LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Avez-vous remarqué qu’il y a de plus en plus de restaurants « apportez votre vin » au Québec ?

2 mai 2012 - Par Christian Latour

Comme je l’ai déjà mentionné dans mon billet : (La progression des ventes dans les magasins-substituts...). Le secteur de la restauration est incontestablement en train de changer. Ces changements que nous observons sont à mon avis d’ordre structurel, ce qui implique qu’il n’y aura pas de retour en arrière. Les restaurateurs n’auront donc probablement pas d’autre choix au cours des prochaines années que de s’adapter et d’adapter leurs entreprises en conséquence.

Les changements observés

En plus des déplacements de la demande et de l’offre vers les magasins substitut on assiste depuis quelques années à la progression des restaurants « apportez votre vin ».

Évidemment, ce phénomène s’explique assez facilement lorsqu’on regarde le contexte dans lequel s’opère, depuis quelques années, la restauration québécoise.

Le contexte

Comme vous le savez, les Québécois s’intéressent de plus en plus aux vins. On peut même dire qu’ils s’intéressent de plus en plus au bon vin ; ils sont friands de magazines spécialisés ; ils achètent des livres sur les vins ; ils suivent à la radio, à la télévision, sur Internet, les conseils, des sommeliers, et autres spécialistes reconnus ; ils fréquentent régulièrement comme acheteurs les nombreuses succursales de la SAQ ; ils s’initient même depuis quelques années à la sommellerie avec les employés et les formateurs de la SAQ.

À cause de ce contexte très particulier, les consommateurs québécois sont devenus à la fois des connaisseurs, mais également des consommateurs super avertis, qui connaissent très bien les prix des différents produits. Ils sont en conséquence (pour le vin, mais aussi pour les autres boissons alcoolisées), devenus (ou en train de devenir) très TRÈS sensibles aux prix pratiqués par les restaurateurs.

Conséquence sur l’offre restauration

À cause de ce contexte très particulier, les restaurants « apportez votre vin » ont progressé de 44,23 % en 4 ans au Québec.

Nous sommes passés de 936 restaurants « apportez votre vin » (c’est-à-dire avec permis pour servir), ce qui représentait 3,86 % de l’offre globale en 2006-2007 à 1350 restaurants « apportez votre vin » (c’est-à-dire avec permis pour servir) ce qui représentait 5,63 % de l’offre globale en 2009-2010.

Progression des restaurants avec permis pour servir

Selon les informations tirées du rapport produit par l’association des restaurateurs du Québec - Profil et performance de la restauration québécoise, Édition 2011 :

Entre le 1er avril 2006 et le 31 mars 2007, il y avait au Québec :

  • 24 258 détenteurs de permis d’alcool (100 % des établissements) ;
  • 13 084 détenteurs de permis - Débits de boissons (53,94 % des établissements) ;
  • 10 238 détenteurs de permis - Restaurants pour vendre (42,20 % des établissements) ;
  • 936 détenteurs de permis – Restaurants pour servir (3,86 % des établissements).

Entre le 1er avril 2007 et le 31 mars 2008, il y avait au Québec :

  • 24 450 détenteurs de permis d’alcool (100 % des établissements) ;
  • 13 098 détenteurs de permis de - Débits de boissons (53,57 % des établissements) ;
  • 10 266 détenteurs de permis - Restaurants pour vendre (41,99 % des établissements) ;
  • 1 086 détenteurs de permis – Restaurants pour servir (4,44 % des établissements).

Entre le 1er avril 2008 et le 31 mars 2009, il y avait au Québec :

  • 24 263 détenteurs de permis d’alcool (100 % des établissements) ;
  • 12 846 détenteurs de permis de - Débits de boissons (52,94 % des établissements) ;
  • 10 208 détenteurs de permis - Restaurants pour vendre (42,07 % des établissements) ;
  • 1 209 établissements détenteurs de permis – Restaurants pour servir (4,98 % des établissements).

Entre le 1er avril 2009 et le 31 mars 2010, il y avait au Québec :

  • 23 986 détenteurs de permis d’alcool (100 % des établissements) ;
  • 12 526 détenteurs de permis de - Débits de boissons (52,22 % des établissements) ;
  • 10 110 détenteurs de permis - Restaurants pour vendre (42,15 % des établissements) ;
  • 1 350 détenteurs de permis – Restaurants pour servir (5,63 % des établissements).

Mots de la fin

Comme vous le savez, un bon restaurateur doit anticiper continuellement les différents avenirs possibles. Alors, d’après vous la progression des restaurants « apportez votre vin » va t’elle oui ou non se poursuivre ?

À écouter : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2012/06/26/002-vin-apportez-votre-vin.shtml

Source : ARQ, Profil et performance de la restauration québécoise, Édition 2010 et 2011.

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour MBA, Adm. A.




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.