer de le faire en 2023. Il parle d’un bon réflexe : augmenter les prix progressivement dès à présent plutôt que de le faire drastiquement dans quelques années, notamment pour faciliter l’acceptation des clients.

Le professeur de l’ITHQ ajoute que la diminution des heures d’ouverture est une solution pour répondre à la pénurie de main-d’œuvre : « Cela permet aussi d’alléger le travail et les conditions des équipes ». Concernant le personnel, Martin Vézina pense qu’il faut faciliter le recrutement à l’étranger, modifier la loi sur le partage des pourboires en assurant une meilleure redistribution et améliorer l’image de l’industrie pour attirer de nouveaux employés.

Pour écouter le balado : Perspectives 2023 : bien gérer pour mieux restaurer. Retour sur le sondage

Mots-clés: Québec (province)
Balado
Statistiques
ARQ
Restauration

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #24
-6.18 %arrow_drop_down
0.01 %arrow_drop_up
-0.32 %arrow_drop_down
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici