LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Au Québec, la vente d’alcool dans les établissements licenciés ne représente plus que 15 % du total des ventes d’alcool

8 décembre 2013 - Par Christian Latour

LES FAITS [1]

En 2008, les ménages québécois ont dépensé en moyenne, 870 $ pour l’achat de boisson alcoolisée.

25,7 % de ce montant, c’est-à-dire 224 $, a été dépensé dans les établissements licenciés. La différence, 646 $, c’est-à-dire 74,3 %, a été dépensée dans les magasins-substituts (succursale de la SAQ, supermarchés, dépanneurs, magasins spécialisés, etc.).

En 2011, les ménages québécois ont dépensé en moyenne 1120 $ pour l’achat de boisson alcoolisée.

15 % de ce montant c’est-à-dire 170 $, a été dépensé dans les établissements licenciés. La différence, 950, c’est—à-dire 85 %, a été dépensée dans les magasins-substituts (succursale de la SAQ, supermarchés, dépanneurs, magasins spécialisés, etc.)

CE QU’IL FAUT RETENIR

Les dépenses par ménage pour l’alcool ont donc augmenté de 28,74 % entre 2008 et 2011.

Toutefois, la proportion des dépenses pour l’alcool faites dans les établissements licenciés est passée de 25,7 % à 15,0 %. La proportion des dépenses pour l’alcool réalisées dans les magasins-substituts est quant à elle passée de 74,3 % à 85,0 %.

CONCLUSION

Si un secteur d’affaires évolue... les acteurs qui œuvrent dans ce secteur n’ont pas le choix... ils doivent évoluer également.

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour MBA, Adm. A.

Notes

[1Source : ARQ, Profil et performance de la restauration québécoise, Édition 2013 (voir p. 55)




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.