Annie Clavette / Stefan Jacob : Sur les chapeaux de roues

 
6 juillet 2020 | Par Laurence-Michèle Dufour

L’annulation de tous les festivals ainsi que la fermeture des tours de bureaux du centre-ville étaient de bien mauvais augure pour la courte saison des camions de rue. Ces restaurants ambulants, pourtant bien adaptés au service pour emporter, n’ont que tout récemment pu reprendre leurs activités. Pour certains propriétaires, il était même déjà trop tard.

Malgré un ralentissement de toutes ses activités, la flotte de la famille Das food truck n’a toutefois pas chômé depuis mars dernier. « On est hyperactifs, on ne pouvait pas rester assis à attendre. C’est plus que notre travail, c’est notre mode de vie », confie Stefan Jacob, copropriétaire des fameux camions orange aux côtés de sa partenaire de vie et d’affaires, Annie Clavette.

Des activités diversifiées

Les restaurateurs possèdent normalement trois camions identiques pouvant accueillir quatre concepts différents : le Schnitzel truck, le Burger truck, le Bacon truck et le Gras dur. Trois camions mais quatre concepts ? Il « suffit » de changer le logo posé sur le véhicule. Une belle idée qui leur avait jadis valu les éloges du président de l’association des foodtruck californiens. « Avec des camions si faciles à repérer, on peut affirmer l’identité de la marque et ainsi faire découvrir aux amateurs toutes nos spécialités », avance Annie Clavette.

Pour ravitailler les camions, le couple d’entrepreneurs avait l’habitude de se rendre au cœur du quartier des spectacles, au Central, leur quartier général. Ils ont d’ailleurs pu y poursuivre les activités de leur comptoir pour emporter jusqu’à tout récemment. Fermée depuis quelques semaines pour une réorganisation de l’espace, la halle gourmande devrait rouvrir ses portes à la mi-juillet.

Entre deux livraisons de boîtes de prêt-à-griller BBQ (un nouveau concept qui a vu le jour il y a six semaines), les amoureux reviennent sur le déroulement des derniers mois. « Nous avions 63 employés avant le début de la crise ; en ce moment, on ne peut en faire travailler que 15. Bâtir une entreprise pendant sept ans et devoir ensuite faire des mises à pied, c’est ça le plus difficile », assure Annie Clavette, émue.

En mode solutions

Dès les premières annonces gouvernementales, alors qu’ils se retrouvent pour la première fois depuis longtemps devant un agenda presque complètement libre, les restaurateurs souhaitaient prêter main forte. « Le 20 mars, on en était déjà à faire des appels pour se procurer le matériel d’affichage de distanciation, de l’assainisseur, des masques et des visières. On a tout reçu en moins de trois jours », explique Stefan Jacob.

C’est finalement un CHSLD de Laval qui les contacte pour desservir le personnel, les bénévoles et les soldats dans le stationnement de l’établissement. « Ces gens-là travaillaient sans arrêt. Je me souviens d’une infirmière qui avait pour seul jour de repos le dimanche. Comme tout était fermé, elle ne pouvait même pas faire son épicerie. Nos repas chauds étaient une source de réconfort pour elle », poursuit Annie Clavette.

Le menu fut modifié en fonction des demandes des travailleurs et le prix, coupé de moitié. « On arrivait break even au début, mais c’était tellement valorisant, précise Stefan Jacob. Ensuite, on a eu accès à la subvention salariale. »

Après quelques mois à respecter les normes sanitaires, le binôme est fin prêt à attaquer de nouveaux défis. Au moment de recueillir ces propos, les deux entrepreneurs peaufinaient d’ailleurs les détails d’un autre projet dont ils ne pourront dévoiler les contours qu’au mois d’août.

Crise, pandémie, calendrier chamboulé, ... : rien ne semble pouvoir les arrêter. « Ça fait 20 ans qu’on est ensemble, on est encore amoureux comme au premier jour. Je pense que c’est la clé de notre succès. On ne tient rien pour acquis. »

(Photo fournie par Annie Clavette et Stefan Jacob)

Pour suivre Dasfoodtruck :

Mots-clés: 06 Montréal
Portraits

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).