Anja Okuka (Café Castelo) : Les ambitions corsées d’une relève assoiffée

5 mars 2019 - Par Pierre-Alain Belpaire

Jeudi dernier, sur la scène du Capitole de Québec, Anja Okuka est aux anges. Nommée Jeune personnalité d’affaires dans la catégorie « Commerce de détails », la directrice du développement des affaires chez Café Castelo profite pleinement de la cérémonie, aux côtés des sept autres finalistes de ce 27e Gala (parmi lesquels Patrice Plante, alias « Monsieur Cocktail », ou encore le nutritionniste Hubert Cormier). Ravie de se retrouver là, la demoiselle en oublie presque l’aspect « compétition » de la soirée. Et lorsqu’elle apprend que la Jeune chambre de commerce de Québec lui décerne le titre de Jeune Personnalité d’Affaires 2018 et qu’elle remporte en outre le prix « Coup de cœur Banque Nationale », Anja Okuka passe rapidement du choc et de l’étonnement à un incroyable bonheur. « Des montagnes russes d’émotions ! », résume-t-elle.

Si le jury semble avoir été touché par son parcours personnel et celui de sa famille, il a également été séduit par les ambitions, les qualités humaines et la précoce sagesse de cette dynamique responsable de 26 ans à peine. « Je suis naturellement très portée vers les autres, confie-t-elle. Il n’y a pas que l’entreprise qui compte, il y a aussi tous les gens derrière. »

Établie à Québec depuis 1996 et fondée par les parents de la lauréate, Predrag et Nikolina Okuka, l’entreprise Café Castelo est une maison de torréfaction spécialisée dans les cafés de haute qualité. Depuis quelques années, pour notamment conquérir l’industrie hôtelière et s’inviter dans les bureaux, elle s’est lancée dans le marché des capsules. « Des capsules sans aluminium, en plastique 100 % recyclable, sans rehausseur d’arômes et à des coûts parmi les plus compétitifs, précise, non sans fierté, la directrice. Et dans une industrie de la capsule dominée par des multinationales, pourquoi ne pas miser sur un acteur québécois ? » Ce discours aussi rôdé qu’efficace a permis de convaincre plusieurs hôtels de la Capitale-Nationale, du Château Frontenac au Best Western.

« Je veux être cette relève »

Mais Anja Okuka et ses troupes ne comptent évidemment pas s’arrêter là. En plus de deux établissements éponymes (sur Maguire et sur Cartier), les produits Café Castelo sont aujourd’hui distribués dans une quinzaine de boutiques-partenaires et dans une liste toujours plus longue de points de vente. « Ce modèle nous permet de rayonner loin, très loin, explique l’entrepreneure. L’an dernier, nous avons par exemple posé le pied à Rimouski. » Et Montréal ? « On voudrait évidemment s’y installer via de futurs projets, confesse Anja. Mais on veut trouver les bons partenaires, être certains qu’ils partagent notre passion du café. »

Honorée par ses pairs, la jeune femme estime que les récompenses reçues jeudi dernier, en plus de lui offrir une importante visibilité et de faire circuler son nom, auront permis de mettre un visage sur l’entreprise, d’insister sur l’indispensable aspect humain que doivent prendre, de nos jours, les relations d’affaires.

Cette soirée aura également eu comme autre effet positif de démontrer l’implication et la motivation de la relève québécoise, poursuit la jeune femme. « Moi, cela fait 10 ans que je travaille dans l’entreprise, explique-t-elle. J’y ai occupé plusieurs postes, de barista à directrice du développement. Mes parents m’ont rapidement impliquée dans la prise de décisions, pour que je comprenne vraiment ce qu’est une entreprise, ce que ça représente. » Et ce rôle de relève toute désignée, Anja Okuka l’accepte désormais avec sérénité et sans la moindre pression. « Dans ma tête, tout cela est devenu concret voici environ un an : je vais reprendre Café Castelo. Je veux le reprendre. Je veux être cette relève. »

(Crédit photo : Audet Photo)

Pour suivre Café Castelo :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.