Auberge Saint-Antoine : Louis Pacquelin cède sa place à Julien Ouellet

4 octobre 2016 - Par Pierre-Alain Belpaire

Changement de garde à l’Auberge Saint-Antoine. Le célèbre établissement du Vieux-Québec a annoncé le départ de Louis Pacquelin, chef du restaurant Panache depuis quatre ans. « Nous sommes ravis que Louis relève de nouveaux défis en Chine », a tenu à souligner, dans un communiqué, le directeur de l’Auberge, Jean-Louis Souman, « et nous tenions à le remercier pour l’impeccable cuisine qu’il a su développer. »

Pour « maintenir sa réputation et ses standards de qualité », l’Auberge Saint-Antoine a décidé de confier sa cuisine à Julien Ouellet, sous-chef du Panache et bras droit de Louis Pacquelin. Passé par le Laurie Raphaël et le Cercle de la garnison, le jeune homme a également fait ses armes à Vancouver (au West) et de l’autre côté de l’océan.

À 33 ans, Julien Ouellet ne semble nullement impressionné par l’ampleur de la tâche qui l’attend. « Pourquoi le serais-je ? », lance-t-il dans un éclat de rire. « Je travaille ici depuis 2013, j’aime cet établissement, je connais l’équipe et les fournisseurs. Le défi est superbe mais ne me fait pas peur. »

Très proche du chef Pacquelin, le successeur sait qu’on l’attend au tournant et qu’il lui faudra parvenir à imprimer sa propre marque. « Quand un gars comme Louis quitte une équipe, ça secoue un peu. L’important, c’est de se remettre directement au travail », explique Julien Ouellet. « On va faire une transition en douceur, il ne faut pas que le client soit bousculé dans ses habitudes. Quand ils viennent à l’Auberge, les gens cherchent une expérience incroyable, un cadre et un décor féériques et une cuisine à la hauteur de leurs exigences. À moi de satisfaire ces exigences... »

Si Louis Pacquelin offrait une cuisine très classique, Julien Ouellet estime être « moins rigide ». « Et je dis ça avec le plus grand respect pour Louis ! On suit les mêmes lignes directrices (terroir, bio, local) mais on n’a pas le même bagage culinaire. J’y vais peut-être un peu plus à l’instinct. »

(Illustration : Julien Ouellet / Crédit photo : Auberge Saint-Antoine)

Pour suivre l’Auberge Saint-Antoine :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.