Artisans et producteurs mettent en valeur le boudin québécois

18 octobre 2018 - Par Marie-Ève Garon

En 1963, la Confrérie des Chevaliers du Goûte-Boudin fut créée à Mortagne-au-Perche, en France. Chaque année, on y organise le populaire concours du meilleur boudin. Avec le temps, les échanges entre le regroupement français et la municipalité de Boucherville se sont multipliés. Pourquoi ? Parce que le fondateur de la ville, Pierre Boucher, était originaire de Mortagne-au-Perche. Tout simplement...

L’année dernière, une délégation française a pris part aux festivités entourant le 350e anniversaire de Boucherville. Pour l’occasion, des membres de la communauté bouchervilloise ont été intronisés Chevaliers du Goûte-Boudin par le Grand Maître de la Confrérie, Jean-Claude Goterri. On avait déjà accordé ce titre au maire de Québec, Régis Labeaume, quelques années auparavant.

Suite à ces événements, l’idée est née de créer un chapitre québécois de la Confrérie et d’organiser un concours afin d’élire le meilleur boudin de la province. Lise Dufort, responsable de la logistique du concours, précise que « les membres de la Confrérie présents au 350e ont entamé des pourparlers pour connaître les possibilités d’implanter à Boucherville un chapitre de l’Association française de Goûte-Boudin. » Au printemps 2018, cette association fut créée, rassemblant une trentaine de Chevaliers et plusieurs amateurs de boudin.

Le meilleur boudin noir

Le boudin, un des plats les plus anciens, connait aujourd’hui un certain engouement. Pour souligner le caractère à la fois ancien et moderne de ce mets, le concours se divise en deux catégories : classique et créatif.

L’événement s’adresse principalement aux restaurateurs et aux charcutiers. « Notre intention est vraiment de créer un rendez-vous annuel afin de susciter un intérêt pour ce produit qui est remis en valeur actuellement par les artisans et les charcutiers, explique Lise Dufort. Il y aura des reconnaissances pour chacune des catégories dans lesquelles on désignera trois gagnants. Nous souhaitons, au final, donner une vitrine au boudin noir et valoriser l’excellence des producteurs. »

Le concours culminera avec un banquet qui aura lieu le 16 novembre prochain, durant lequel les noms des gagnants seront dévoilés et les prix Delys remis. Pour le moment, 33 échantillons ont été soumis au comité de sélection, provenant d’une vingtaine de fournisseurs. Le jury sera composé de restaurateurs, de professeurs et de Chevaliers de l’Ordre du Goûte-Boudin. « Nous sommes très minutieux et rigoureux dans l’organisation du concours. C’est un beau produit et il faut y faire attention ! »

Liste des participants

  • Boucherie A. Godin - Cap-Santé
  • Boucherie Coutu & Frères - Bonsecours
  • Boucherie d’Antan - Terrebonne
  • Boucherie Ferme St-Vincent - Montréal
  • Boucherie Viau - Hemmingford
  • Charcuterie Trois cochons Gourmands - St-Hyacinthe
  • Restaurant Chez Chose - Montréal
  • L&E Boucher - Mont St-Grégoire
  • La Maison du Rôti - Montréal
  • La P’tite Charcuterie - St-Hubert
  • La Queue de cochon - Montréal
  • Le Comptoir-Espace Gourmand - Boucherville
  • Restaurant Le Racoin Camping - Québec
  • Les Affamés - Montréal
  • Les Fermes Pro-Bouffe - Marieville
  • Restaurant Ophélia - Québec
  • Pascal Le Boucher - Montréal
  • Restaurant Montréal-Plaza - Montréal
  • Les Viandes Biologiques de Charlevoix - St-Urbain de Charlevoix
  • Charcuterie Frick - Lacolle

(Crédit photo : Facebook / Association Québécoise du Goûte-Boudin de Boucherville)

Pour en savoir davantage sur l’Association et le concours :




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.