keyboard_arrow_up
 

Les médias

Anne Fortin : Gardienne du gourmand

 
5 février 2020 | Par Marie-Ève Garon

Au printemps 2004, alors qu’Anne Fortin dirige sa propre agence de communication et de relations publiques, sa destinée bifurque de sa trajectoire. Celle qui avait par le passé travaillé dans le milieu culturel, notamment au Musée d’art contemporain et à Télé-Québec, se retrouve, par le plus pur des hasards, devant une toute nouvelle perspective.

« Un matin, j’étais affairée à mon bureau situé dans le Vieux-Montréal lorsque j’ai entendu quelqu’un dire à la radio (moi qui ne l’écoutais jamais !) : "La première chose que je fais en arrivant à Toronto ? Je vais au cookbook store ! Je ne comprends pas pourquoi ça n’existe pas encore à Montréal..." Eh bien, il y a parfois des situations qui se produisent et qui, tout à coup, allument une petite étincelle ! »

Ce jour-là, Anne Fortin crée un fichier sur le bureau de son ordinateur avec la mention : Librairie Gourmande. Sans tarder, elle planche sur un plan d’affaires. Et les astres s’alignent. « J’ai pris plaisir à imaginer que, à partir de ce moment, un tel lieu existerait à Montréal. » Même si ce domaine lui est jusqu’alors inconnu, elle s’y faufile sans trop regarder en arrière.

AU BON ENDROIT, AU BON MOMENT

Cette année-là, le marché Jean-Talon, en pleine expansion, diversifie les activités de ses commerçants. Anne Fortin rencontre les bonnes personnes, et son projet d’allier la gastronomie à la littérature se concrétise rapidement. « En décembre 2004, nous étions une vingtaine de boutiquiers à ouvrir en même temps. Je ne savais pas du tout comment cette industrie fonctionnait. Je dois admettre que mon bagage en communication m’a énormément servi. »

Malgré la précarité associée à ce secteur d’activité, la librairie, qui a donc célébré son 15e anniversaire voici peu, réussit à faire sa place dans le paysage gourmand québécois. « C’est un lieu unique dans la province, souligne la fondatrice, sans la moindre prétention. En fait, c’est la seule librairie francophone consacrée à la gastronomie en Amérique du Nord. » Chaque fois qu’elle en a l’occasion, Anne Fortin remercie les chefs, qui représentent une clientèle très fidèle. « Ils pourraient décider d’aller ailleurs. D’aller là où l’on offre de meilleurs prix. Mais non, ils choisissent de revenir chez nous. Il faut dire que j’ai dans l’équipe des libraires extraordinaires, avec qui je fais beaucoup de recherches. »

Dans la foulée du développement de son entreprise, Anne Fortin réalise que sa mission est, d’abord et avant tout, de vendre des livres faits au Québec. « On a évidemment un éventail d’ouvrages européens et on développe intensément le marché américain, mais on se concentre surtout sur ceux qui sont écrits ici et destinés aux Québécois. »

EN TOUTES LETTRES

La Librairie Gourmande s’inscrit en fait dans une démarche littéraire plus vaste, l’écriture occupant une place importante dans la vie d’Anne Fortin. Elle a en effet publié plusieurs ouvrages spécialisés, dont un qui est campé dans l’univers des Belles-sœurs de Michel Tremblay, qui rend hommage aux figures nourricières québécoises. « J’ai une formation de linguiste, mais je suis également ethnologue, si bien que j’écris beaucoup sur l’histoire de la cuisine au Québec. » Son prochain livre portera d’ailleurs sur l’évolution des menus de restaurant de la province entre 1920 et 1960.

L’autre grand projet de la femme de lettres consiste en la création du Conservatoire culinaire du Québec, installé dans les murs de l’École des métiers de la restauration et du tourisme de Montréal, où elle souhaite regrouper tous les livres de cuisine édités au Québec, depuis le premier jusqu’à ceux de la décennie 1990. « Ça se veut un lieu de consultation ouvert à tous. C’est une mine de savoir avec tout ce que ça représente comme défi. J’ai investi huit années de ma vie dans ce projet. »

Curieuse, épicurienne, libraire, auteure, conservatrice... Anne Fortin cultive, préserve et transmet l’art des mots. « J’ai la chance que ma passion ne soit pas qu’accessoire dans mon existence. »

(Crédit photo : Sophie Lachapelle)

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).